Live now
Live now
Masquer
masque-skin-gym
Test

J’ai testé le masque LED WrinkLit de Skin Gym qui fait rimer skincare avec douceur

09 déc 2021

Depuis quelques années, l’industrie de la beauté s’intéresse aux gadgets qui peuvent booster notre routine. Pour savoir ce que ça vaut, j’ai testé non pas un ni deux mais bien quatre masques LED… Et voilà ce que je pense de l’appareil imaginé par la marque Skin Gym. 

Les masques qui diffusent des lumières LED font partie des nouveaux gadgets que les passionnées de beauté s’arrachent. Et bien qu’au premier abord, on se demande si ce sont des outils de torture ou de bien-être, ils s’avèrent très pratiques quand on souffre d’un manque d’éclat, d’acné récalcitrante, de cicatrices, d’eczéma ou encore de sensibilité cutanée !

Pour pouvoir vous aiguiller à travers champs (car ce n’est pas simple d’y voir clair parmi la multitude de produits disponibles sur le marché), j’ai eu l’opportunité de tester quatre masques LED de marques différentes. Après le « How To Glow » des laboratoires Solaris NY, le masque de la marque Reakoo ou encore le masque led de Project E Beauty c’est le produit signé Skin Gym qui m’intéresse.

Vendu chez Sephora pour la coquette somme de 119,90€, ce dernier m’a convaincue par la douceur de son action et sa facilité d’utilisation quotidienne. Je vous en dis plus en dessous. 

J’ai testé le masque LED WrinkLit de Skin Gym qui fait rimer skincare avec douceur

Le masque LED, ça sert à quoi ? 

Tout droit venu de Corée, l’un des pays où l’industrie de la beauté est la plus lucrative, le masque LED utilise des diodes qui émettent de la lumière et permettent de s’attaquer à différents problèmes de peau.

Ces derniers peuvent aller de l’hyperpigmentation à l’acné en passant par le manque d’éclat, l’hypersensibilité cutanée ou encore la perte de fermeté. Tout dépend de la couleur émise et de sa longueur d’onde.

Par exemple, la lumière rouge a la longueur d’onde la plus longue (environs 630 nm), elle a un effet anti-âge. De son côté, celle de la lumière bleue est de 415 nm, elle est bactéricide. La lumière jaune (590 nm) réduit quant à elle les rougeurs, tout en calmant les inflammations. Et la lumière verte (525 nm) permet de rééquilibrer les peaux mixtes et d’apporter de l’éclat. 

Comment utiliser le masque de luminothérapie de Skin Gym ?

Très simplement ! Sur le masque de Skin Gym, il n’existe qu’un seul bouton. Celui-ci permet d’allumer l’appareil et de sélectionner l’une des trois lumières fournies. Une fois que vous avez fait votre choix entre la rouge, la bleue et la orange, vous n’avez plus qu’à mettre le masque sur votre nez et ce dernier fait tout le travail. 

Les points positifs du masque de luminothérapie de Skin Gym

Beaucoup de points positifs sont à notifier sur l’appareil pensé par Skin Gym.

Un traitement tout en douceur 

Ce qui frappe quand on utilise pour la toute première fois le masque de Skin Gym, c’est sa douceur. Avec lui, pas de lumière trop puissante, pas de traitement trop long ou de picotements lors de la séance. Le moment passé avec le masque sur le nez est douillet et agréable. Preuve en est : il ne nécessite pas l’utilisation de lunettes de protection pour les yeux.

Et même si on peut avoir tendance à se dire « moins de puissance = moins d’efficacité », ce n’est pas du tout le cas du masque de Skin Gym. Pensé pour incarner un complément à la routine beauté, il traite en douceur les problèmes de peau récalcitrants comme l’acné, le manque d’éclat et les premiers signes de vieillissement cutané.

