Live now
Live now
Masquer
violences conjugales-24
Culture

Doja Cat soulagée d’avoir perdu un demi-million d’abonnés : « J’ai vaincu une bête qui me tirait vers le bas »

« J’ai vaincu une grosse bête qui me tirait vers le bas depuis très longtemps », a confié l’artiste de 27 ans, révélant le fardeau de la possessivité d’inconnus.

Son changement de direction artistique, de style et de communauté de fans semble révéler une vraie renaissance pour Doja Cat.

Unfollow par 500 000 personnes, Doja Cat a « vaincu une grosse bête »

Un mois après avoir laissé une bonne partie des internautes dans l’incompréhension et dans une colère légitime en insultant violemment ses fans de « chômeurs », de « fous » qu’elle « n’aime pas », Doja Cat s’est exprimée à propos de sa perte fulgurante d’abonnés sur Instagram. En effet, il n’aura fallu que quelques jours pour que la chanteuse perde 500 000 fans sur le réseau social, certaines pages à son effigie ayant même été fermées par leurs créateurs, comme le rapporte le Los Angeles Times.

 « Je ne vous aime pas parce que je ne vous connais même pas. » / « Personne ne t’a forcée, je ne sais pas pourquoi tu me parles comme si tu étais ma mère b*tch, tu as l’air d’une folle. »

Dans une story Instagram éphémère publiée le 16 août, l’Américaine de 27 ans a révélé que cette perte représentait pour elle une libération, la délestant d’un fardeau qu’elle trainait depuis plusieurs années :

« Voir toutes ces personnes arrêter de me suivre me donne l’impression d’avoir vaincu une grosse bête qui me tirait vers le bas depuis très longtemps. C’est comme si, maintenant, je pouvais me reconnecter avec des gens qui comptent vraiment et qui m’aiment pour qui je suis et non pour ce que j’étais. »

Être admirée, ou enfermée ?

Dans une interview accordée au Harper’s Bazaar, Doja Cat a détaillé son analyse de la possessivité qu’elle peut subir de la part de ses fans. « Ma théorie est que si quelqu’un ne m’a jamais rencontré dans la vraie vie, alors, inconsciemment, je ne suis pas réelle pour elle », a-t-elle déclaré :

« Ainsi, lorsque les gens s’investissent avec quelqu’un qu’ils ne connaissent pas, ils s’approprient en quelque sorte cette personne. Ils pensent que cette personne leur appartient dans un certain sens. Et lorsque cette personne change radicalement, cela provoque une onde de choc presque incontrôlable. J’ai accepté que c’est ce qui se passe. J’ai donc mis mes perruques puis je les ai enlevées. Je me rase la tête ou les sourcils. J’ai toute la liberté du monde. »


Ajoutez Madmoizelle à vos favoris sur Google News pour ne rater aucun de nos articles !

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Culture

Les violences, sa transition, sa musique Janis Sahraoui révèle ses visages dans un livre bouleversant // Source : Capture d'écran YouTube
Livres

Les violences, sa transition, sa musique : Janis Sahraoui révèle ses visages dans un livre bouleversant

Source : Netflix
Culture

Ce film dont tout le monde se moque est entré dans l’histoire de Netflix

1
Bridgerton // Source : Netflix
Culture

Bridgerton : des scènes de sexe coupées au montage ? Les fans comptent bien les récupérer

[Image de une] Horizontale (14)
Lifestyle

Le quotidien devient bien plus simple avec ce sèche-cheveux et cet aspirateur laveur

Mon petit renne  // Source : Netflix
Culture

Cette série traumatisante est désormais l’une des plus vues de tous les temps sur Netflix

Francesca Bridgerton // Source : Capture d'écran Youtube
Culture

Bridgerton : Ce détail du dernier épisode pourrait enfin signer l’arrivée d’une romance lesbienne

7
Les totally spies bientôt de retour // Source : Capture écran Youtube
Culture

Exit l’animation : les Totally Spies reviennent en live-action dans une série sur Prime

Source : Netflix
Culture

Si vous avez aimé Sous la Seine, ces 4 films catastrophe sont pour VOUS

Source : Netflix
Culture

Sous la Seine : Stephen King a un avis très tranché sur le succès de Netflix

Source : Tuomas Vihavainen
Musique

Qui est Joalin, future icône de la scandipop ?

La pop culture s'écrit au féminin