Live now
Live now
Masquer
Gwyneth Paltrow au Red Table Talk
Actu sexe

Gwyneth Paltrow, ennemie numéro 1 de votre vagin, a l’audace de critiquer le porno

À l’occasion de la promo de sa nouvelle émission, l’actrice Gwyneth Paltrow s’est exprimée sur ce qu’elle pensait du porno… Et autant dire qu’elle n’en pense pas grand-chose de bien !

C’est la saison des promos effrénées pour Gwyneth Paltrow qui lance Sex, Love & Goop, sa nouvelle émission sur Netflix où des experts — et pseudo-experts — conseillent des couples sur leurs vies sexuelles.

Après s’être confiée sur l’éducation sexuelle qu’elle donnait à ses enfants au micro de Entertainment Tonight, c’est autour de la table de Jada Pinkett Smith, sa mère Adrienne Banfield-Norris et de Willow Smith, dans son talk-show Red Table Talk, que l’actrice s’est épanchée. Et cette fois-ci, c’est de porno qu’elle nous parle.

Selon elle, les films X seraient une véritable menace pour les femmes.

Le porno, dérangeant et affreux, selon Gwyneth Paltrow

Quand on lui demande son opinion sur les films X, Gwyneth Paltrow, épaulée par Jada Pinkett Smith, est claire :

« Une autre raison pour laquelle la pornographie est mauvaise pour les femmes est qu’elle fait passer le message aux jeunes femmes qu’être sexuellement désirable est la caractéristique la plus importante à avoir. […] Elles reçoivent le message qu’elles doivent être baisables. C’est la priorité numéro un, non ? C’est tellement affreux. »

Jada Pinkett Smith, Adrienne Banfield-Norris et Gwyneth Paltrow au Red Table Talk.
Jada Pinkett Smith, Adrienne Banfield-Norris et Gwyneth Paltrow au Red Table Talk.

L’actrice ajoute trouver le porno « dérangeant » à cause de l’imagerie qui s’en dégage, et insiste sur le fait que l’industrie s’attache à promouvoir des normes corporelles et des performances irréalistes pour les jeunes femmes, qui « cherchent peut-être dans le porno des leçons ou des conseils ».

Dans un épisode précédent du Red Table Talk, Jada Smith avait déjà parlé de l’industrie en indiquant avoir une relation malsaine avec le porno qui se concentrerait uniquement sur le plaisir des hommes.

La comédienne apparaît un poil hypocrite lorsqu’elle s’alarme sur les normes imposées par le porno.

Gwyneth Paltrow, si neutre que ça ?

Suite à ces déclarations, quelques voix se sont élevées, traînant avec elles des reproches à l’encontre de Gwyneth Paltrow. Parmi eux, le fait que l’actrice oscarisée s’est récemment décrite comme étant « toujours neutre » sur la question du sexe et que son futur show est censé s’inscrire dans la lignée du mouvement sex positive, alors que ces propos sur le porno ne semblent pas du tout l’être.

Autre blâme formulé par le magazine Jezebel : la comédienne, connue pour avoir promu des bains de vapeur vaginaux et des oeufs de Jade dangereux pour la santé de toute personne ayant un vagin, apparaît un poil hypocrite lorsqu’elle s’alarme sur les normes imposées par le porno ! L’article poursuit :

« Il y a un couvercle pour chaque pot, et le porno en fournit à la pelle si vous êtes prête à chercher assez pour trouver le vôtre, donc il est réducteur de dire que le porno est “nuisible” aux femmes. »

On ne sait pas vraiment de quel type de porno parlent Gwyneth Paltrow et Jada Smith, même si on peut supposer qu’elles s’expriment principalement sur l’industrie mainstream et hétérocentrée, connue pour son male gaze.

Heureusement, des alternatives payantes et plus éthiques tentent de montrer d’autres modèles de relations sexuelles basés sur le consentement et l’inclusion.

