Live now
Live now
Masquer
filles-code
Culture

Pourquoi les filles ne peuvent-elles pas coder ?

C’est vrai, ça, dites : pourquoi donc les gonzesses sont-elles infoutues de coder le moindre truc ?

« Pourquoi les filles ne peuvent-elles pas coder ? »

C’est la question que l’association Girls Who Code se pose. Elle nous propose donc des vidéos sur les théories ridicules qui empêcheraient les filles de coder. Et c’est très, très drôle.

https://www.youtube.com/watch?v=vXeF6Uot8pk

— Oui, j’ai réessayé de coder mais mon décolleté est trop distrayant. (…)

— Je ne peux pas coder parce que mes longs cils m’empêchent de voir l’écran. (…)

— Quand je ne suis pas en période de menstruation, je suis en période d’ovulation donc j’ai pas du tout le temps de coder. (…)

— Je dois aller aux toilettes changer mon tampon toutes les heures, sinon tu peux avoir le syndrome du choc toxique, et on doit t’amputer les bras, et évidemment, ça devient un peu compliqué de coder. (…)

— Coder, c’est super rationnel, et moi je suis pleine d’émotions.

En faisant un tour sur le site GirlsWhoCode, vous retrouvez trois vidéos qui expliquent en trois grandes thématiques pourquoi c’est impossible pour les filles de coder : leurs seins, leurs règles, et parce qu’elles sont jolies voyons.

La démonstration par l’absurde, y a rien de mieux, et vous pourrez constater que chacune des affirmations pourrait être suivie du smiley :/

Pour aller un peu plus dans le sérieux (mais en mode détente quand même hein), GirlsWhoCode a aussi lancé sa chaîne où tu peux retrouver des filles qui codent et qui expliquent pourquoi elles se sont lancées, comment elles ont réussi et les obstacles qu’elles doivent surmonter (en plus d’avoir des ongles longs, ce qui n’est pas pratique pour taper sur un clavier :/) (quand je vous dis que ça marche bien avec ce smiley).

L’occasion de rappeler à tout le monde que OUI, les filles peuvent coder ! Et même dès leur plus jeune âge.

À lire aussi : « Faut-il apprendre à coder aux enfants ? », une conférence pertinente sur une problématique d’actualité

Et si toi, là qui nous lis, tu voudrais bien t’y mettre mais que tu sais pas trop commencer, Mircea Austen et Balmorah ont pensé à toi, parce qu’on est comme ça chez madmoiZelle. On donne.

À lire aussi : Apprendre à coder : oui mais comment ?


Écoutez Laisse-moi kiffer, le podcast de recommandations culturelles de Madmoizelle.

Les Commentaires

31
Avatar de Mowso
20 mai 2016 à 12h05
Mowso
coucou!

J'en profite pour dire que j'ai demandé sur le forum à suggestion qu'on réorganise la partie High Tech avec plus de sous-forums (dont un forum Code).
Ça serait cool qu'ici sur Madmoizelle on ait ça pour discuter,pour celles qui apprennent et tout.

OUIIIIIIII moi aussi j'y pensais ! Un StackOverflow de madz
3
Voir les 31 commentaires

Plus de contenus Culture

Source : Eva Longoria/Instagram
Culture

« Desperate Housewives » bientôt de retour pour les 20 ans ? Eva Longoria fait une annonce

Bridgerton. (L to R) Luke Newton as Colin Bridgerton, Nicola Coughlan as Penelope Featherington in episode 302 of Bridgerton. Cr. Liam Daniel/Netflix © 2023
Séries

« Penelope n’est jamais réduite à son corps », pourquoi la saison 3 de Bridgerton fait du bien à la représentation féminine dans les romances 

Source : NBC
Séries

« Il me rend souvent visite » : Courtney Cox se confie sur Matthew Perry

netflix-selection-films-feministes
Cinéma

Les 7 meilleurs films et séries féministes à voir sur Netflix

3
Grâce à Judith Godrèche, l'Assemblée envisage une commission sur le travail des mineur·e·s dans le cinéma et la mode.jpg // Source : Capture d'écran YouTube de LCP - Assemblée nationale
Cinéma

Cinéma : ce qui pourrait bientôt changer dans les tournages où il y a des enfants

Source : Madmoizelle
Livres

Fête des mères : 5 livres féministes qui se dévorent d’une traite

Captive
Culture

Netflix : 5 mini-séries tirées de faits réels littéralement addictives à regarder ce week-end

Source : @AsocialmntVotre sur X
Humeurs & Humours

Les trouvailles d’internet de la semaine du 13 mai

Source : Netflix
Culture

 Dans Bridgerton, Nicola Coughlan cloue le bec des grossophobes

Couverture des livres "Les Liens qui empêchent", "Révéler mes visages" et "Art Queer" // Source : Éditions B42 / Harper Collins / Double Ponctuation
Livres

Neuf livres LGBT+ pour s’éduquer sur les identités et luttes des personnes queers

La pop culture s'écrit au féminin