Live now
Live now
Masquer
porter-bebe-mal-dos
Parentalité

Comment porter un bon gros bébé sans se péter le dos

24 août 2021

Votre lardon trop mignon veut passer sa vie dans vos bras et ça commence à être lourd… au sens premier du terme ? Pas de panique, on a demandé à une kiné de nous confier les bons réflexes à adopter pour limiter les dégâts.

À la naissance, un bébé semble en général tout petit et tout léger (une pensée émue pour les courageuses guerrières qui ont mis au monde des gigots de quatre kilos ou plus). Mais quand on passe des heures à bercer le nourrisson ou à le balader à droite et à gauche dans ses bras, on se rend vite compte que porter un bébé, c’est du sport.

Alors, pour préserver votre dos dans l’éventualité où vous ne soyez pas triple championne régionale d’haltérophilie, on a glané quelques conseils auprès de Sophie Nahler, kinésithérapeute à Aix-en-Provence.

Conseil n°1 : Plus on est près, mieux c’est

S’il n’y avait qu’un seul truc à retenir dans cet article, c’est bien ça. Pour préserver son dos, il vaut mieux porter son bébé collé-serré qu’à bout de bras. Eh tant pis, si ça donne un peu chaud en été.

Pour porter son bébé (et n’importe quelle charge), il faut à tout pris le coller contre soi afin de créer le plus faible bras de levier entre son dos et la charge.

Sophie Nahler, kinésithérapeute

Ce conseil s’applique pour les bébés, les packs d’eau et les tronçonneuses (sauf que les deux premiers ne risquent pas de vous blesser au passage… Quoique, méfiez-vous des ongles acérés des nouveaux-nés).

Pour bercer un nourrisson, ou le trimballer d’un endroit à un autre, prenez-le donc contre vous, en faisant toujours gaffe à soutenir ses fesses (et sa tête, s’il est encore petiot).

Et si vous devez vous relevez du sol, avec un bébé dans les bras, parce qu’il commence à en avoir ras-le-bol de son tapis d’éveil par exemple, voici quelques astuces supplémentaires :

Pour se relever du sol avec un bébé dans les bras, il faut absolument utiliser ses jambes ! On place ses pieds près du bébé (idéalement de part et d’autre) on fléchit les genoux, on rentre le ventre et hop !

Sophie Nahler, kinésithérapeute

Conseil n°2 : faire gaffe à sa posture et à son périnée

Vous avez peut-être remarqué que la manière dont on se tient se modifie lorsqu’on attend un enfant.

Pendant la grossesse, la morphologie change : le dos se courbe vers l’avant, les épaules s’enroulent afin de placer le bout du nez au bout du ventre (pour éviter de le cogner !).

Sophie Nahler, kinésithérapeute

Après l’accouchement, il est conseillé de progressivement reprendre sa posture d’origine, en réouvrant les épaules et en rentrant le ventre (surtout la partie entre le nombril et le bassin). La rééducation du périnée et des abdominaux, six à huit semaines après l’accouchement, est aussi une bonne idée. Les sage-femmes et kinés sont les pros de santé qui peuvent vous accompagner sur ce point.

Enfin, c’est normal d’avoir l’impression d’être un peu rouillée après une grossesse, et des massages ou étirements peuvent vous aider à renouer avec votre corps.

« La femme enceinte étant considérée comme un être sacré qui ne doit pas s’égratigner ni faire de mouvement brusque, elle a tendance à largement s’ankyloser pendant les dernières semaines de la grossesse. Si on en a envie, il ne faut pas hésiter à faire des étirements juste après la grossesse pour se « dérouiller » et retrouver son schéma corporel. »

Sophie Nahler, kinésithérapeute

Conseil n°3 : varier les positions et les modes de portage

Si vous trainez un peu sur les réseaux sociaux de la daronnerie, vous avez dû remarquer qu’il existe autant de modes de portage que de réveils nocturnes pendant la première année de vie d’un bébé (a.k.a : beaucoup trop pour y voir clair).

Sophie Nahler explique qu’à part les portes-bébés non physiologiques (où le bébé est en extension, face au monde, et soutenu par l’entrejambe), toutes les autres solutions sont très bien. À vous d’en tester plusieurs (il existe des ateliers qui permettent de s’entraîner), et de trouver le vôtre, voire de varier les plaisirs.

« Il n’existe pas de portage idéal, le plus important, c’est de varier les positions. C’est important non seulement pour le dos des parents, mais aussi pour le développement du bébé. Il faut varier ses portages (à bras, en porte-bébé, en sling, en écharpe, sur le ventre, sur le dos, sur la hanche, etc) qui ont tous des avantages et des inconvénients. »

Sophie Nahler, kinésithérapeute

Personnellement, seize mois après mon accouchement, le porte-bébé physio préformé continue de me sauver la vie (enfin, surtout le dos) pendant les longues nuits de maladie où ma fille arrête de pleurer uniquement si elle est contre moi, et en mouvement s’il vous plaît !

