Live now
Live now
Masquer
Capture d’écran 2022-11-29 à 11.06.53
Culture

Eva Mendes rend hommage à Irene Cara : « une pionnière latina »

L’interprète des titres « Fame » et « What a feeling », est morte chez elle, à 63 ans. Elle laisse en héritage des tubes, dont deux ont fait d’elle une star. 

« Don’t you know who I am ? Remember my name, Fame ! », chantait-elle comme un présage. Irene Cara, interprète de ces paroles tirées de la chanson « Fame » et du film éponyme dont elle est le morceau-titre, ne chantera plus. La chanteuse de 63 ans a été retrouvée morte à son domicile en Floride, vendredi 25 novembre. Les causes de son décès ne sont pas encore connues, mais ce que l’on sait, c’est qu’avec elle s’éteint une icône des années 80.

« Fame » et « What a feeling », les deux succès de sa vie

Fame est le film qui a fait d’Irene Cara une star. Lorsqu’il sort en 1980, elle n’a que 20 ans, mais déjà elle multiplie les talents, non seulement de chanteuse, mais aussi d’actrice et de danseuse. Un an plus tard, le titre lui vaut un Oscar pour la meilleure chanson originale. Une récompense qu’elle double 3 ans plus tard avec un autre tube, également chanson phare d’un film : « Flashdance, what a feeling ». Ce titre lui vaudra également le Grammy Award de la meilleure chanteuse pop en 1984. Les films et les albums qu’elle sortira plus tard n’alimenteront pas son succès, mais la célébrité d’Irene Cara était déjà faite et aujourd’hui encore, on chante ses chansons à tue-tête. 

Irene Cara, un rôle modèle pour une génération de femmes

Si pour plusieurs générations Irene Cara est le symbole de morceaux indémodables, synonymes de soirées aussi nostalgiques qu’endiablées, pour d’autres, elle est aussi un rôle modèle. Sur Instagram, l’actrice américaine Eva Mendes, d’origine cubaine, a rendu hommage à celle qu’elle définit comme « une pionnière latina ». « Cette icône américaine d’origine cubaine et portoricaine était énorme dans ma maison, a confié l’actrice en légende d’une vidéo d’Irene Cara interprétant « What a Feeling ». J’avais 8 ans lorsque cette chanson est sortie et elle m’a inspiré à l’époque comme aujourd’hui. Le pouvoir d’être représenté, le pouvoir de sa musique. »

Les adolescentes d’aujourd’hui entonnent encore les titres d’Irene Cara avec les adolescentes d’hier, aujourd’hui devenues adultes. Mais alors que la voix de cette icône s’est éteinte, les paroles de « Fame » résonnent d’une manière particulière : « Je vais aller au paradis / Allumer le ciel comme une flamme / (Fame) / Je vais vivre pour toujours / Bébé, souviens-toi de mon nom. »

À lire aussi : Fan des années 1980 ? Cette expo du musée des Arts décos est faite pour vous

Visuel de Une : capture écran Youtube


Ajoutez Madmoizelle à vos favoris sur Google News pour ne rater aucun de nos articles !

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Culture

Source : Netflix
Culture

Ce film dont tout le monde se moque est entré dans l’histoire de Netflix

Bridgerton // Source : Netflix
Culture

Bridgerton : des scènes de sexe coupées au montage ? Les fans comptent bien les récupérer

[Image de une] Horizontale (14)
Lifestyle

Le quotidien devient bien plus simple avec ce sèche-cheveux et cet aspirateur laveur

Mon petit renne  // Source : Netflix
Culture

Cette série traumatisante est désormais l’une des plus vues de tous les temps sur Netflix

Francesca Bridgerton // Source : Capture d'écran Youtube
Culture

Bridgerton : Ce détail du dernier épisode pourrait enfin signer l’arrivée d’une romance lesbienne

7
Les totally spies bientôt de retour // Source : Capture écran Youtube
Culture

Exit l’animation : les Totally Spies reviennent en live-action dans une série sur Prime

Source : Netflix
Culture

Si vous avez aimé Sous la Seine, ces 4 films catastrophe sont pour VOUS

Source : Netflix
Culture

Sous la Seine : Stephen King a un avis très tranché sur le succès de Netflix

Source : Tuomas Vihavainen
Musique

Qui est Joalin, future icône de la scandipop ?

Source : Aleksandr Kichigin
Daronne

Soirée pyjama : 3 films feelgood à regarder avec les enfants ce week-end sur Netflix

La pop culture s'écrit au féminin