Live now
Live now
Masquer
Source : Omkar Patyane de Pexels
Chère Daronne

Help, comment soutenir la Palestine sans être hypocrite ?

La Daronne répond à vos questions, en essayant de ne pas trop être à côté de la plaque.

La Daronne est la reine des conseils pas si cons enrobés dans une grosse dose d’humour plus ou moins subtil. La voici de retour pour voler au secours d’une lectrice !

La question pour la Daronne

Chère Daronne,

Je me permets de t’adresser ce courrier, car (comme tout le monde, je pense), je suis très choquée par ce qui se passe en Palestine. Je voudrais faire quelque chose, mais en même temps, je ne sais pas quoi.

Sur les réseaux, je vois passer beaucoup de choses, parfois des critiques à l’égard de ceux qui ne font rien ou continuent de vivre leur vie comme si tout allait bien. D’un côté, je m’en veux, car je me reconnais dans ces attaques et je sais que je suis privilégiée, mais de l’autre : que faire ? Je me sens totalement impuissante et globalement, on l’est tous, je crois.

Ella

La réponse de la Daronne

Mon petit chaperon rouge,

Je me rappelle que quand « tout a commencé », avant Noël, certains de mes contacts Instagram s’indignaient de nos stories sapins de Noël et autres dindes aux marrons alors qu’à 3 000 km à peine… Tu sais ce qui se passe à 3 000 km à peine.

Comme je ne suis pas la dernière à partager des photos de mon assiette, je me suis sentie visée et ça m’a mise en rogne : comment pouvait-on croire que MOI, GAUCHO, WOKE, je n’en avais rien à foutre ! Poster des clichés de ma buche de Noël maison en forme d’étron n’empêchait en rien mon cœur de saigner pour Gaza. Je fais du bénévolat depuis des années, j’écris sur le féminisme et les inégalités et je dis souvent des trucs du genre :  » Ça pue le néo-colonialisme« , « Le problème, c’est le capitalisme » et autres « Hors de question que mes enfants portent des habits aux motifs camouflages et jouent avec des armes en plastique !« .

Je suis du côté des gentils !

Oui, voilà, j’ai fait un bon gros #notallmen.

Cessons de philosopher

Même si j’étais vexée comme un pou, il fallait reconnaître que de facto, je ne faisais pas grand-chose pour les Palestiniens (ni pour les autres). Comme toi, j’ai commencé à m’interroger. Que faire de véritablement utile dans ces cas-là ? Relayer des informations sur Instagram ? M’insurger à mon tour face à notre silence collectif ?

Si c’était pour que la vidéo des civils en déroute se retrouve coincée entre une storie de ma fille qui pâtisse des biscuits de Noël et une photo de la place principale de notre ville envahie de sapins, bonjour l’hypocrisie.

Au fond, est-ce que cette hypocrisie est grave ? Personnellement, j’en ai conclu que non, tant que je ne me racontais pas d’histoires. Je n’allais pas m’approprier une douleur qui n’était pas la mienne en prétendant que mon existence aussi était en suspens. Je ne pouvais pas imaginer ce que ressentaient ces civils et j’étais une petite bourgeoise privilégiée, mère de petits bourgeois privilégiés. Tant mieux pour nous, mais on n’est pas là pour parler de nous.

Au lieu de se morfondre, que peut-on faire ?

On peut effectivement partager des informations sur les réseaux. Personnellement, j’éviterai de caler un post dénonciateur entre deux photos love et feel good, question de respect. Cela dit, les concernés ne nous suivent pas sur Instagram et considèrent peut-être que ce qui compte, c’est qu’on en parle.

Outre le partage d’informations, j’ai quelques autres suggestions :

En parler IRL : Actuellement, on parle avant tout des attaques en ligne, mais on évite le sujet en vrai. Commencer à en discuter « dans la vraie vie » permettrait déjà de concrétiser la situation et de matérialiser sa réalité. Ainsi, on sort des questions existentielles pour s’attaquer au problème : qu’est-ce qu’on fait.

Donner aux associations : Je suis un peu rabat-joie, mais je te déconseille de lancer une collecte, ou n’importe quelle action, sans t’être renseignée avant auprès d’associations qui interviennent sur place. Souvent, l’acheminement de denrées vers des territoires en crise est compliqué, voire impossible. Les associations n’ont pas besoin de montagnes de petits pots qui encombreront leurs entrepôts, elles ont besoin d’argent à investir sur place, selon les besoins avérés des populations. Alors si on peut : on n’hésite pas à donner à des structures réputées comme Médecins du monde et Médecins sans frontières.

