Live now
Live now
Masquer
je-suis-une-inconnue-nikon-film-festival
Culture

« Je suis une inconnue », le film qui illustre la poésie des rencontres en ligne

Les rencontres sur Internet ne sont pas forcément dénuées de romantisme. La preuve dans ce court-métrage présenté au Nikon Film Festival.

Cet article a été rédigé dans le cadre d’un partenariat avec le Nikon Film Festival. Conformément à notre Manifeste, on y a écrit ce qu’on voulait

Je suis une inconnue, c’est un court-métrage poétique qui parle de rencontre sur Internet, présenté au Nikon Film Festival et réalisé par Étienne Cimetière (15 ans seulement !).

Je suis une inconnue présente ce qu’il se passe avant une rencontre dans la vraie vie

Il raconte l’histoire d’une adolescente qui un jour reçoit le message d’un inconnu sur Facebook. Elle n’y répond d’abord pas, de peur d’une mauvaise surprise… Et puis finalement si.

S’ensuivent des semaines de discussions. Des doutes mêlés au plaisir de parler avec lui. Et puis on la suit jusqu’à la vraie rencontre en personne, celle qui pourrait tout changer.

nikon-je-suis-une-inconnue

Pour accéder au court-métrage, cliquez sur l’image

Les rencontres en ligne, des liens pas si ordinaires

Il est aujourd’hui devenu plutôt banal de

rencontrer une personne sur Internet. Cependant, ces histoires restent peu représentées dans les médias. Quand elles le sont, c’est le plus souvent superficiellement. Ou bien pour parler de terribles faits divers…

Ici, j’ai aimé que ce soit ce qu’il se passe avant un premier rendez-vous qui soit mis en avant. La période où tous les doutes sont encore là. Celle où l’autre reste presque un inconnu, celle où on ne connait pas encore sa voix.

Qu’importe la suite, nous assistons ici à une rencontre. D’ailleurs ça tombe bien car c’est cette année le thème du Nikon Film Festival.

Alors, que pensez-vous de ce film ? S’il vous a plu, soutenez-le !


Et si le film que vous alliez voir ce soir était une bouse ? Chaque semaine, Kalindi Ramphul vous offre son avis sur LE film à voir (ou pas) dans l’émission Le seul avis qui compte.

Les Commentaires

7
Avatar de Roxane E
16 novembre 2016 à 12h11
Roxane E
@Gadda Merci pour le partage. Autant je n'ai pas particulièrement accroché sur celui de l'article, mais celui que tu as mis m'a mis les larmes aux yeux. uppyeyes:
0
Voir les 7 commentaires

Plus de contenus Culture

Captive
Culture

Netflix : 5 mini-séries tirées de faits réels littéralement addictives à regarder ce week-end

Source : @AsocialmntVotre sur X
Humeurs & Humours

Les trouvailles d’internet de la semaine du 13 mai

Source : Netflix
Culture

 Dans Bridgerton, Nicola Coughlan cloue le bec des grossophobes

Couverture des livres "Les Liens qui empêchent", "Révéler mes visages" et "Art Queer" // Source : Éditions B42 / Harper Collins / Double Ponctuation
Livres

Neuf livres LGBT+ pour s’éduquer sur les identités et luttes des personnes queers

Maxton Hall // Source : Prime Video
Culture

Cette série cartonne sur Prime Video et détronne Fallout

Source :  pixelshot
Daronne

Les 3 livres pour enfants les plus problématiques, d’après nos lectrices

1
image
Culture

Dominique Boutonnat : une affaire d’agression sexuelle glaçante ignorée par le gouvernement

2
Copie de [Image de une] Horizontale – 2024-05-16T102108.308
Culture

Exit le male gaze : Tomb Raider va être adaptée en série par Phoebe Waller-Bridge

Bridgerton. (L to R) Luke Newton as Colin Bridgerton, Nicola Coughlan as Penelope Featherington in episode 302 of Bridgerton. Cr. Liam Daniel/Netflix © 2023
Séries

Pourquoi la saison 3 de Bridgerton fait du bien à la représentation féminine dans les romances 

Copie de [Image de une] Horizontale – 2024-05-15T143917.275
Culture

Ce film culte aura droit à son spin-off en série sur prime video

1

La pop culture s'écrit au féminin