Live now
Live now
Masquer
Meilleur pâtissier
Télé

Halloween version Meilleur pâtissier : trop de faux sang, trop de betterave, trop de rose

12 nov 2021
Cette semaine, c’était le thème Halloween dans Le Meilleur pâtissier. Et ça a donné lieu à des gâteaux terrifiants — parfois même un peu trop… 

Alors alors : la semaine d’Halloween du Meilleur pâtissier était plutôt classique. Des saveurs assez intéressantes, une épreuve technique de Mercotte pas trop décevante, et un départ qu’on peut qualifier d’attendu… 

De l’orange sanguine, ou plutôt sanguinolente 

Je ne suis pas particulièrement fan du concept d’un gâteau plus terrifiant qu’appétissant, mais je veux bien comprendre que pour le thème Halloween, quelques gouttes de faux sang doivent se mêler à la crème pâtissière. 

L’épreuve de revisite de Cyril était sur l’orange sanguine. Bon il s’est clairement pas foulé pour trouver le thème : c’était un bon jeu de mots (et un délicieux agrume) mais globalement rien d’incroyable. 

Cependant, beaucoup de candidats se sont surpassés comme notre belge Alexandre qui a fait un moelleux au chocolat, mousse orange sanguine et basilic. Je ne sais pas pour vous, mais moi, dès qu’on mélange du basilic à n’importe quoi — une mozzarella, des fraises, même un moelleux au chocolat — je suis con-quise !

Gâteau d'Alexandre mini-monstre orange

Le jury l’était aussi, d’ailleurs. Pour une fois qu’on est d’accord. 

Ont suivi des gâteaux plus terrifiants les uns que les autres, dont l’orteil pourri de Nicolas — qui n’a même pas enlevé la membrane de ses quartiers d’orange sanguine, vraiment n’importe quoi.

Orteil en gâteau de Nicolas

Mais le plus flippant, ce n’étaient pas les gâteaux en forme de cervelle ou autre coeur beaucoup trop ensanglanté. 

Non, le plus flippant, c’est que certains candidats, à ce stade de la compétition, ne comprennent toujours pas qu’ils mettent beaucoup trop de crème ou de ganache par rapport à la quantité de biscuit présente dans leur pâtisserie ! 

Par exemple Pierre-Henri et ses petits yeux orange sanguine-cannelle. Très mignons au demeurant… mais clairement, y a trop de ganache et ça se voit ! Il faut se ressaisir. 

Gâteau de Paul-Henir

Une chauve-souris pas trop complexe 

À ma grande déception, je ne peux pas trop râler sur l’épreuve de Mercotte cette semaine. En effet, bien que le gâteau soit aussi moche que d’habitude, rien n’était totalement infaisable dans ce défi technique.

La seule hérésie de cette recette, c’était le coulis de framboises mélangé à de la betterave, qui a l’air d’être la pire combinaison ever. 

Gâteau chauve-souris

Il n’y a pas grand-chose d’autre à dire sur cette épreuve. Aucun gâteau n’est tombé par terre, aucune larme n’a été versée lors de la cuisson des meringues… Globalement, on s’est un peu ennuyées pendant l’épreuve technique.

Le classement était lui aussi assez juste. 

Toujours plus de sang 

L’épreuve créative était encore une fois l’occasion de rajouter du coulis de framboise partout dans les gâteaux, en guise de faux sang. 

Les candidats devaient confectionner des desserts terrifiants, et certains l’étaient bien plus que d’autres. Mention spéciale à Aya qui a choisi de représenter un mangeur de tripes aussi écoeurant que flippant !

MAIS la candidate a fait le bon choix en mélangeant une compotée de fraise et de… BASILIC. Mon coeur est conquis. 

Gâteau mangeur de trippes

Bon, je vais pas encore encenser Maud ? Bah si, un peu. Elle a choisi de reproduire le fameux tour de magie de la femme coupée en deux, qui tournerait au drame. En plus d’être original, son gâteau semblait très bon.

Voilà, je n’ai rien à rajouter, ce paragraphe est clairement juste du favoritisme. 

Gâteau de Maud - tour de magie qui tourne mal

Globalement, les saveurs de certains gâteaux avaient l’air super : passion-piment, sésame noir… Des goûts qui changent un peu de l’ordinaire et ont rendu le niveau un peu plus élevé que lors des émissions précédentes. 

Malheureusement, le pire dessert était celui de notre routier du nord, Nicolas, qui a voulu représenter une momie en hommage à Mercotte — pas sûre qu’elle ait été touchée. Le plus gros problème de son gâteau, c’était le dosage de la rose, qui était beaucoup trop présente.

Évidemment, c’est fatal. Car tout le monde sait que la rose, si y en a trop, on a l’impression de croquer dans un savon. (Et là, en plus, c’était un savon assez moche) (désolée.)

Gâteau momie

Nicolas a donc quitté l’aventure et c’était plutôt logique. On est triste de ne plus entendre ses blagues un peu gênantes et de voir sa grosse barbe de hipster, mais bon, ciao l’artiste. 

À la semaine prochaine !

À lire aussi : Chaos dans le Meilleur pâtissier et pétition pour arrêter l’épreuve technique de Mercotte

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Télé

Série télé
la-casa-de-papel-serie-spin-off-berlin

Berlin : Netflix dévoile les personnages du spin-off de La Casa de Papel

Maya Boukella

05 oct 2022

1
Série télé
shadowplay

La série Shadowplay vous plonge dans un Berlin ravagé par la violence des hommes

Kalindi Ramphul

28 sep 2022

2
Série télé
dahmer

« Ils gagnent de l’argent avec cette tragédie » : la sœur d’une victime de Dahmer dénonce Netflix

Maya Boukella

27 sep 2022

1
Série télé
lupin netflux

Omar Sy est l’homme le plus recherché de France dans la bande-annonce de Lupin saison 3

Maya Boukella

27 sep 2022

1
Série télé
the crown

The Crown saison 5 : enfin une bande-annonce et une date de sortie

Maya Boukella

26 sep 2022

Mode
5
Sponsorisé

Les vêtements peuvent-ils impacter la créativité ? Rencontre avec l’artiste et comédienne Claire Romain

Oscar Staerman

19 sep 2022

Série télé
blade runner warner bros

La série Blade Runner 2099, produite par Ridley Scott, débarque sur Prime Video

Maya Boukella

19 sep 2022

1
Pop culture
interview with a vampire AMC

Interview with a vampire : le trailer du remake promet une romance gay entre vampires plus explicite que jamais

Série télé
Zendaya Coleman, primée aux Emmys pour Euphoria, fait un discours sur l’addiction

Primée aux Emmy Awards pour Euphoria, Zendaya Coleman fait un sobre discours sur l’addiction

Anthony Vincent

13 sep 2022

2
Télé
France 2, complement d'enquete / Capture d'ecran

« Arnaque, fric et politique » : Ce qu’il faut retenir du Complément d’enquête sur le marketing d’influence

Aïda Djoupa

12 sep 2022

13

La pop culture s'écrit au féminin