Ne pas détourner la cause : Ce qui se passe en Palestine ne tient pas du conflit ni de la guerre de Religion. Ce n’est pas parce qu’on a le seum taille cosmos qu’on doit commencer à se discriminer les uns les autres.

Je te laisse, je vais essayer de reprendre une activité normale,

La Bisette

Ta Daronne


Découvrez le BookClub, l’émission de Madmoizelle qui questionne la société à travers les livres, en compagnie de ceux et celles qui les font.

Les Commentaires

36
Avatar de Piedanlpla
11 juin 2024 à 20h06
Piedanlpla
Bonjour à tout le monde ; voilà, j'espère vivement que ce post ne va blesser ou même heurter personne, mais cet article m'a poussée à créer un compte ici et réagir. En temps habituel, j'aime le ton de ce mag, car il est respectueux, toujours, drôle quand le sujet s'y prête, et en ce qui me concerne, très informatif. J'ai appris beaucoup de choses ici, et j'ai toujours considéré que les articles étaient pondérés et bienveillants, ce qui, intellectuellement et humainement, est très appréciable.
Cependant, voilà le problème auquel je me heurte : il va de soi que ce que subit le peuple palestinien est atroce. Mais j'aurais aimé retrouver ici la même pondération que d'habitude. Simplement, un rappel, même succint, des faits et de la réalité. Peu de choses en somme : le 7 octobre Israël a vécu un tournant dans son histoire, et le monde avec. Tout ce qui est produit aujourd'hui en découle. Alors j'ai bien conscience qu'il eut été hors sujet de faire un cours de geopolitique sur le billet de la daronne, mais je suis juste génée par le ton dudit billet. Car, il me semble, on peut être de gauche, féministe, ecolo, progressiste en un mot, et ne pas soutenir aveuglément la Palestine. Pourquoi? Parce qu'aujourd'hui, le pouvoir politique là-bas, c'est le Hamas. Le peuple, certes pris en otage en majorité, a tout de même, rappelons-le par souci de vérité, acclamé les terroristes le 7 octobre quand ils sont rentrés dans la bande de Gaza avec les otages. Alors tout simplement, ne soyons pas aveuglés, ni dans un sens ni dans l'autre.
Je pense aux ex-otages français (françaises notament) qui pourraient tomber sur votre article, je pense aux enfants libérés qui ne s'en remettront jamais, et je me dis qu'ils vont devenir fous de douleur s'ils lisent qu'il "va de soi" qu'on soutien la Palestine dans cette guerre. Les choses sont infiniment complexes, et comme le dit très justement la daronne malgré toutes nos émotions et nos indignations nous sommes loin de la réalité "du terrain", mais simplement, peut-être essayons de ne pas être les uns et les autres caricaturaux.
Personne ici dans les soutiens à la Palestine n'a envie de recevoir les remeciements d'un Khamenei, personne dans les soutiens à Israêl ne se rejouit du sionisme d'un Trump. Voilà, je vous souhaite une excellente journée, et j'espère vivement n'avoir mis personne trop en colère ; ceci étant les débats sont toujours fructueux et tous nous gagnons à envisager le point de vue de l'autre (ce grand incompris...)
1
Voir les 36 commentaires

Plus de contenus Chère Daronne

dispute-homme-femme
Chère Daronne

Help, comment faire la paix entre amis fâchés quand on est adulte ?

2
Mode

Quelle est la meilleure culotte menstruelle ? Notre guide pour bien choisir

Humanoid Native
Source : The Bold type.
Chère Daronne

J’en ai marre que mes collègues parents aient la prio pour poser leurs congés

96
Source :  Maridav
Chère Daronne

Help, je suis en couple libre et mon mec couche avec son autre partenaire, mais plus avec moi

10
Source : Kampus Production de Pexels
Chère Daronne

Help, mon mec est frustré par mon manque de libido !

18
Source : Motortion de Getty Images
Chère Daronne

Help, ma belle-mère présente des femmes à mon conjoint dans mon dos !

16
Source : Ikostudio
Chère Daronne

Help, mon mec m’a caché qu’il était riche !

42
Source : IherPhoto de Getty Images
Chère Daronne

Help, ma copine a un fantasme bizarre et j’ai du mal à l’accepter

16
Source : Ivonne Wierink
Chère Daronne

Chère Daronne, combien de temps doit-on attendre avant de se marier ?

15
Source : pixelshot
Chère Daronne

Je suis enceinte et je fume, help !

35
Source : Odua Images
Chère Daronne

Chère Daronne, j’ai le droit de fouiller dans le téléphone de mon ado ?

10

Pour les meufs qui gèrent