Live now
Live now
Masquer
« Elle est feuj » Mediapart révèle des images de violences policières « sexistes et antisémites »  // Source : Capture d'écran vidéo Mediapart
Actualités France

« Elle est feuj » : Mediapart révèle des images de violences policières « sexistes et antisémites » 

Plusieurs vidéos que révèle Mediapart montrent qu’une femme de 67 ans juive orthodoxe a été privée de sa perruque alors qu’elle venait d’être arrêtée pour un refus d’obtempérer. Après avoir subi plusieurs actes de violences au commissariat, son avocat dénonce des violences policières « sexistes et antisémites ». 

« Je suis juive, je veux ma perruque. Ma perruque… » En vain. Une enquête publiée par Mediapart dimanche 4 février, révèle une vidéo où Sarah*, femme de 67 ans, juive orthodoxe, subi des violences policières au commissariat de Créteil, après un « refus d’obtempérer » le 8 juin dernier.

Arié Alimi, son avocat, a porté plainte pour « atteinte à la liberté individuelle » via une arrestation arbitraire, des « violences volontaires par personne dépositaire de l’autorité publique » et des « violences commises en raison d’une appartenance religieuse et du sexe ».

Un contrôle routier abusif

Avant d’être transférée au commissariat, Sarah a été sous le coup d’un contrôle routier. En route, elle se retrouve devant trois motards qu’elle n’identifie pas comme des policiers. Elle les klaxonne et poursuit sa route. Ils finissent par l’encercler car décrivent une « vitesse excessive ».

Mais au milieu de la procédure, elle recule et heurte une moto garée juste derrière sa voiture. Les policiers braquent leurs armes de service sur elle, car selon eux, elle représentait un « danger immédiat ». Ils l’emmènent au commissariat.

Les policiers lui ont retiré sa perruque malgré ses croyances religieuses

C’est ainsi que les violences auraient commencé. Selon la plainte, un policier aurait empoigné Sarah. Cette dernière se serait évanouie. Pour la redresser, il lui aurait donné plusieurs coups dont « un coup de genou dans le dos ». Sa tête aurait heurté le banc de garde à vue et le mur ; sa perruque aurait alors légèrement glissé, rapporte Mediapart.

Les policiers finissent par lui enlever car selon eux : « Sa perruque l’empêchant de respirer correctement, un effectif lui retire […] lorsque l’interpellée devient complètement hystérique et se met à hurler qu’elle veut récupérer sa perruque », ont-ils écrit dans le compte-rendu.

Capture d’écran 2024-02-05 à 10.41.49

Selon des vidéos versées au dossier de plainte, les policiers savaient bien pourquoi Sarah réclamait sa perruque. Elle leur dit être juive, tandis que l’un des agents dit qu’elle est « feuj ». Sarah est la cible de « railleries » selon Mediapart. Lorsqu’un policier lui demande son adresse, une consœur répond : « Rue de la perruque ! ».

« Des violences sexistes, à caractère antisémite et une violence policière »

De plus, sur les images, Sarah est à terre, et semble presque inconsciente. Un certificat médical établit par un médecin au lendemain des faits  « constate des contusions et hématomes aux poignets, à la face interne des bras, sur les genoux, à la fosse lombaire droite, à la cuisse droite, au niveau des fesses et un état de choc psychologique »

L’avocat de Sarah, lui, dénonce des « des violences sexistes, à caractère antisémite et une violence policière ». De son côté, Sarah est visée par une plainte de la police pour « mise en danger de la vie d’autrui avec risque immédiat de mort » et « dégradation de bien public ».

Capture d’écran 2024-02-05 à 10.42.36

*Le prénom a été modifié.


Ajoutez Madmoizelle à vos favoris sur Google News pour ne rater aucun de nos articles !

Les Commentaires

2
Avatar de Marre des
5 février 2024 à 19h02
Marre des
@Witch'Daughter contenu abjecte et cringe.
Et "argument" fallacieux qui compare 2 situations totalement différentes.
1
Voir les 2 commentaires

Plus de contenus Actualités France

Source : Capture vidéo
Actualités France

#MeToo cinéma : que retenir de la prise de parole de Judith Godrèche au Sénat ?

Un visuel de l'étude menée par Dove & Linkedin sur les discriminations capillaires, en faveur de l'adoption du CROWN Act aux États-Unis.jpg // Source : Dove x LinkedIn
Actualités France

Les discriminations capillaires seront-elles bientôt interdites en France ?

1
Source : Capture d'écran Youtube
Actualités France

L’artiste Olivia Ruiz révèle avoir été victime de soumission chimique

1
Léonore Moncond’huy // Source : France 3 Régions
Actualités France

Vers une loi en faveur d’une indemnisation du congé maternité pour les élues ?

Source : Capture d'écran
Actualités France

Après avoir placé l’avortement en première cause de mortalité dans le monde, CNews présente ses excuses

6
Un enfant victime de harcèlement scolaire, qui pleure assis par terre dans ses genoux // Source : Pexels / Mikhail Nilov
Actualités France

Harcèlement scolaire d’Évaëlle : un procès requis après le suicide de la collégienne

5
Jonathan Daval dans une série documentaire de BFM TV // Source : Capture d'écran YouTube
Société

Condamné pour meurtre, Jonathann Daval porte plainte en diffamation contre son ex-belle famille

4
Pancarte de manifestation "pas ton corps, pas tes choix"
Actualités France

IVG : le Sénat « pas défavorable » à son inscription dans la Constitution

1
La mairie de Paris fait fermer le site Internet du groupuscule anti-IVG « Les Survivants » // Source : Capture d'écran twitter
Actualités France

La mairie de Paris fait fermer le site Internet du groupuscule anti-IVG « Les Survivants »

Une vendeuse en train de vendre un haut blanc en dentelle à une cliente dans une boutique de vêtements // Source : filadendron de Getty Images Signature
Actualité mode

« Les vendeuses dans l’habillement sont déshumanisées » : interview d’une syndicaliste sur l’effondrement de la mode milieu de gamme

3

La société s'écrit au féminin