Conseil n°4 : bien s’équiper pour s’occuper du bébé

Dans le même ordre d’idée, on a pas mal réutilisé le ballon de grossesse pour la bercer et l’endormir sans se péter le dos. Son père a ainsi re-regardé l’intégrale d’Orange is the new black, avec elle dans le porte-bébé dos à l’écran, et lui rebondissant sur un ballon.

Si vous allaitez votre enfant, un fauteuil confortable, des coussins (classiques ou d’allaitement) et un petit repose-pied peuvent aussi vous aider à vous installer confortablement et à soutenir le bébé pendant les tétées. Autant de maux de dos évités…

Niveau bain et change, si vous pouvez investir dans une table à langer et/ou une baignoire à hauteur du bassin, c’est l’idéal pour préserver votre dos quand vous accomplissez ces tâches récurrentes (c’est fou comme une couche se salit vite dis donc).

« Il est conseillé de prendre une table à langer sur laquelle on peut appuyer ses hanches. Elle doit être à hauteur du bassin-nombril. Si elle est trop haute, on monte haut les épaules et les coudes ce qui peut conduire à des douleurs de cou si les changes sont très fréquents ou lors des mouchages sportifs au sérum physiologique… »

Sophie Nahler, kinésithérapeute

Si votre salle de bains est trop petite pour caler une baignoire sur pieds, alors, n’hésitez pas à vous installez plutôt à genoux, ou avec un genou au sol pour donner le bain à votre rejeton. Ça vous évitera de passer dix minutes avec le dos courbé en avant.

Conseil n°5 : Se faire confiance et y aller en douceur

Si vous attendez un enfant et que cette liste de conseils vous a un peu stressée, au point que vous vous demandez si vous saurez porter votre bébé a) sans le faire tomber b) sans abîmer vos cervicales, respirez profondément.

Tous les nouveaux parents passent par une phase où ils manipulent leur nourrisson comme s’il était en cristal, mais les gestes les plus commodes pour vous et pour ce petit être vont vous venir naturellement.

« Il n’y a pas de stress particulier à avoir sur la peur de se faire mal. Les hormones protègent les articulations, notamment celle du dos pendant les trois premiers mois. Et le dois de la mère va se muscler progressivement.

Au début, le bébé est plutôt léger, donc même si on fait régulièrement le dos rond au-dessus de son lit à barreaux par exemple, normalement, l’enfant grossit progressivement, donc l’entraînement pour le dos sera, lui aussi, progressif. »

Sophie Nahler, kinésithérapeute

Et si des douleurs dorsales s’installent tout de même, n’hésitez pas à vous tourner vers des professionnels de santé pour trouver des solutions afin d’être soulagée.

En tout cas, moi qui ai toujours renâclé à faire du sport, sachez que je n’ai jamais eu les bras, les épaules, les abdos et le dos aussi musclés qu’aujourd’hui. Merci à mon petit gigot perso pour le coaching à domicile. Mais là, c’est bon, tu pèses douze kilos maintenant, alors il faut marcher chouchou !

Crédit photo : Yan Krukov from Pexels

À lire aussi : Comment éviter le mal de dos pendant la grossesse ? (Ou le gérer s’il est déjà là)

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Parentalité

Grossesse
phoebe-enceinte-friends

Est-ce qu’on peut manger ou boire pendant qu’on accouche ?

Manon Portanier

19 sep 2021

12
Parentalité
bebe-activite-interieur-sans-materiel

À quoi peut-on jouer avec un bébé de 18 mois aussi attentif qu’un chiot étourdi ?

Clémence Boyer

18 sep 2021

Parentalité

Message aux gens gênants qui inventent des « amoureux » à ma fille de dix mois

Clémence Boyer

17 sep 2021

Parentalité
coeur-poignet-matin-600

Cette astuce va aider votre enfant à aller plus sereinement à l’école maternelle

Manon Portanier

16 sep 2021

4
Parentalité
meres-solos

« Il a besoin d’une figure paternelle » : et si on laissait enfin les mères solo en paix ?

Chère Daronne
couple-parental-apres-bebe

Est-ce qu’on va réussir à rester un couple maintenant qu’on est parents ?

Chère Daronne

15 sep 2021

Revues de films
melissa-etat-texas-documentaire

L’histoire tragique de Melissa Lucio, dans le couloir de la mort depuis 13 ans après le décès de sa fille

Clémence Boyer

15 sep 2021

2
Parentalité
enfants-jouent-tour-cube-600

Ernest, Madeleine : pourquoi ces prénoms vintage reviennent-ils en force ?

Manon Portanier

14 sep 2021

39
Parentalité
rentree-ecole-maternelle

Nos enfants méritent mieux ? Oui, c’est ce que réclament les profs depuis des années…

Clémence Boyer

14 sep 2021

Couple
friends-naissance-emma

TEST – Êtes-vous avec la bonne personne pour faire un enfant ?

Manon Portanier

14 sep 2021

5

La société s'écrit au féminin