Live now
Live now
Masquer
et-tout-le-monde-sen-fout
Culture

Est-ce que tout le monde s’en fout des femmes ? La réponse en 3 minutes 37 !

Si l’histoire de la civilisation était ramenée à 1h, ça ferait 0,9 seconde qu’on s’intéresse aux femmes. Vous l’ignoriez ? Et tout le monde s’en fout, mais on apprend de belles choses…

Initialement publié le 24 janvier 2017

Connaissiez-vous Le jour où j’ai inventé ? Cette web-série s’imaginait comment certains objets du quotidien étaient inventés, au travers d’une mise en scène rigolote. Et il y avait même un épisode spécial avec la formidable Marion Seclin.

Sachez qu’Axel Lattuada, l’un des créateurs de la série, et son compère Fabrice de Boni se sont lancés dans une nouvelle émission, Et tout le monde s’en fout.

Le concept est tout neuf et une seule vidéo a pour l’instant été publiée. Mais un épisode de belle facture, et pour deux raisons : déjà parce que la réalisation est propre et agréable, avec une ambiance vraiment étudiée. Mais aussi parce qu’elle s’intéresse avec intelligence à un sujet vraiment complexe : les femmes.

Et tout le monde s’en fout #1 — Les femmes

Plus précisément, la vidéo répond à ce reproche qu’on fait souvent aux féministes, de type « non mais c’est bon le sexisme c’est fini, maintenant vous allez très bien ».

Humour et pédagogie, un savoureux mélange

Après un petit retour vers le passé mâtiné d’anecdotes sur les sorcières

(en tant que rouquine je les connaissais déjà toutes par cœur), le vidéaste parle des problèmes plus actuels.

Il revient donc entre autres sur le point du mari, cette intervention consistant à recoudre l’entrée du vagin d’une femme après l’accouchement pour le rendre plus « étroit », afin d’être sûr que l’homme y prenne du plaisir. Bon sang, rien qu’en écrivant cette phrase j’ai serré les cuisses.

À lire aussi : Gynéco & consentement : mon corps, mon choix !

Il est toujours utile de rappeler certains fondamentaux à ceux et celles qui ne les maîtriseraient pas : l’inégalité salariale, le mariage forcé ou encore les violences sexuelles ne sont que des exemples parmi les épreuves qu’encourent beaucoup de femmes d’aujourd’hui.

Échange avec les créateurs, Axel et Fabrice

Un sujet donc intéressant en plus d’être utile. Mais de quoi parleront les prochaines vidéos ? Les créateurs de la série s’expliquent sur le principe de l’émission :

« En gros, il s’agit d’une web-série au sujet différent à chaque fois mais dont chacun mériterait (selon nous) que l’on s’y arrête quelques instants histoire de changer le monde (par exemple). »

Tout ça mâtiné d’une bande son de toute évidence empruntée à la très bonne saga de jeux vidéo Fallout. je dis ça, je dis rien, les mecs ils ont bon goût. Axel et Fabrice m’ont aussi parlé du personnage qu’ils ont développé :

« On a développé un personnage de hacker ultra-sensible et colérique qui publie en toute subjectivité des informations réelles qui bouleversent parfois les préjugés et les idée reçues. »

Si le sujet de cette première émission est très intéressant, il me tarde de voir les épisodes suivants. Axel et Fabrice m’ont expliqué qu’il s’agirait d’un principe de psychologie, qui mériterait d’être enseigné à l’école. À vos pronostiques !

Si vous aussi vous trépignez d’impatience, n’hésitez pas à vous abonner à la chaîne YouTube !


Vous aimez nos articles ? Vous adorerez nos podcasts. Toutes nos séries, à écouter d’urgence ici.

Les Commentaires

10
Avatar de mielou35
24 janvier 2017 à 23h01
mielou35
@Viviane Bi ici, c'est pas un semi-viol, c'est bel et bien un viol, appelons un chat un chat... pénétration non consentie = viol !
Et même si cette vidéo est marrante, bien construite et tout, ça fait un peu chier de devoir attendre le bon vouloir des id-hommes pour que ces pbm soient médiatisés, alors qu'on en parle quand même régulièrement ! (mais tjs par des id-femmes évidemment...)
2
Voir les 10 commentaires

Plus de contenus Culture

Affiche de la série Becoming Karl Lagerfeld, disponible à partir du 7 avril 2024 sur Disney+ // Source : Disney+
Mode

La série Disney+ Becoming Karl Lagerfeld s’annonce comme aussi bien habillée que controversée

Source : Canva Pro
Daronne

Ces 5 séries sont les préférées des enfants, et on a tous envie de crever

5
Source : Capture d'écran Youtube
Culture

Victime de racisme, l’actrice Francesca Amewudah-Rivers (Roméo et Juliette) soutenue par 900 artistes

1
Un still du film All we imagine as light, de Payal Kapadia, avec le logo du festival de Cannes // Source : ALL WE IMAGINE AS LIGHT de Payal Kapadia © Ranabir Das
Cinéma

Le festival de Cannes 2024 dévoile sa Sélection officielle : 4 réalisatrices, aux côtés de Gilles Lellouche et Francis Ford Coppola

9782290397336_UnJourDeNuitTombeeT1_Couv_BD (1)
Livres

Trois bonnes raisons de découvrir la fantasy grâce à l’œuvre de Samantha Shannon

Couverture du livre "Et, refleurir" aux éditions Philippe Rey, illustrée par Iris Hatzfeld
Livres

« Une femme qui refuse de souffrir, c’est radical » : Kiyémis, autrice afroféministe du roman Et, refleurir

4
Raconter sur TikTok ses actes contre le sexisme, c’est la dernière tendance du « micro-féminisme » // Source : Captures d'écran TikTok
Culture Web

Raconter sur TikTok ses actions contre le sexisme, c’est la dernière tendance du « micro-féminisme »

2
Euphoria  // Source : HBO
Culture

Zendaya en a marre de jouer que des lycéennes alors qu’elle n’est jamais allée au lycée

Quitter la nuit // Source : Haut et court
Culture

« On n’a pas à exiger quoi que ce soit des victimes », avec Quitter la nuit, Delphine Girard met la justice face à ses limites

9
Booksmart
Culture

Netflix : les 7 meilleurs films lesbiens à voir et à revoir

La pop culture s'écrit au féminin