Live now
Live now
Masquer
Image d'erreur
Série télé

J’irai dormir chez vous

28 sep 2006

j'irai dormir chez vousUn dimanche après-midi triste et pluvieux. Ma télécommande à la main, je m’adonnais à cet exercice difficile et éprouvant, mais néanmoins sympathique : zapper à la recherche d’un programme abrutissant, capable de me sortir de ma torpeur dominicale. Ou de m’y enfoncer un peu plus, c’est toi qui vois.

Et c’est ainsi que je suis tombée sur France 5. Parce qu’entre quelques documentaires animaliers et reportages sur la guerre froide, on finit toujours par découvrir un tas d’émissions modernes et intéressantes, dynamiques, voire dynamisantes. Un tas d’émissions qui, en plus, nous prennent pas pour des débiles. J’irai dormir chez vous en fait partie.

Le principe est simple : Antoine de Maximy, réalisateur de documentaires, part armé de deux caméras. L’une sur l’épaule immortalisant ses rencontres, l’autre, accrochée à sa taille, filmant ses réactions. L’Inde, le Japon, le Royaume-Uni, la Suisse, il traverse un pays par émission, avec pour but de découvrir des cultures et des populations locales en se faisant inviter chez les gens, pour partager un moment, un repas, se faire accueillir pour la nuit, découvrant et faisant découvrir au téléspectateur un quotidien, une façon de vivre différentes de la sienne et des traditions plus ou moins exotiques. On pourrait croire que la barrière de la langue dérange un peu. Au contraire, ça fait tout.

L’intérêt, c’est que rien n’est préparé ou scénarisé, que tout est spontané et « authentique », ce qui donne lieu à des situations cocasses, comme lorsqu’il se fait embarquer de nuit par un homme d’affaires un peu barré dans Bombay, ou encore quand, au Vanuatu, il doit quitter une île pour avoir refusé de donner de l’argent à des hommes armés de machettes, ou bien la grande découverte des toilettes hi-tech au Japon.

Alors bon, j’ai tellement traîné à écrire l’article que ça ne passe plus sur France 5. Sur Voyage et BeTV, non plus*. Mais si tu as l’occasion, un jour, de tomber sur une rediff, vas-y, te prive pas. C’est frais, surprenant et innovant, et ça donne terriblement envie d’aller squatter les chambres d’amis d’inconnus.

(*Allez, et la prochaine fois, une revue sur les Dossiers de l’écran. Niveau actualité télévisuelle, j’me sens chaude là.)

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Plus de contenus Série télé

grey’s
Pop culture

Après 19 saisons, Ellen Pompeo (Meredith Grey) quitte Grey’s Anatomy

Maya Boukella

18 nov 2022

sexo
Sponsorisé

Accrochez-vous à vos draps, le nouveau Womanizer vient de sortir !

Humanoid Native
the crown
Série télé

« Une telenovela trash », « ennuyeux », The Crown a du mal à convaincre les médias anglophones

Maya Boukella

10 nov 2022

1
cory monteith
Série télé

Glee n’aurait pas dû continuer après la mort de Cory Monteith (Finn) selon le créateur de la série

Maya Boukella

08 nov 2022

3
kit connor heartstopper netflix
Série télé

Le coming-out de Kit Connor montre que le concept de queerbaiting a été vidé de son sens

Maëlle Le Corre

02 nov 2022

8
Série télé

Face à la polémique The Crown, Netflix finit par ajouter un avertissement à la série

Maya Boukella

24 oct 2022

tier-list-personnages-buffy-contre-les-vampires
Série télé

Notre classement (pas) très scientifique des persos de Buffy, du pluis cool au plus naze !

Manon Portanier

20 oct 2022

31
the-crown-saison-5-600
Série télé

The Crown saison 5 : les photos officielles viennent de sortir !

Manon Portanier

14 oct 2022

netflix-films-courts
Série télé

Vous n’en pouvez plus des pubs Youtube ? Netflix s’y met aussi

Maya Boukella

14 oct 2022

27
5
Mode
Sponsorisé

Les vêtements peuvent-ils impacter la créativité ? Rencontre avec l’artiste et comédienne Claire Romain

Oscar Staerman

09 oct 2022

la-casa-de-papel-serie-spin-off-berlin
Série télé

Berlin : Netflix dévoile les personnages du spin-off de La Casa de Papel

Maya Boukella

05 oct 2022

1

La pop culture s'écrit au féminin