Live now
Live now
Masquer
Becoming_Karl_lagerfeld_Disney+_série
Culture

Disney + : cette série bat des records d’audience depuis sa sortie

Disponible en exclusivité sur Disney + à compter du 7 juin, Becoming Karl Lagerfeld nous plonge dans les années 70 à Paris, alors que le couturier cherche à marquer l’histoire de la mode.

Entre somptueux défilés, histoires d’amitié, d’amour et de trahison, ce biopic événement, qui revient sur les débuts à Paris du célèbre couturier Karl Lagerfeld, est un must-see. Du travail de reconstitution à sa musique originale en passant par son casting alléchant, voici cinq bonnes raisons de ne pas rater la série Becoming Karl Lagerfeld, dont les épisodes sont disponibles en exclusivité sur Disney + le 7 juin.

Pour sa reconstitution exceptionnelle

Si les sublimes décors (près de 50) participent au succès de cette reconstitution du milieu de la mode dans les années 70, Becoming Karl Lagerfeld se devait de ne rien laisser au hasard côté costumes. Pour créer une garde-robe de pas moins de 3000 tenues, plus spectaculaires les unes que les autres, la production a fait appel à Pascaline Chavanne, la costumière fétiche François Ozon et détentrice de deux Césars. 

Les tenues portées par le personnage de Karl Lagerfeld ont toutes été créées sur-mesure, tandis que celles de Jacques de Bascher ont été en partie chinées aux puces de Saint-Ouen. La maison Chloé, où œuvre le couturier à ses débuts, a ouvert ses archives à Pascaline Chavanne. Elle a ainsi pu faire réimprimer des motifs cultes de la marque, et reproduire des tenues à l’identique. La scène du virevoltant premier défilé Chloé de Lagerfeld, alors fraîchement nommé directeur artistique, témoigne de la minutie de la reconstitution

Découvrez les épisodes de Becoming Karl Lagerfeld sur Disney +

Pour le triangle amoureux entre Karl Lagerfeld, Jacques de Bascher et Yves Saint Laurent

Adaptée du best-seller “Kaiser Karl” de Raphaëlle Bacqué, avec Isaure Pisani-Ferry et Jennifer Have, la série débute au début des années 70. Karl Lagerfeld approche des 40 ans et tente d’atteindre le niveau d’excellence de son vieil ami, Yves Saint Laurent, avec lequel il entretient un lien fait d’affection et de compétition. Leur relation se complexifie davantage quand Karl rencontre Jacques de Bascher, un dandy parisien irrésistible, au sens fashion imparable. 

Episode 3

Alors qu’ils entament une relation aussi intense que platonique (la série suggère que Karl Lagerfeld était un homme gay asexuel), le jeune homme fait peu de temps après la rencontre de YSL. Les deux hommes, adeptes des soirées parisiennes où l’alcool et la drogue coulent à flot, deviennent amants. Au triangle amoureux, il faut ajouter le tout-puissant Pierre Bergé. Compagnon de Yves-Saint Laurent, l’homme d’affaires voit cette liaison d’un très mauvais œil et compte se venger sur… Karl. Drama !

Pour son casting haute-couture

Si ce quatuor amoureux, où se mêlent passion pour la mode, amitiés et désir, nous tient en haleine, c’est aussi parce qu’il est merveilleusement interprété. Dans les bottes de Karl Lagerfeld, l’acteur allemand Daniel Brühl est sensationnel. Il trouve le bon accent et les gestuelles corporelles adéquates pour incarner le “Kaiser de la mode”, avant qu’il ne trouve son style iconique de la période Chanel. Arnaud Valois prête ses traits à un Yves Saint Laurent particulièrement tourmenté, tandis qu’Alex Lutz interprète l’intraitable Pierre Bergé avec tout autant de conviction.

Episode 3

Dans le rôle de l’agent du chaos, Théodore Pellerin incarne un Jacques de Bascher aussi séduisant que touchant. Les interprètes secondaires sont au diapason : la toujours parfaite Agnès Jaoui se glisse dans les costumes de Gabrielle Aghion, la fondatrice de la maison Chloé et amie de Karl, tandis que Jeanne Damas prête ses traits à la solaire Paloma Picasso.

