Live now
Live now
Masquer
goop
Bien-être

Goop et Poosh, marques de Gwyneth Paltrow et Kourtney Kardashian, entament une collab’ : quelle surprise (non) !

Gwyneth Paltrow et Kourtney Kardashian ont allié les forces respectives de leur média Goop et Poosh pour entamer une collaboration exclusive. Mais à quoi peut-on s’attendre, exactement ? 

Gwyneth Paltrow et Kourtney Kardashian ont toutes deux surfé sur la vague du bien-être et de la beauté pour bâtir leurs médias respectifs : Goop et Poosh. Quitte parfois a essuyer quelques scandales… 

Aujourd’hui, les deux célébrités ont décidé d’allier leurs forces respectives pour collaborer ensemble autour de leur marque. Une alliance à la fois attendue et redoutée tant les deux femmes ont parfois fait l’éloge de pratiques dangereuses pour la santé mentale et physique des femmes. On pense entre autres au régime cétogène à base de plantes, de sauna infra-rouge et de jeun intermittent pour lutter contre le Covid long de Gwyneth Paltrow ou encore le « nettoyage Panchakarma » dont Kourtney Kardashian et son mari Travis Barker ont parlé dans l’épisode 7 de la télé-réalité diffusée en France sur Disney+ baptisée The Kardashians. 

En 2018, Goop avait même été condamné par les tribunaux américains à payer une amende de 125.000 euros pour publicité mensongère après avoir trouvé plus de 50 allégations de santé non fondées sur le site…

Mais revenons donc à cette collab’ entre ces deux entrepreneuses beauté-bien-être qui flirtent tant avec la désinformation. Eh bien pour l’instant, seule une bougie baptisée « This smells like my pooshy » (surfant sur le scandale entourant la bougie parfum vagin de Gwyneth Paltrow) a vu le jour.

Une bougie qui sent bon le recyclage de concept

open-uri20220601-9959-173h19w
Bougie « This Smells Like my pooshy » — Goop x Poosh — 70€ les 305g.

Disponible depuis le 2 juin 2022 sur leur site respectif, cette bougie présente des notes de gardénia noir, de géranium, de poivre vert, de baie de Timur, de chèvrefeuille, d’ylang-ylang et de mousse de chêne. Elle coûte 75$ les 10.75 oz (soit environ 70€ les 305g).

On est d’accord, on reste sur le même principe sulfureux que le modèle d’origine. En même temps, ça fait parler, ça fait acheter, finalement, c’est tout le principe du marketing.

Mais n’est-ce pas un élément de plus qui nous rappelle que Gwyneth Paltrow était la première sur ce créneau ? Selon la principale intéressée, la réponse est non. Elle explique dans une vidéo publiée sur Instagram : « Je pense que c’est une opportunité tellement cool pour deux femmes de se réunir ». 

Une collaboration qui veut mettre en avant la sororité 

Evidemment, ce n’est pas la première fois que les deux femmes sont associées l’une à l’autre. En créant Poosh, Kourtney Kardashian savait pertinemment qu’elle surfait sur une vague déjà empruntée par sa prédécesseure. Mais qu’importe, selon les principales intéressées, les deux marques ne seraient pas concurrentes, bien au contraire. Gwyneth Paltrow raconte : 

« Cette idée que les femmes doivent être en compétition est une connerie héritée du patriarcat, il y a de la place pour CHAQUE femme pour réaliser ses rêves. J’avais l’habitude d’être la proie de ce genre de pensée il y a des années, alors je comprends d’où cela vient. Maintenant, je suis tellement heureuse quand je vois de nouvelles entreprises de bien-être. Il y a une place pour nous tous, en plus Kourtney Kardashian est une très bonne personne. »

Est-ce que ce principe de sororité est également un coup de marketing bien huilé ? Peut-être ! Mais si le seul fruit de leur collaboration est une bougie au nom et au concept recyclé, ça s’annonce plutôt décevant. Voire, comme du trolling.

okkkk

À lire aussi : Gwyneth Paltrow, ennemie numéro 1 de votre vagin, a l’audace de critiquer le porno

Crédits de l’image de une : @Goop.


Vous aimez nos articles ? Vous adorerez nos podcasts. Toutes nos séries, à écouter d’urgence ici.

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Bien-être

Pexels
Santé

JO 2024 : le cycle menstruel a-t-il un impact sur les performances des sportives ?

2
Mode

Quelle est la meilleure culotte menstruelle ? Notre guide pour bien choisir

Humanoid Native
Source : Linda Prebreza
Actualités beauté

PFAS : découvrez dans quels cosmétiques vous pouvez trouver des polluants éternels 

131 - WinoraBikes-Rotterdam_Day-02 - L1120623
Lifestyle

« Le vélo électrique, éloigne les relous » : 3 bonnes raisons de se mettre au vélo électrique quand on est une meuf

[Essentiels BE] Image de une • Verticale
Bien-être

Les 5 nouveautés bien-être à tester (absolument) au mois d’avril !

Source : @cottonbro studio
Bien-être

Changement d’heure : ces effets sur notre organisme dont on se passerait bien

1
isabella-angelica-AvOAqDOvu4Q-unsplash
Grossesse

Enceinte, je prends quoi comme complément alimentaire ?

J'ai testé ces nouvelles chaussures de running VEJA, et elles s'avèrent aussi éthiques que performantes // Source : VEJA
Mode

J’ai testé les nouvelles baskets de running VEJA, et elles s’avèrent aussi éthiques que performantes

Source : @armin-rimoldi
Actualités beauté

Mais pourquoi les Français se protègent-ils toujours aussi mal du soleil ?

1
banane // Source : Unsplash
Vie quotidienne

Ne faites plus cette erreur pour conserver vos bananes

pexels-liza-summer-6382633
Santé mentale

« Ma psy m’a appris à comprendre et accepter mes émotions sans lutter contre elles » : Louise a testé cette nouvelle façon de suivre une thérapie

La vie s'écrit au féminin