Live now
Live now
Masquer
batch-cooking
Food

Le batch cooking pour les bébés, c’est la vie ! Voici comment vous lancer

Le batch cooking, qui consiste à préparer à l’avance les repas pour plusieurs jours, a le vent en poupe depuis plusieurs années ! Quand il s’agit de cuisiner pour son bébé, c’est d’autant plus malin. Voici mon expérience et des conseils pratiques.

On va tout de suite placer cet article dans un contexte : je cuisine très peu. Bien que j’adore manger, mon envie de faire des bons petits plats s’est délitée au fil des années. En cause : beaucoup de ratés (et donc de frustrations) et le manque de temps. Surtout depuis que je suis daronne… À partir du moment où j’ai eu mes jumeaux, j’ai eu l’impression que quelqu’un avait appuyé sur la touche « avance rapide » de ma vie.

C’est donc mon mec qui cuisine la plupart du temps parce qu’il aime ça (souvent des plats en sauce délicieux ou à base de fromage fondu surcalorique, car le gras, c’est la vie !) — sauf quand on achète des plats tout prêts, ce qui est aussi très courant.

Pour les bébés, on est très adeptes des petits pots car des normes strictes sont respectées. On est sûrs de pas faire de connerie avec un légume pourri, et de bien donner les apports recommandés. L’avantage aussi c’est que c’est extrêmement rapide à préparer : un petit coup de micro-ondes et l’affaire est dans le sac !

Loin de moi donc l’idée de culpabiliser les parents qui sont très heureux de cette révolution que constituent les petits pots, d’autant plus qu’ils sont maintenant, si on les choisit bien, très sains. Et je ne veux surtout pas mettre de pression supplémentaire sur les mères, qui s’occupent déjà beaucoup des repas et de toute la charge mentale qui va avec… 70 % des activités parentales et domestiques sont encore aujourd’hui effectuées par les femmes. Alors cuisiner pour ses enfants, il faut que ce soit un plaisir, une envie, même si certaines sont obligées de le faire aussi pour des questions économiques.

De mon côté, il y a quelques mois, je me suis mise au batch cooking, de temps à autre, quand j’avais le temps le week-end et j’y ai trouvé une grand satisfaction ! J’ai ainsi préparé des purées et des compotes principalement, mais les possibilités sont infinies — ou presque.

Les avantages indéniables du batch cooking pour enfants

Déjà, contrairement au batch cooking pour adultes, c’est moins compliqué. Et ce qui m’angoisse le plus à tout préparer à l’avance pour moi, c’est que la contrainte de devoir manger tel plat à tel moment m’en dégoûte. Et puis bien que mère, il m’arrive encore assez souvent de sortir… donc ça foutrait le planning en l’air !

Mais pour les bébés, c’est différent, ils seront clairement toujours là le soir. Ils n’ont pas encore de sorties entre potes donc on peut prévoir sans se tromper.

Faire à manger soi-même, c’est un kif ! Ça peut apporter une certaine satisfaction en effet de nourrir son bébé avec quelque chose que l’on a fait soi-même, préparé avec amour.

C’est aussi économique : si l’on pense au rapport qualité-prix, on est gagnant, d’autant plus que l’on peut faire de grosses quantités, et congeler, ce qui permet d’utiliser de bons produits frais et de faire des économies d’échelle.

En préparant soi-même, avec des cuissons adaptées notamment, on peut garder la qualité nutritive des aliments. Et l’on sait de quoi est composée notre popote, pas question ici de mettre des agents de saveur ou des conservateurs.

Dans un sens, pour finir, c’est écolo ! En cuisinant à domicile avec des légumes frais, de saison, si possible bio (je dis bien « si possible »), le circuit est bien plus court qu’en passant par l’industrie agro-alimentaire. Et si on s’y prend bien, on peut conserver dans des pots ou des boîtes en verre réutilisables à l’infini.

Un livre de recettes sur lequel s’appuyer

Alors certes, il y a beaucoup de recettes sur Internet, testées et approuvées par des parents et des bébés. J’ai personnellement la grande chance d’avoir un bon robot (un Thermomix pour ne pas le citer) avec des recettes adaptées, ce qui simplifie aussi grandement les choses.

Mais ce livre illustré constitue une bonne base de recettes, avec des recettes adaptées à chaque âge et de jolies photos, pour nous motiver car on peut avoir quand même besoin d’un peu d’inspiration. Il propose 50 recettes pour bébés dès 4 mois (début de la diversification) jusqu’à l’âge de deux ans.

