Live now
Live now
Masquer
baby
Daronne

Et si on arrêtait de séparer les bébés de leurs parents à la maternité ?

La présence des parents est essentielle pour le développement de l’enfant. Une nouvelle charte vise à favoriser les liens entre les parents et leur bébé dès la naissance.

Lors notamment d’hospitalisations du nouveau-né (qui concerne environ 10% des naissances), parents et enfant peuvent être séparés. Ce qui n’est pas sans conséquences. C’est pourquoi Adrien Taquet, le secrétaire d’État à l’Enfance, l’association SOS Prema et la Société Française de Néonatalogie (SFN) ont dévoilé mercredi 17 novembre une nouvelle charte, diffusée auprès de 490 services de néonatalogie en France.

Cette charte recommande une «présence continue, 24 heures sur 24, d’au moins l’un des parents » près de l’enfant. Elle prévoit aussi « la participation des parents aux soins » du bébé.

La Société française de médecine périnatale (SFMP), le Collège national des sages-femmes, l’Association nationale des puéricultrices et puériculteurs et l’Association nationale des auxiliaires de puériculture (ANAP) soutiennent ce beau projet et y ont déjà apporté leur soutien.

Petite séance de peau à peau. (© Unsplash/Jimmy Conover)
Petite séance de peau à peau. (© Unsplash/Jimmy Conover)

Pour Pierre Kuhn, chef du service de néonatologie au CHRU de Strasbourg, dont les propos sont relayés dans Le Parisien, les bébés ont besoin du contact avec leurs parents :

« Les nouveau-nés perçoivent beaucoup de choses de leur environnement, et ont besoin en particulier des stimulations qui proviennent de leurs parents pour bien se développer. »

Les parents aussi, bien évidemment, peuvent souffrir de cet éloignement précoce.

Une politique « zéro séparation » entre bébés et parents

À l’heure actuelle, certaines maternités prennent en compte la théorie de l’attachement, selon laquelle un nouveau-né doit établir une relation continue avec ses parents. Mais grâce à cette charte, toutes devraient maintenant appliquer cette volonté de ne pas séparer parents et bébé.

À l’hôpital Trousseau, à Paris (où j’ai personnellement accouché de jumeaux prématurés et hospitalisés durant un mois), la maternité et les services de néonatalogie prennent d’ores et déjà en compte ce lien si important entre les parents et les nouveau-nés.

Ils proposent dès les premières heures de vie, lorsque cela est possible bien entendu, de faire du peau à peau, de prodiguer les soins aux bébés (change, nettoyage, etc.). Les parents ont la possibilité de venir jour et nuit pour être aux côtés de leur bébé. Les professionnels de santé, notamment dans les services de néonatologie, y font preuve d’un investissement remarquable et ont à cœur de créer et de maintenir ce lien si important entre les parents et le nouveau-né.

Les parents pourront ainsi être intégrés au parcours de soin, passer du temps avec leur nouveau-né et entrer pleinement dans une parentalité qui commence parfois de façon un peu compliquée.

Cette nouvelle charte s’inscrit dans le programme 1 000 premiers jours, une nouvelle politique de prévention lancée en septembre 2019, dont nous vous parlions récemment.

À lire aussi : Je suis une grande prématurée — Témoignage

Image en une : © Unsplash

Les Commentaires
3

Avatar de Esturgeon
19 novembre 2021 à 08h41
Esturgeon
Ahah pour la blague je suis retournée sur le site 1000 Premiers Jours pour lire le fameux article intitulé "Ma paternité", très curieuse de ce que ça allait donner. La page s'est enfin chargée : c'est une page vide. Il y a les logos et tout mais pas de contenu. Le reste du site fonctionne pourtant. Bref on voit qu'impliquer les pères dans la parentalité c'est une préoccupation majeure du gouvernement ça fait super plaisir.
1
Voir les 3 commentaires

Plus de contenus Daronne

Témoignages
marre-evjf

Quand les EVJF deviennent un enfer : « La moindre notif me donnait envie de fuir »

Aïda Djoupa

27 nov 2021

19
Bons plans
beaba_babycook_neo_le_robot_cuiseur__170017_principale

Les grands classiques de la marque Béaba sont à prix cassés pour le Black Friday

La Rédaction

26 nov 2021

Parentalité
deuilperi

Les enfants nés sans vie pourront enfin avoir un nom de famille, après un vote au Parlement

Camille Abbey

26 nov 2021

Parentalité
députée

Scandale au Royaume-Uni : une députée OSE venir bosser avec son bébé

Camille Abbey

26 nov 2021

18
Parentalité
Pexels-JonathanBorda

Après des décennies à s’obstiner sur l’épisiotomie, la France sortirait-elle enfin du réflexe ciseaux ?

Camille Abbey

26 nov 2021

5
Féminisme
sérielisa

« Mais je l’aime… » : cette série explique parfaitement l’emprise et la violence dans le couple

Camille Abbey

26 nov 2021

Grossesse
Capture d’écran 2021-11-25 à 10.24.30

Jessie J s’exprime sur sa fausse couche : « des millions de femmes à travers le monde ont déjà ressenti cette douleur »

Camille Abbey

25 nov 2021

Daronne
Matergouinité

« Faire famille sans homme, c’est politique » : rencontre avec Matergouinité

Camille Abbey

24 nov 2021

Daronne
image_noel_v

Je suis végé et ma famille ne le respecte pas

Chère Daronne

24 nov 2021

Féminisme
impots-inegalites-hommes-femmes

Envie de vous marier « pour les impôts » ? Si vous êtes une femme en couple hétéro, vous risquez de perdre au change

Aïda Djoupa

23 nov 2021

28

La société s'écrit au féminin