Pour sa musique entêtante

Au fil des épisodes, la musique originale de Becoming Karl Lagerfeld, confiée à Evgueni et Sacha Galperine, ne cessera de vous hanter. Cette partition, avec ses voix impérieuses et son riche orchestre, est un superbe écrin pour la série. Elle accompagne, à coup de trompettes triomphantes, l’ascension de l’empereur de la mode en devenir. Pour parfaire à l’ambiance musicale, la production n’a pas lésiné sur les hits cultes des années 70 ! Les intemporels “Moonage Daydream” de David Bowie, “Yes Sir, I can boogie” des Baccara et surtout “Heart of glass” de Blondie (utilisée dans le trailer), résonnent à des moments-clés de la série et risquent de vous rester longtemps en tête après visionnage ! Pour prolonger les vibes 70’s de la série, vous pouvez retrouver la musique originale et la playlist de Becoming Karl Lagerfeld sur Spotify.   

Pour découvrir l’histoire et les coulisses de la mode

Les amoureux·ses de la mode se délecteront des six épisodes que comptent cette première saison de Becoming Karl Lagerfeld. Ils nous donnent l’occasion d’en apprendre plus sur le milieu de la mode, aussi mystérieux que fascinant. L’ascension professionnelle de Karl Lagerfeld nous plonge dans l’histoire passionnante des maisons de haute couture comme Yves Saint Laurent, et leur rivalité avec le prêt-à-porter représenté par Chloé ou Fendi.

illustr-3 (1)

Si la série a attisé votre appétit pour des fictions où la mode tient une place importante, restez donc sur Disney + ! La plateforme propose également la superbe mini-série Cristobal Balenciaga, qui retrace l’arrivée du couturier espagnol dans le Paris des années 30, où il va rivaliser avec Christian Dior et Coco Chanel. Dans un genre plus contemporain, les cinq saisons de la téléréalité Les Kardashian vous tendent les bras. Vous pourrez y admirer les styles des icônes modernes que sont Kylie Jenner ou Kim Kardashian. 

La série Becoming Karl Lagerfeld est disponible sur Disney + dès le 7 juin

Certains liens de cet article sont affiliés. On vous explique tout ici.

Les commentaires sont désactivés sur cet article.

Plus de contenus Culture

Copie de [Image de une] Horizontale – 2024-06-10T115946.237
Culture

Ce film français Netflix qualifié de naufrage par les critiques est pourtant n° 1 dans 85 pays

3
Copie de [Image de une] Horizontale – 2024-06-10T101610.392
Culture

Dune 2 : Pourquoi Timothée Chalamet et Florence Pugh ont-ils été séparés sur le tournage ?

Copie de [Image de une] Horizontale – 2024-06-06T143128.501
Culture

Bons films, mais pères déplorables : voici les pires darons de fiction

13
Source : mariasymchychphotos
Culture

Soirée Pyjama : 3 films à regarder avec vos mômes sur Disney + ce week-end

Yasmine Ouirhrane // Source : https://www.youtube.com/watch?v=CWYAaM15W84
Culture

We Cannes : le projet de Yasmine Ouirhrane pour un cinéma plus inclusif

Anastasia Nallen pic
Culture

Sur Netflix, 3 films inspirés de faits réels qui vont vous captiver ce week-end

Source : Syda Productions
Cinéma

Les 4 pires films pour les enfants d’après nos lectrices (certains ont clairement mal vieilli)

6
Source : Wikimedia Commons
Féminisme

Lady Gaga « enceinte » ? Taylor Swift a quelque chose à dire à propos de ces rumeurs « invasives » et « irresponsables »

Martha / Fiona Harvey
Culture

Mon Petit Renne : les accusations graves de la vraie Martha dans sa plainte contre Netflix

Source : Carla Lubrano
Musique

Marre des festivals mainstream ? Voici 3 alternatives à taille humaine pour les fans de musique en plein air

La pop culture s'écrit au féminin