Live now
Live now
Masquer
emma-cakecup-photo-nue
Pop culture

Emma Cakecup pose nue sur Instagram, et la suite ne va pas vous étonner

Emma Cakecup a embrasé les réseaux sociaux avec sa dernière photo postée sur Instagram où elle pose nue (spoiler alert : elle se fait insulter).

Encore un jour se lève sur la planète France, et je sors doucement de ma très mauvaise nuit en parcourant les dernières nouvelles d’Internet. J’y découvre que la vidéaste Emma Cakecup a fait des remous à cause d’une photo postée sur Instagram.

Emma Cakecup pose nue sur Instagram et ça ne plaît pas à tout le monde

Emma Cakecup a 21 ans et comptabilise 1,3 million d’abonnés sur sa chaîne YouTube, et tout autant sur son compte Instagram.

Qui est Emma Cakecup ?

Emma Cakecup était venue s’installer sur notre canapé pour parler de son enfance, de son parcours jusqu’à ses débuts sur YouTube, de son auto-entreprise et sa gestion des partenariats, de son rapport à son image, aux haters, et tout un tas de sujets tous plus intéressants les uns que les autres.

EMMA CAKECUP EN INTERVIEW CANAPÉ

La jeune femme fait régulièrement parler d’elle sur les réseaux sociaux, notamment pour son franc-parler, loin d’être politiquement correct et qui ne fait pas l’unanimité.

Cette fois-ci, Emma Cakecup a posté sur son compte Instagram une photo d’elle où elle pose nue. La légende en dessous disant J’étais actuellement en train de péter sur cette photo (qui n’est pas visible à l’aperçu mais qui l’est sur Instagram) est tout simplement merveilleuse, et vient apporter du contraste à la photo sensuelle et mutine :

Petite devinette du jour : à votre avis, que se passe-t-il quand une jeune femme poste une photo d’elle nue sur les réseaux sociaux ?

Emma Cakecup victime de slut shaming et d’insultes après sa photo où elle pose nue

Vous l’avez. C’est effectivement le festival du slut shaming et des insultes.

Et des tweets viraux qui n’ont pas grand chose à voir avec la salade :

Ce tweet fait référence au coup de gueule poussée par la jeune femme après que son facteur se soit introduit chez elle sans son accord, dans une période de lourds litiges avec ses voisins où elle craignait pour sa vie (cliquez ici pour voir l’extrait de l’interview-canapé où elle revient dessus).

les nuls

Mais c’est aussi l’autoroute du jugement et des reproches sur son comportement.

Des commentaires lui reprochent par exemple de faire honte à ses parents avec cette photo, ou la questionne sur l’exemplarité qu’elle incarne pour une audience jeune, qui pourrait vouloir l’imiter – tiens et puisqu’on en parle, chers haters, qu’en est-il de l’exemplarité de vos messages d’insultes ?

Ce qui est très satisfaisant, c’est qu’Emma répond (et de façon drôle !) :

insta emma

Elle constatait dans sa story l’ampleur des réactions sur cette photo, avec étonnement :

emma cakecup story

Mais aussi avec beaucoup de désinvolture :

emma cakecup story 2

La photo nue d’Emma Cakecup : exhibition ou art ?

En discutant sur cette photo en réunion ce matin à la rédac, Kalindi a immédiatement réagi. Elle y a vu une référence évidente au film Le Mépris de Jean-Luc Godard, et plus précisément à la scène où Brigitte Bardot interroge son amant pour savoir s’il apprécie la qualité de ses fesses :

Le Mépris (Jean Luc Godard, 1963) Opening Scene

Le film est sorti en 1963, et il était à l’époque interdit aux moins de 18 ans selon sa fiche Wikipédia. Mais si le film était sensuel, il n’était pas pornographique, ce que supposerait aujourd’hui le filtre d’interdiction aux mineurs.

À l’époque, la libération sexuelle de la femme n’était pas franchement dans les mœurs, et Brigitte Bardot en incarnait une icône (controversée, fatalement). Alors en 1963, une paire de fesses est jugée trop indécente pour le jeune public, et la censure s’impose.

Heureusement, en 2018, avec l’exposition des corps fort peu vêtus dans les publicités, ou les émissions de télévision (et notamment la télé-réalité, très regardée par le jeune public), les mentalités ont bien évolué !

Ah. Ben non, en fait

En 2018, il est encore reproché à une jeune femme de 21 ans d’apprivoiser son corps (pour lequel elle nourrit quelques complexes, comme elle le raconte dans l’interview-canapé) par le prisme de l’art et de la photographie.

