Live now
Live now
Masquer
Comment les marques de mode s’engagent pour les droits reproductifs aux États-Unis
Actualité mode

Gucci, Levi’s, Patagonia : les marques de mode s’engagent pour l’avortement aux États-Unis

Depuis mai 2022, des marques de mode annoncent publiquement s’engager pour le droit à l’avortement, et même soutenir financièrement leurs employés souhaitant y accéder.

En mai 2022, une fuite, publiée par le site Politico indiquait que l’arrêt Roe v. Wade, déterminant depuis 1973 que les personnes étatsuniennes avaient le droit constitutionnel d’avorter, était menacé. Dans la foulée, plusieurs entreprises ont tenu à exprimer publiquement qu’elles soutiendraient financièrement leurs employées souhaitant obtenir une IVG, comme Starbucks, Gucci, ou encore Levi’s, par exemple.

L’accès à l’IVG, nouveau terrain des griffes de mode pour se démarquer ?

Le 24 juin 2022, la Cour suprême des États-Unis a bien révoqué ce texte, signifiant que chaque État peut déterminer sa position sur l’IVG. Depuis, au moins 7 États ont déjà légiféré pour criminaliser l’avortement.

Or, la majorité des personnes aux États-Unis estime que l’avortement devrait être légal (mais sous certaines conditions), comme le relève une étude de l’institut de recherche Pew Research Center.

Capture d’écran 2022-06-27 à 10.24.18
« La majorité des adultes aux États-Unis estiment que l’avortement devrait être légal dans certains cas, illégal dans d’autres. » © Capture d’écran Pew Research Center.

C’est dans ce contexte extrêmement polarisé que les engagements d’entreprises privées se multiplient. Alors que cette décision de la Cour Suprême est tombée en pleine Fashion Week, l’industrie de la mode a profité de son hypermédiatisation pour prendre position.

Comme le résume Business of Fashion, la créatrice étatsunienne de sacs à main Clare Vivier a invité à faire des dons au Planning Familial et au United States of Women Reproductive Justice hub (centre étatsunien pour la justice reproductive des femmes).

Patagonia a publié un article détaillant les ressources qu’elle mettrait en place pour la santé de ses employés concernant les questions reproductives.

Ou encore la marque de sport Dick’s Sporting Goods, qui s’est engagée à fournir jusqu’à 4000 dollars de remboursement de frais de déplacement pour se rendre à un endroit où l’avortement serait encore légal.

Même le PDG de Condé Nast (groupe de presse éditeur de Vogue, GQ, Vanity Fair…), Roger Lynch a déclaré que l’entreprise soutiendrait financièrement ses employés dans leurs éventuelles démarches d’avortement, rappelle également Business of Fashion.

Doit-on attendre des entreprises privées l’accès à un tel enjeu de santé public ?

De façon nuancée, on peut donc à la fois saluer que des entreprises privées souhaitent soutenir l’accès à l’IVG, à la fois s’inquiéter qu’elles aient à le faire et surtout que leurs salariés en dépendent éventuellement. Car il devrait d’abord et avant tout s’agir d’un enjeu de santé public, et non d’un avantage pour choisir dans quelle boîte on souhaite travailler ou d’un levier d’engagement sur les réseaux sociaux à l’ère du socialwashing.

À lire aussi : Aux États-Unis, un juge de la Cour suprême appelle à s’en prendre à la contraception et aux droits LGBTQI+

Crédit photo de Une : Captures d’écran Instagram de Gucci et Patagonia.

Les Commentaires
1

Avatar de Guerriere-75
28 juin 2022 à 09h26
Guerriere-75
c est une excellente nouvelle
0
Réagir sur le forum

Plus de contenus Actualité mode

Quelles sont les tendances mode de 2023 sur lesquelles on peut miser ?
Actualité mode

Quelles sont les tendances mode de 2023 sur lesquelles on peut miser ?

Anthony Vincent

01 fév 2023

3
beauté

Comment consommer des cosmétiques de manière plus raisonnée ?

Humanoid Native
Gucci nomme Sabato de Sarno nouveau directeur artistique : ok, mais c'est qui ?
Actualité mode

Gucci nomme Sabato De Sarno nouveau directeur artistique : ok, mais c’est qui ?

Anthony Vincent

30 jan 2023

Défilé Viktor & Rolf haute couture printemps-été 2023
Actualité mode

À la fahion week de Paris, Viktor & Rolf met la haute couture sens dessus dessous

Anthony Vincent

28 jan 2023

2
Les plissés d’Haider Ackermann pour Jean Paul Gaultier
Actualité mode

Le défilé Jean Paul Gaultier par Haider Ackermann redéfinit la haute couture

Anthony Vincent

27 jan 2023

3
Le défilé Christian Dior haute couture printemps-été 2023 rend femmage à Joséphine Baker
Actualité mode

À la fashion week, le défilé Dior rend femmage à Joséphine Baker

Anthony Vincent

26 jan 2023

Le court métrage de présentation de la collection Iris van Herpen haute couture printemps-été 2023, révélé le 23 janvier 2023
Actualité mode

Pour la fashion week haute couture, la créatrice Iris van Herpen présente un film sous-marin

Anthony Vincent

25 jan 2023

Les créations haute couture de Schiaparelli pour représenter un lion (pour symboliser la fierté), un léopard (la luxure), et une louve (l'avarice)
Actualité mode

Les têtes de lion, louve et léopard du défilé Schiaparelli scandalisent les réseaux et Peta

Anthony Vincent

24 jan 2023

4
Une femme en manteau à carreaux, pantalon rouge et escarpins au milieu d'un terrain vague en béton © Nappy de la part de Pexels via Canva
Actualité mode

Mode In Seine-Saint-Denis, l’appli pour une mode engagée localement, fera-t-elle des émules ?

Anthony Vincent

23 jan 2023

La couverture de Vanity Fair France décembre 2022-janvier 2023
Mode

Comment la mode se lasse du body-positive et revient à la maigreur heroin chic

Anthony Vincent

22 jan 2023

37
La marque de culotte menstruelle Thinx, reconnue coupable de contenir des substances nocives.jpg
Actualité mode

Les culottes menstruelles Thinx contiendraient des substances nocives, conclut un procès

Anthony Vincent

19 jan 2023

3

La mode s'écrit au féminin