J’ai revu mon ex avec qui j’étais en relation toxique

Mymy a revu son ex, avec qui elle a vécu une relation toxique. Elle te raconte la fin de cette histoire, et les leçons qu'elle en a tirées.

J’ai revu mon ex avec qui j’étais en relation toxique

J’ai reçu un mail inattendu l’autre jour — c’est le moins qu’on puisse dire.

Signé du nom de mon ex, celui avec qui j’ai vécu 3 ans de couple toxique. Et intitulé « Des excuses ».

Ma relation toxique avec un homme un peu plus âgé

J’avais déjà raconté ici mon histoire : Ma relation toxique et ses conséquences, 3 ans après.

Ça commence avec un coup de foudre et ça se casse rapidement la gueule (spoiler).

J’estime que j’aurais pu, j’aurais dû partir plus tôt, ou au moins lui expliquer plus clairement ce que je ressentais. C’est pour cela que je parle d’une relation et non d’une personne toxique.

Certes, je n’avais même pas 20 ans et lui approchait de la trentaine, mais ça n’empêche que… attends, je m’égare. Ce n’est pas le sujet.

Les excuses de mon ex toxique

Le sujet, c’est que mon ex m’a écrit pour me dire qu’il était désolé d’avoir été un vrai connard avec moi, et que je méritais mieux.

Curieuse de savoir ce qu’il devenait et ce qui avait motivé son message, je lui ai proposé qu’on se revoit autour d’un verre…

Ce rendez-vous et les leçons que j’en ai tirées correspondent plus à la Mymy de 27 ans qu’à celle de 24, alors je te les raconte sur Rockie, le magazine des madmoiZelles qui ont grandi :

Bonne lecture !

À lire aussi : Comment dire à une amie qu’elle est dans une relation toxique ?

Mymy

Mymy

Mymy est la rédactrice en chef de madmoiZelle et gère la rubrique masculinité (dont fait partie son podcast, The Boys Club). Elle est aussi dans la Brigade du Kif du super podcast Laisse-Moi Kiffer. Elle aime : avoir des opinions, les gens respectueux, et les spätzle.

Tous ses articles

Commentaires

MaryJAnna

Il y a peut être 2 ans, un de mes ex toxiques (et violent tout pour plaire) m'a aussi recontacté au bout de 6 ans sans contact. C'était par fb, un simple ajout en ami auquel j'ai répondu direct "Tu me veux quoi ?" parce que mon violeur m'avait fait le coup quelques jours plus tôt donc ma patience pour les connards était assez limitée. :lunette:

Bah il s'avère qu'il s'est excusé, qu'il a reconnu à 100% ses torts sans essayer de les minimiser. J'ai aussi reconnu les miens et au final ça m'a fait beaucoup de bien. Je ne pardonnerais jamais à celui qu'il était à l'époque -c'était trop grave et il le sait aussi bien que moi- mais j'ai pardonné à celui qu'il est devenu. Celui qui m'a fait du mal n'existe plus, celle que j'étais à l'époque non plus, et je peux enfin dire que c'est digéré, je peux repenser à notre relation sans paniquer, ni me sentir oppressée. Je n'ai plus peur de le revoir, au point de vomir si je croise quelqu'un qui lui ressemble. Je suis en paix et assez reconnaissante d'avoir eu des excuses même si c'était tard, ça m'a permis d'avancer.

Par contre mon violeur peut toujours courir pour avoir mon pardon, "Mais je suis pas méchant moi' c'est pas des excuses. :goth:
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!