Une facilité d’utilisation optimale

Comme je vous le disais plus haut, le masque de Skin Gym ne dispose que d’un seul bouton qui effectue toutes les manoeuvres nécessaires à son utilisation. Pas de superflus, juste l’essentiel. Un concept qui facilite son utilisation et sa prise en main.

Une praticité à toute épreuve

Ce masque a également un avantage indéniable : il est léger comme une plume. Très pratique, à utiliser, il se pose sur le nez et les oreilles sans laisser une sensation pesante au bout de quelques minutes d’utilisation.

Parce qu’il peut s’utiliser sans lunettes de protection pour les yeux, on peut facilement le laisser faire son travail tout en s’attelant à d’autres activités. Le principal, c’est que la peau soit bien propre lors de son utilisation.

Les points négatifs du masque de luminothérapie de Skin Gym

Le masque Skin Gym a, certes, de nombreux points forts, mais il dispose également de quelques points faibles que je ne peux pas négliger de mentionner.

Pas de réglage d’intensité 

Ce que j’avais adoré avec le masque de Project E Beauty, c’était la possibilité de pouvoir régler l’intensité de la luminosité des LED de façon à pouvoir la baisser ou l’augmenter. Un avantage que le masque de Skin Gym n’a pas, ce qui le rend moins complet que son homologue à 124,99€.

Pas de timer 

Si je peux me passer d’un réglage d’intensité car j’apprécie les traitements plutôt doux, un timer n’aurait pas été de refus, histoire de checker le temps qu’il reste régulièrement. Une fonction que peu de masques LED ont mais qui est pourtant bien utile surtout pour les impatientes comme moi.

Mon avis sur le masque de luminothérapie de Skin Gym

Le masque de Skin Gym est un excellent appareil en complément d’une bonne routine beauté. Parce qu’il agit tout en douceur, il demande de la patience pour pouvoir constater les premiers résultats sur la peau. Une patience qui est mère de sûreté selon moi puisque, comme je vous le disais plus haut, je suis partisante des traitements doux qui amènent la peau à devenir la meilleure version d’elle-même doucement mais sûrement.

Note générale : 8/10.

J’ai testé le masque LED WrinkLit de Skin Gym qui fait rimer skincare avec douceur

Masque Wrinklit Led de Skin Gym, 119,90€

À lire aussi : J’ai testé le masque LED de Project E Beauty et j’ai été bluffée par toutes ses options

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Test

Conseils sexe
Toko de Shunga est un lubrifiant à base d'eau

Notre test du lubrifiant aromatisé Toko de Shunga : on en boufferait, alors ?

Conseils sexe
Notre test du gode ceinture Strap-on-Me

On a testé le gode-ceinture sans ceinture pour voir si le futur vaut le coup

Conseils sexe
Notre test du Pure Pleasure, le lubrifiant vegan d'Amorélie

Notre test du Pure Pleasure, le lubrifiant vegan d’Amorélie qui sert aussi pour les massages

Conseils sexe
Lubrifiant Love & Care

Notre test du lubrifiant naturel Love & Care : simple, naturel et vegan !

Hygiène
silkn-toothwave-test

J’ai testé la brosse à dents électrique ToothWave de Silk’n, et mes dents de fumeuse ont apprécié

Test
test de la vaginette Fleshlight Quickshot Vantage

Notre test de la vaginette Fleshlight Quickshot Vantage, mou est le bout

Jules Auriac

28 déc 2021

21
Test
mantric-lovehoney-test

Découverte du stimulateur vibrant Mantric de LoveHoney, un masseur pour les pros qui se tâtent

Jules Auriac

21 déc 2021

Test
issa-3-foreo-test

J’ai testé la brosse à dents électrique ISSA 3 de Foreo, et mazette quelle douceur pour mes gencives

Test
tenga-wavy

Notre test du masturbateur Tenga Wavy : pas de branlette sans casser d’oeuf

Jules Auriac

15 déc 2021

Test
Wand chauffant Confidence de Zalo

Notre test du Wand chauffant Confidence : le stimulateur de clito le plus hot ?

La société s'écrit au féminin