Live now
Live now
Masquer
Droits fondamentaux // Source : Matt Hrkac
Actualités mondiales

Aux États-Unis, les femmes se procurent des pilules abortives en prévision de nouvelles restrictions de droit à l’IVG

Selon une étude parue dans « JAMA Internal Medicine » les demandes de pilule abortives ont explosé depuis l’abrogation de la loi Roe v. Wade en mai 2022.

Le droit à l’avortement étant de plus en plus menacé aux États-Unis, les femmes prennent leurs précautions. Alors que les restrictions se multiplient dans plusieurs États, en prévision, de nombreuses femmes se fournissent en pilules abortives.

Une manière pour ces femmes de « garantir leur santé et leur choix personnels »

Selon une étude publiée mardi 2 janvier dans la revue JAMA Internal Medicine et relayée par le New York Times, « des dizaines de milliers de femmes qui ne sont pas enceintes commandent des pilules abortives au cas où elles en auraient besoin un jour ».

À lire aussi : États-Unis : depuis l’abrogation de Roe v. Wade, le nombre de patientes explose dans les cliniques d’avortement encore ouvertes

Ainsi, elle se fournissent en pilule via téléconsultations, en cas de potentielles grossesses non-désirées, et au cas où il y aurait plus de restrictions d’accès à l’interruption volontaire de grossesse dans leur État. Une manière pour elles de « garantir leur santé et leur choix personnels » selon l’étude.

Une pratique qui est en hausse depuis le mois de juin 2022, soit lorsque la Cour suprême a abrogé la loi Roe v. Wade, laissant ainsi à chaque État la possibilité d’interdire ou non aux femmes d’avoir recours à une IVG.

Puisque selon l’étude, avant mai 2022, l’Aid Access (organisation qui fournit des pilules abortives) recevait environ 6000 demandes de provisions, soit environ 25 par jour. « Depuis elle a reçu plus de 42 000 demandes, soit une moyenne de 118 par jour », a déclaré au New York Times l’une des co-autrices de l’étude, Dr Abigail Aiken.


Ajoutez Madmoizelle à vos favoris sur Google News pour ne rater aucun de nos articles !

Les Commentaires

1
Avatar de Mary-Sue
8 janvier 2024 à 14h01
Mary-Sue
C'est très triste et c'est vraiment digne d'une dystopie d'en arriver à faire des provisions de pilules abortives au cas où.
Qu'il est bien loin, ce temps où les Etats-Unis pouvaient faire rêver...
4
Réagir sur le forum

Plus de contenus Actualités mondiales

Source : Canva
Politique

Marianne Williamson : « Vous ne savez pas ce qu’est la misogynie avant d’avoir été candidate à la présidentielle ! » 

Source : Creative Commons
Actualités mondiales

Daniel Alves, ex-footballeur du PSG et du Barça, condamné à 4 ans et demi de prison pour viol

1
Source : nevodka / Getty Images
Actualités mondiales

États-Unis : la Cour suprême de l’Alabama considère qu’un embryon congelé est un enfant

15
Reproductive Health Supplies Coalition – unsplash pilule contraception
Actualités mondiales

États-Unis : dans l’Oklahoma, la contraception d’urgence bientôt interdite ?

Trans Rights / Droits des personnes trans
Actualités mondiales

Népal : l’ONG Human Rights Watch dénonce les examens médicaux « invasifs » sur les personnes transgenres

1
Ian Taylor / unsplash
Actualités mondiales

En Grèce, les couples de même sexe vont (enfin) pouvoir se marier et adopter

films-sexy-netflix-saint-valentin
Actualités mondiales

En Russie, l’Église orthodoxe veut interdire la Saint-Valentin

1
Source : Wikimedia Commons
Actualités mondiales

L’ancien Premier ministre des Pays-Bas a recours à une « euthanasie en duo » avec sa femme

Dans le docu « Ukraine, sur les traces des bourreaux », 2 journalistes retracent les crimes de guerre de Poutine // Source : Capture d'écran YouTube
Actualités mondiales

Dans le docu « Ukraine, sur les traces des bourreaux », 2 journalistes retracent les crimes de guerre de Poutine

Copie de [Image de une] Horizontale – 2024-01-31T145554.577
Actualités mondiales

Au Japon, un discours sexiste et âgiste de l’ancien Premier ministre Taro Aso scandalise (et il y a de quoi)

La société s'écrit au féminin