Live now
Live now
Masquer
Image d'erreur
Musique

Klaxons + Justice (Lille – novembre 2007)

Jusqu’à il y a peu, l’électro c’était pas ma came. Pas assez mélodique. Trop froide. Trop répétitive. Trop violente. Et puis j’ai découvert des artistes plus amusants comme CSS et les Klaxons. Et c’est lui, le groupe fluo, que je suis venue voir ce soir.

Donc, me voilà débarquée dans la fosse au milieu d’un troupeau de lycéens, tous beaux, tous branchés, tous bien coiffés et un brin éméchés.
Premier constat : à 23 ans, on est déjà vieux.
Deuxième constat : à 23 ans, on sait au moins ce que c’est que le respect des autres (roolala, c’que je suis vieille conne !).
Moi je ne braille pas dans mon téléphone alors que le set a commencé, je ne fume pas de clopes alors que les salles de concert sont désormais non-fumeur (et c’est valable pour l’herbe aussi, les gars), je ne vais pas quinze fois au bar pendant que le groupe joue.
Parce que moi je suis venue pour voir les Klaxons jouer. Et là, j’ai un problème : j’ai tellement peur de me faire arracher un bras par une horde de mecs défoncés que je ne m’amuse pas.

Je range alors dans un coin mon mauvais esprit et j’écoute. Et je danse, forcément. Le son est nettement plus rageur que sur l’album, et ce n’est pas déplaisant. Comme ça on sait qu’on est en live ! Le public venu voir Justice (soit environ 90% des personnes présentes) semble un peu déstabilisé et il faut attendre les tubes Atlantis to Interzone, Magick et Gravity’s Rainbow pour que tout ce petit monde se mette à jumper.

Entracte. On va boire une bière. RAS.

Alors, ça sert à quoi d’aller au concert d’un groupe qui ne joue pas de guitare ?

C’est ce que je me disais avant d’assister au set de Justice.
Et bien, ça sert à danser comme en boîte de nuit, sans avoir à supporter le dernier David Guetta… Parce qu’autrement, c’est kif kif bourricot : musique à fond, bâtonnets fluorescents et stromboscope.

Non, c’est pas vrai : c’est carrément plus rigolo. On assiste au show de deux superstars planqués derrière une montagne de matos (table de mixage clignotante, murs d’enceintes et, bien sûr, croix géante lumineuse). L’intro du set se fait sur Genesis, un morceau pas tendre qui fait immédiatement bouger la salle, mais pas en direction du bar cette fois… Il se conclut par un rappel furieux sur un sample de métal (Metallica ?!). Et entre temps, les clubbers en herbe ont pu bouger leur corps (ou au moins les bras…) sur une version nettement plus dansante que celle de l’album. Et sur l’imparable Never be alone, y’avait même des gens qui chantaient (hein, Stellou…).

Justice m’a fait danser à m’en faire peler les plantes de pied, et c’était drôlement bon !


Écoutez l’Apéro des Daronnes, l’émission de Madmoizelle qui veut faire tomber les tabous autour de la parentalité.

Les Commentaires

7
Avatar de binnie
4 décembre 2007 à 22h12
binnie
Cool que tu ai aimé, sans aimer les groupes sans guitares ...
C'est clair, les groupes comme CSS et Klaxons et leurs collaborations diverses avec des artistes electro ramene à cette scene beaucoup de fan de rock.
Concernant le live de Justice, j'ai rédigé un report du Pantiero au mois d'aout ici :
http://www.madmoizelle.com/revue_pantiero-cannes-soiree-de-cloture-de-la-6eme-edition-19-aout-2007.html
hopeuh là
0
Voir les 7 commentaires

Plus de contenus Musique

Jack Antonoff & Margaret Qualley dans le clip de Tiny Moves, issu du quatrième album du groupe Bleachers // Source : Capture d'écran YouTube
Musique

« Dieu est une femme » : rencontre avec Jack Antonoff, chanteur de Bleachers, et producteur de Taylor Swift, Lana Del Rey…

Livres

Trois bonnes raisons de découvrir la fantasy grâce à l’œuvre de Samantha Shannon

Humanoid Native
La pochette du nouveau single de Lizzo, Rumors
Culture

«J’arrête» : accusée de harcèlement, Lizzo va-t-elle quitter l’industrie musicale ?

La chanteuse Thérèse sort son nouvel album et nous raconte ses premières fois // Source : Madmoizelle
Musique

« Ma maladie m’a fait prendre conscience que la vie était courte »,  rencontre avec la chanteuse Thérèse

Raye a tout raflé aux Brit Awards 2024
Musique

Qui est Raye, la chanteuse qui a tout raflé aux Brit Awards avant de régner sur la pop mondiale ?

djadja-aya-nakamura-signification-paroles
Musique

Djadja pour les nuls : découvre la reprise en « français soutenu »

21
Taylor Swift // Source : capture d'écran youtube
Culture

Taylor Swift : son film The Eras Tour à 75 millions de dollars est dispo sur Disney+

Aya Nakamura nous donne envie de zouker avec son nouvel album, DNK
Musique

Aya Nakamura : après la polémique sur sa participation aux JO, le comité d’organisation réagit

54
Lollapalooza // Source : Mad
Culture

En raison des Jeux Olympiques, il n’y aura pas de festival Lollapalooza cette année

2
Source : Spice Girls - Getty Images
Musique

Coup de vieux : les Spice Girls fêtent leurs 30 ans (et partagent une chouette vidéo)

1
Aya Nakamura chantera pour la céréomine d'ouverture des JO 2024, et le mépris contre elle redouble déjà // Source : Capture d'écran instagram
Musique

Aya Nakamura chantera pour la cérémonie d’ouverture des JO 2024, et le mépris contre elle redouble déjà

133

La pop culture s'écrit au féminin