L’idée ici est de prendre des produits frais, de saison, et bien sûr adaptés à chaque âge du bébé — à 4 mois, on évite par exemple de mettre trop de féculents : il faut que le bébé découvre les uns après les autres tous les légumes.

À noter que les plats équilibrés pour les enfants de 2 ans peuvent être aussi adaptés aux adultes, il faudra seulement doubler les quantités ! Je pense par exemple aux onigiris au thon ou aux mini-burgers au fromage.

BatchCooking

Pour vous procurer Batch cooking libre pour mon bébé, de Sandra Mahut, 9,95 euros, c’est par ici

Dans ce livre, il y a donc des recettes adaptées mais aussi des doubles pages avec la liste précise de courses, pour cinq midis et/ou cinq soirs.

Voici deux exemples de recettes, pour vous mettre l’eau à la bouche, ou plutôt les mains aux fourneaux.

De 4 à 12 mois

Capture-décran-2022-02-09-à-10.17.59

De 12 à 24 mois

Capture-décran-2022-02-09-à-10.12.25

Mentions spéciales également aux recettes suivantes :

  • Première bolo (un basique)
  • Écrasé d’asperges blanches à l’huile d’olive (je n’y aurais pas pensé et c’est facile),
  • Bâtonnets de polenta et sauce tomate (bien pratique pour commencer les aliments solides)
  • Gaspacho de betterave au fromage frais (peut aussi être dégusté par les adultes avec des dips de légumes crus)

À vos tabliers donc ! En attendant de voir de la grande cuisine dans Top Chef, il y a de quoi, en batchcookant, bien régaler ses enfants.

À lire aussi : Sélection de livres de recettes pour débuter en cuisine

Image en une © : Unsplash/Gareth Hubbard


Écoutez Laisse-moi kiffer, le podcast de recommandations culturelles de Madmoizelle.

Certains liens de cet article sont affiliés. On vous explique tout ici.

Les Commentaires

2
Avatar de princess_cass
14 février 2022 à 10h02
princess_cass
Nous on utilise le site Cuisinez pour bébé, qui propose un batch cooking toutes les semaines en fonction de l'âge L'abonnement est payant, mais c'est bien pratique quand t'as pas trop d'idées et que tu as un peu peur de te foirer sur les quantités
Par contre c'est vraiment quand on a le temps/pas la flemme, parce que sur les 2h de cuisine annoncées ça nous en prend facilement 3, donc on fait régulièrement des pleins de petits pots tout prêt aussi.
0
Voir les 2 commentaires

Plus de contenus Food

Source : haoliang / Getty Images
Food

La recette facile de la (meilleure) salade de pâtes, pour un pique-nique de printemps gourmand

Mode

Quelle est la meilleure culotte menstruelle ? Notre guide pour bien choisir

Humanoid Native
dessert mangue // Source : Unsplash
Lifestyle

Voici LE dessert de l’été selon Pinterest et il est plutôt healthy

Source : Canva
Food

La recette des asperges au parmesan grillées au four, pour les soirs de flemme

1
Source : nata_vkusidey de Getty Images
Food

La recette (ultra simple) des biscuits croustillants aux flocons d’avoine

12
Source : ildipapp / Canva
Food

La recette rapide du (vrai) taboulé libanais, pour les soirs de flemme

5
Source : milla1974 de Getty Images
Food

La recette sans pétrissage et sans robot de la brioche aux pépites de choco

1
C'est l'appareil électroménager-star de nos cuisines ces dernières années : on veut bien évidemment parler de la friteuse à air chaud ! Louée pour sa praticité et sa rapidité, il se murmure néanmoins qu'elle serait cancérigène et dangereuse pour la santé. On démêle le vrai du faux.
Santé

Mal utilisées, les friteuses Airfryer peuvent-elles vraiment être toxiques pour la santé (comme l’affirme une étude coréenne) ?

La recette facile et décadente du potimarron farci au camembert rôti pour les soirs de flemme // Source : Capture d'écran Instagram du chef Simon Auscher
Food

Cette recette Instagram est-elle une arnaque ? 5 astuces pour éviter les désillusions

1
Source : @Photo de Foodie Factor
Food

Voici l’heure à laquelle il est préférable de prendre son petit-déjeuner 

4
Source : Canva
Lifestyle

J’ai testé pour vous… Faire un food tour à vélo

La vie s'écrit au féminin