Live now
Live now
Masquer
fire-island-comedie-romantique-disney
Cinéma

Fire Island, la relecture gay de Jane Austen qui va vous donner des envies d’amour d’été

Les comédies romantiques de l’été vous manquent ? Vous aussi, vous voulez retrouver Drew Barrymore, Renee Zellweger ou Anne Hathaway en quête d’un amour vrai et éternel ? Pas de soucis : Fire Island va combler tous vos désirs.

Votre adolescence a sûrement été bercée, comme la mienne, par les gros blockbusters romantiques estivaux. Dans la fraîcheur des salles de cinéma au début des années 2000, je découvrais pendant les grandes vacances les relations amoureuses (que je pensais complexes) de jeunes femmes dont la vie se retrouvait du jour au lendemain chamboulée par une grande histoire d’amour. La chance, me disais-je entre deux popcorn à 3 euros (ce n’était pas cher en 2002 rappelez-vous).

C’est ainsi que ma chambre a accueilli l’espace d’un été la tête géante de Freddie Prinze Jr et son sourire canaille de l’affiche d’Elle Est Trop Bien, consternant à la fois ma mère et le bon goût.

Les années ont passé et les – bonnes – comédies romantiques ont disparu, pour une raison que je n’explique pas mais qui me désole. Comment mon petit cœur tout mou allait-il pouvoir à la fois gérer la canicule et le monde contemporain sans ces petites bulles de fraîcheur où les protagonistes vécurent heureux et eurent plein de mariages super chers gérés par un personnage joué par Jennifer Lopez ?

Fire Island - Bande-annonce (VF) | Disney+

Fire Island, Orgueil et préjugés sous poppers

La question ne se pose plus cet été, avec la sortie sur Disney+ du film Fire Island accessible avec contrôle parental. Une comédie romantique super cute qui m’a donné envie de croire à nouveau dans un premier temps à la magie des comédies romantiques mais aussi à celle des amours d’été.

Pour ne pas bouder son plaisir, tout ça est porté par une énergie littéraire : l’ombre de Jane Austen plane sur tout le film, ce qui n’est jamais pour me déplaire (mentez pas, vous aussi : qui n’a pas eu un énorme crush sur Monsieur Darcy ?). Inspiré par le cultissime Orgueil et Préjugés mais qui aurait pris du poppers, Fire Island suit une bande d’amis qui part en vacances chaque été dans la maison d’une amie à Fire Island, une île près de Long Island, qui, en plus d’abriter un village gay depuis le début du XXème siècle, sent bon les vacances.

Pour visionner Fire Island sur Disney+ accessible avec contrôle parental

L’amour et l’amitié

On y suit le personnage de Noah, un bel infirmier qui papillonne et qui ne souhaite jamais s’engager avec les hommes qu’ils rencontrent, et son meilleur pote Howie, un peu fleur bleue. Tous les deux n’ont jamais eu de relation sérieuse et prennent un pari pendant leurs vacances avec leur bande d’amis : Noah n’aura pas le droit d’avoir des relations tant qu’Howie restera célibataire et ne rencontrera pas la personne qui le fera chavirer. Ils croiseront évidemment sur leur chemin le beau Charlie, un riche pédiatre un peu benêt et son ami Will, dont l’austérité cache en fait…. je ne vous dirais rien. Il faut regarder.

disney-fire-island-joel-kim-booster

Une comédie romantique terriblement moderne

En plus des jolis décors, et de cette sensation de soleil qui ancre bien Fire Island dans la liste des petits plaisirs de l’été 2022, le film d’Andrew Ahn s’offre la possibilité de twister les comédies romantiques blanches et hétéronormées qui en avaient bien besoin. Parce que le poncif « jeune journaliste/publicitaire trop occupée par sa carrière à New York qui tombe amoureuse d’un client plein aux as qui fait la gueule mais qui est attiré par elle pour on ne sait quelle raison », on en a plus que de raison, et c’est super.

Fire Island propose une relecture moderne et queer, des fois un peu naïve, où les deux héros, interprétés par les comédiens Joel Kim Booster et Bowen Yang (un des brillants acteurs principaux de Saturday Night Live), sont pour une fois d’origine asiatique. Quand on sait l’invisibilisation dans l’industrie du cinéma des minorités queer, Fire Island offre la possibilité à de nombreuses personnes de se sentir enfin représentées et c’est aussi super qu’important. 

Des rôles touchants, mais aussi des acteurs qu’on espère revoir prochainement, tant ils arrivent à être drôles, touchants, sensibles et modernes. Bref, un vrai vent de fraîcheur, à la fois sur le genre, mais aussi sur les œuvres de Jane Austen pour le mois des fiertés, qu’on ne saurait que trop vous recommander. À regarder avec ses potes sur Disney+, en attendant que son crush estival nous invite à boire un verre en terrasse.

À lire aussi : Voilà 5 façons de montrer votre soutien aux luttes LGBTI+

Les Commentaires
2

Avatar de Magnus
7 juillet 2022 à 18h24
Magnus
Ça donne envie !! Quelqu'un l'a déjà vu ?
0
Voir les 2 commentaires

Plus de contenus Cinéma

Cinéma
[Site web] Visuel horizontal Édito (45)

« En tant que femme, c’est important de se battre pour être reconnue » : Neve Campbell dénonce les inégalités salariales dans Scream

Maya Boukella

10 août 2022

Lifestyle
Sponsorisé

Comment rencontrer l’amour tout en respectant sa spiritualité ? J’ai posé la question à deux femmes

Humanoid Native
Cinéma
Nope universal studio

Faut-il voir Nope, le nouveau film de Jordan Peele ?

Maya Boukella

10 août 2022

2
Pop culture
Olivia Newton-John et John Travolta sont les stars du film Grease

Grease : l’actrice Olivia Newton-John est décédée à 73 ans des suites d’un cancer du sein

Maya Boukella

09 août 2022

2
Interviews cinéma
[Site web] Visuel horizontal Édito (40)

Luck, le film d’animation sur la fille la plus malchanceuse du monde est sur Apple TV+

Maya Boukella

07 août 2022

1
Cinéma
Documentaire

Où regarder de bons documentaires ? On vous a déniché 4 mines d’or

Maya Boukella

05 août 2022

Cinéma
Lady Gaga et sa permanente dans House of Gucci

Lady Gaga rejoint Joaquin Phoenix à l’affiche de Joker 2, en salle en octobre 2024

Maya Boukella

05 août 2022

Cinéma
kevin spacey

En pleine débâcle judiciaire, Kevin Spacey doit verser 31 millions de dollars à la production de House of Cards

Maya Boukella

05 août 2022

Cinéma
tout le monde aime jeanne

Blanche Gardin et Laurent Lafitte entre drame et comédie dans Tout le monde aime Jeanne

Maya Boukella

04 août 2022

Interviews cinéma
[Site web] Visuel horizontal Édito (32)

À la recherche de pépites méconnues du cinéma queer ? Le site Queer Cinema Club, de Lawrens, est une mine d’or

Maya Boukella

31 juil 2022

Cinéma
Les Films Pelléas adèle exarchopoulos

Lassée des scènes de nu, Adèle Exarchopoulos s’exprime sur son rapport au corps à l’écran

Maya Boukella

28 juil 2022

La pop culture s'écrit au féminin