En 2018, une jeune femme qui invite celles et ceux qui veulent bien l’écouter à assumer ce qu’ils sont, à assumer leur corps, et ce en dévoilant le sien tout en affirmant ses complexes, suscite le mépris – et ici, il ne s’agit pas du titre du film de Godard.

La photo nue d’Emma Cakecup : est-ce vulgaire de poser nue ?

Par ailleurs, ce qui particulièrement intéressant avec le cas de ce très beau (au passage) cliché d’Emma Cakecup, c’est qu’elle vient soulever la question de la vulgarité : cette photo artistique est-elle vulgaire ? Est-ce vulgaire de poser nue sur Instagram ?

À ce sujet, Dans son excellent article La vulgarité, qu’est-ce que c’est ?, Mircea Austen concluait son analyse avec les termes suivants, qui me semblent pertinents pour notre ordre du jour :

La vulgarité n’est pas un concept anodin. Il ne définit rien de précis. Il n’est pas constructif. Il sert à une seule chose : réassurer l’emprise de la société sur nos jugements moraux.

Souhaite-t-on encore réellement avoir pour notre société les mêmes jugements moraux qu’en 1963 ? Les femmes n’assureraient-elles pas (enfin !) leur propre emprise sur l’image de leur corps en définissant elles-mêmes ce qu’elles veulent en montrer ?

Et toi, que penses-tu de cette photo ? Vois-tu la référence à Godard ? Ou est-ce que peu t’importe ? À quoi penses-tu quand tu vois passer une photo d’une jeune femme nue sur tes réseaux sociaux ?

À lire aussi : Chelxie ouvre ses nudes sur YouTube, et c’est bien plus féministe qu’elle ne le croit

Les Commentaires
50

Avatar de Opium1
10 mai 2018 à 07h25
Opium1
cette jeune fille (que je ne connais pas) poste une photo d'elle nue sur Insta. Et sans surprise les commentaires sont infects. Je suis quand même fatiguée de voir toutes ces femmes se revendiquer du féminisme en postant des photos nues. Elles font bien ce qu'elles veulent certes mais des femmes nues, réduite à leur beauté et à leur corps c'est faire exactement le jeu du patriarcat. C'est hyper consensuel, elles ne remettent pas en question le statut quo. Je n'ai rien contre la nudité et j'aimerais qu'elle soit moins sexualisée mais franchement où sont tous les hommes à poil du coup si la nudité est si "empowering" comme le clament ces féministes en chocolat? Quand j'ouvre un magazine avec une interview d'une actrice, 9 fois sur 10 y'aura des photos un peu "osées". Vous imaginez le même truc avec un acteur? Ben non évidemment. Parce qu'un homme ça existe au-delà de son cul, de son physique. Un homme a le droit d'être un individu complexe, une femme non. Elle doit d'abord montrer son cul. Voilà. Je suis fatiguée
7
Voir les 50 commentaires

Plus de contenus Pop culture

Pop culture
illustr-couv (1)

She-Hulk, House of the dragon… Les fans toxiques à l’assaut des blockbusters SF

Marion Olité

04 oct 2022

Cinéma
film français 5

Critiqué pour sa Une 100% blanche et masculine, Le Film français s’excuse… mais est-ce assez ?

Maya Boukella

03 oct 2022

3
Cinéma
Sacheen Littlefeather creative commons

Sacheen Littlefeather, voix des amérindiens à Hollywood, est morte à 75 ans

Maya Boukella

03 oct 2022

6
Arts & Expos
Parisiennes citoyennes, l’exposition sur les luttes féministes à Paris

Cette expo retrace les luttes féministes à Paris de 1789 à 2000, et ça redonne de l’espoir pour demain

Anthony Vincent

02 oct 2022

2
Sport
[Site web] Visuel horizontal Édito (1)

« Combattantes » retrace la longue histoire du rugby féminin (et c’est passionnant)

Pop culture
netflix_octobre_V

Netflix en octobre 2022 : les nouveautés films et séries

Maya Boukella

01 oct 2022

Actualité mode
Karl-Lagerfeld-dessine-Fendi

Le Met Gala 2023 aura pour thème… Karl Lagerfeld qui aura droit à son expo mode posthume

Anthony Vincent

30 sep 2022

2
Cinéma
bones and all

L’horreur monte d’un cran dans la bande-annonce de Bones & All, la romance cannibale avec Timothée Chalamet

Maya Boukella

30 sep 2022

2
Pop culture
coolio

Le rappeur Coolio, célèbre pour le tube planétaire « Gangsta’s paradise » est mort

Maya Boukella

29 sep 2022

Livres
COUV_LES FEMMES DU LIEN_Plat1

L’incroyable Les femmes du lien est à mettre entre toutes les mains !

Pauline Leduc

29 sep 2022

2

La pop culture s'écrit au féminin