À lire aussi : Gwyneth Paltrow révèle l’éducation sexuelle de ses enfants (et ce n’est étonnamment pas que du bullshit)

Crédits photos : capture d’écran de l’émission Red Table Talk, Westbrook Studios

Les Commentaires
13

Avatar de Morgana Talbot
30 octobre 2021 à 23h39
Morgana Talbot
@MorganeGirly je ne dis pas qu'elle a tort pourtant, à aucun moment. Ça me semble simpliste d'ailleurs comme positionnement. Je trouve sa prise de parole pas très impactante par contre, ni très légitime de sa part comme elle le fait.
Sinon, j'ai aussi parlé de rôles femmes fatales OU de love interest (elle est les 2 dans Two Lovers, Le Talentueux M. Ripley, dans une certaine mesure dans Contagion etc.). Une femme fatale peut être aussi une femme "bonne à marier" par ailleurs au cinéma, depuis pas mal de temps (Scarlett O'Hara ?). J'ai précisé également que ses choix de carrière seuls ne motivaient pas ces interrogations ou ce ras le bol, je l'incluais pour préciser qu'elle a participé à ce qu'elle dénonce. Je me doute bien que sa liberté de choisir ses rôles pouvaient être réduite et je le mentionne déjà d'ailleurs !
Je ne vois pas trop bien le rapport avec l'affaire Weinstein non plus ? Ses opinions sur le porno n'ont justement pas de lien avec son parcours à elle dans le milieu du cinéma et c'est ce que je critique en soit. Puis on a bien vu avec Asia Dargento qu'être victime d'abus n'empêchait pas d'etre aussi la coupable... Je trouve ça plutôt curieux de la défendre avec cet argument. Pour moi les personnalités ayant dénoncé Weinstein ne deviennent pas comme par magie des alliées ou des porte paroles idéales de la "cause".
Enfin, j'ai parlé de cohérence et de transparence. Tu résumes ça a de la crédibilité, je parlerai d'avantage d'éthique...
Par exemple, si un omnivore venait avec un discours comme "les zoos, c'est horrible, c'est exploiter des animaux ! Comment ça, j'exploite des animaux dans mon abattoir ??! Rien à voir. Focalisons nous sur le vrai problème que je pointe plutôt : les zoos..." Il a peut-être raison sur son 1er point, mais sa position sociale soulève aussi les dissonances de son discours. Une éthique à géométrie variable où l'individu.e est prompt.e à interroger les autres, mais pas ellui.
HS : si tu as des exemples de rôle(s) plus à la marge où son/ses perso(s) ont un relief principal autre que son physique, ou au moins compatible avec un physique "normal"/disgracieux, je veux bien les connaitre (je pense à Monster avec Charlize Theron, ou la plupart des rôles de Jodie Foster/Woopie Goldberg pour donner des exemples).
0
Voir les 13 commentaires

Plus de contenus Actu sexe

Actu sexe
Prune et Carmina, les deux créatrices du documentaire sur le télétravail du sexe

Des travailleuses du sexe en ligne veulent montrer les coulisses de leur métier dans un docu

Conseils sexe
Stimulateur Womanizer duo

Notre test du Womanizer DUO, le meilleur pote des clitos

Actu sexe
Campagne publicitaire de la marque Dame dans le métro new-yorkais

La justice a tranché : oui, les sextoys ont leur place dans le métro !

Actu sexe
Babylon Loveshop, le deuxième sexshop le plus grand de France

Le deuxième plus grand sexshop de France ouvre ses portes dans le Pas-de-Calais

Actu sexe
Femme mimant la masturbation sur un fruit

Olivier Véran could never : cette campagne pro-masturbation vient tout droit du ministère de la Santé australien

Série télé
Le Cousin Greg dans la série Succession

À chaque apparition de ce personnage de Succession, votre sextoy vibre

Actu sexe
John Tang Ing Chinh examinant le Wonderleaf

Un préservatif unisexe vient d’être inventé par un gynécologue malaisien !

Actu sexe
Homme arrêté par la police avec des menottes

Pour la première fois en France, 4 acteurs porno sont mis en examen pour viol

Actu sexe
Couple de femmes allongées dans un lit et souriant

Les flippés du Covid auraient une vie sexuelle plus épanouie

Actu sexe
Personne assise sur un canapé avec un coussin LBGT, téléphone à la main

Tant décrié, l’algorithme TikTok permet aussi à des jeunes LGBTQIA+ de comprendre qui ils sont

La sexualité s'écrit au féminin

1 2 3 4 5 6 7 8 9