Live now
Live now
Masquer
nouvel-accord-cinema-plateformes-chronologie-des-medias
Cinéma

La nouvelle chronologie des médias vous permettra de mater des films plus vite après leur sortie en salles

Vous en avez marre d’attendre 100 ans pour mater le film que vous avez raté au ciné sur votre télé ? Une nouvelle chronologie des médias va sans doute pallier votre impatience !

La chronologie des médias, c’est ce qui définit quand est-ce qu’un film sort sur une chaine de télévision payante ou une plateforme de SVoD après son exploitation en salles. Un temps variable, en fonction du fait que l’œuvre performe ou non au box-office, par exemple.

Ces règles qui protègent les créations cinématographiques sont en constante négociation depuis que les plateformes de streaming veulent elles aussi leur part du gâteau.

Et ce jeudi 2 décembre, un nouvel accord a été mis en place entre la chaîne Canal+, financeur historique du cinéma depuis sa création en 1984 (la filiale Vivendi octroye plus de 200 millions d’euros par an au Septième art), et les organisations du cinéma français. Et il vous permettra de mater des films plus rapidement après leur sortie en salles !

Un temps réduit entre la sortie d’un film au ciné et son arrivée sur les plateformes

felix-mooneeram-evlkOfkQ5rE-unsplash

Selon un communiqué de presse, Canal+ serait le premier grand bénéficiaire de cette nouvelle chronologie des médias et pourrait désormais proposer un film sur sa plateforme six mois après son exploitation en salles (en exclusivité pendant neuf mois minimum), au lieu d’attendre huit mois.

Pour ce qui est des plateformes de streaming comme Netflix, Amazon, Disney+ etc, ce nouvel accord changerait également la donne.

En effet, il restreindrait à quinze mois la fenêtre de sortie d’un film anciennement exploité en salles sur les plateformes, c’est-à-dire juste après la fin de la clause d’exclusivité de Canal+.

Avant, et en fonction du degré d’investissement des plateformes dans le financement du cinéma, ce temps était de 17, 30 ou 36 mois. Autant dire que la fenêtre serait considérablement réduite !

Pour que cela soit acté, il faut néanmoins que les plateformes signent cet accord avec le cinéma, et s’engagent à participer à hauteur de 50 à 80 millions d’euros par an à la création française.

Pour l’heure, Netflix, contactée par l’AFP, n’a pas souhaité se prononcer, arguant qu’elle était en train de « d’abord prendre connaissance de l’accord ».

Normalement un verdict devrait être rendu à la fin de l’année !

À lire aussi : On connaît le coût du préquel de Game of Thrones annulé et il fait mal au cul


Vous aimez nos articles ? Vous adorerez nos podcasts. Toutes nos séries, à écouter d’urgence ici.

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Cinéma

Xavier Dolan // Source : Shayne Laverdiere
Cinéma

Président d’Un Certain Regard à Cannes, Xavier Dolan veut se dédier à la « quête de vérité des films »

Judith Godrèche // Source : capture d'écran
Culture

#MeToo cinéma : pour Vincent Lindon, les violences sexuelles ne doivent « plus être la seule préoccupation des femmes »

6
Dune 2 // Source : Warner Bros
Culture

Bonne nouvelle, Dune 2 est tout ce que vous attendez de lui (critique sans spoilers)

Source : Wikimedia Commons
Société

#MeTooGarçons : André Techiné accusé d’agression sexuelle par l’acteur Francis Renaud

Universal Studios 1
Cinéma

MeToo : She Said, le film sur l’enquête qui a révélé l’affaire Weinstein, est sur Netflix

1
Mati Diop Berlinale // Source : capture d'écran
Culture

La cinéaste afroféministe Mati Diop gagne l’Ours d’Or à Berlin, et c’est la meilleure nouvelle

Judith Godrèche // Source : capture d'écran
Culture

Judith Godrèche aux César : lutter contre les VSS, « ce n’est rien comparé à deux mains dégueulasses sur mes seins de 15 ans »

Source : Capture vidéo
Cinéma

César 2024 : triomphe d’Anatomie d’une Chute, Adèle Exarchopoulos meilleur second rôle… voici le palmarès complet

Copie de [Image de une] Horizontale – 2023-12-22T201104.020
Cinéma

Les 12 meilleurs films à voir sur Netflix

1
Bye Bye Tibériade  // Source : JHR
Culture

Bye Bye Tibériade : quand filmer des femmes réhumanise la Palestine, par Lina Soualem

La pop culture s'écrit au féminin