Live now
Live now
Masquer
chips-pour-femmes-revolution
Food

Enfin des chips pour femmes, on n’a plus besoin de bouffer du céleri !

Que faire de nos mains délicatement manucurées quand il s’agit de manger des chips pensées de toute évidence pour les paloches viriles de ces messieurs ? Heureusement, la solution existe !

Qu’il est difficile d’être une femme en 2018.

Parlons des vrais problèmes, pas des mutilations génitales féminines, du droit à l’IVG qui recule ou de la culture du viol. Parlons de l’apéro.

Qu’il est difficile de savourer un moment de grignotage alcoolisé tout en restant féminine !

Alors oui, bien sûr, il y a le rosé pamplemousse et les bâtonnets de carotte (à tremper dans une sauce yaourt mais sans en foutre partout s’il vous plaît)… mais enfin, ça tourne en rond, tout ça.

Le marketing genré nous a déjà gratifiées d’une bière pour femmes, et ça nous avait donné l’occasion de bien rire. À présent, place à un nouveau must have des tables basses.

Les chips pour femmes.

Les chips pour femmes nous permettent enfin de prendre l’apéro

C’est le New York Post qui m’a appris cette nouvelle lubie signée Doritos : un projet de chips « lady-friendly » qui croustillent moins et font moins de miettes

.

Le top du top ? Elles seront vendues en petits paquets, qui rentreront facilement dans nos sacs à main entre la lime à ongles et la bombe au poivre (rose bien sûr) anti-relous !

Indra Nooyi, de chez Doritos, explique :

« Les femmes aimeraient mâcher bruyamment, lécher leurs doigts et verser les miettes de chips depuis le sachet jusqu’à leur bouche, mais préfèrent ne pas faire ça en public. »

Avant d’enchaîner sur une pirouette intellectuelle de toute beauté :

« Ce n’est pas tant une histoire d’hommes et de femmes, mais plutôt « est-ce que des snacks pour femmes peuvent être designés et emballés différemment ? ». Eh bien oui, nous y réfléchissons et ce sera bientôt sur le marché. »

Ah donc ce n’est pas une histoire d’hommes et femmes mais ce sont quand même des chips pour femmes, ok.

Avec la chance qu’on a, le paquet de 70g de chips « pour elle » coûtera plus cher que la version familiale « pour tout le monde » (qui est donc « pour hommes » j’imagine ?).

C’est vrai qu’avec nos salaires féminins mirobolants on peut se le permettre.

À lire aussi : Combien ça coûte, d’être une femme ?

La féminité et la bouffe, cet équilibre délicat

Bon, trêve de sarcasme, je m’étais juré de ne pas faire un article trop salé (cocasse pour parler de chips).

Cette histoire de meufs qui n’osent pas manger aussi « salement » et bruyamment que les mecs, c’est pas exactement sorti du cul des gens de chez Doritos, hein.

Puisque la société attend des femmes qu’elles soient distinguées, discrètes et gracieuses, elles peuvent en arriver à se réfréner, parfois inconsciemment, dans leurs choix de nourriture.

Faites l’expérience autour de vous : combien de femmes, pour combien d’hommes, mangent leur pizza avec les doigts, commandent des ailes de poulet quitte à s’en foutre partout ou mordent à pleines dents dans leur burger ?

Il y en a, bien sûr, mais en moindre proportion, probablement !

Mais la solution, ce n’est pas de créer des chips pour femmes qui croustillent moins et font moins de miettes… C’est plutôt de faire changer les mentalités.

Si les hommes ont le droit de manger avec les doigts et de profiter à fond d’un produit, même de façon peu distinguée, alors j’en ai le droit aussi !

De toute façon, je vous avoue qu’ayant été élevée par une mère marocaine, j’ai l’habitude de manger avec les doigts et je n’ai jamais laissé les regards en coin me décourager. Promis, je suis pas sale, je mâche pas la bouche ouverte.

Bon pour conclure, il y a bien une chose que je reconnais à cette initiative de Doritos : je suis pour que tout le monde se balade avec un sachet de chips dans son sac !

Heureusement le mien est XXL. Je pourrai donc embarquer un paquet format normal. Oups, pardon, format masculin.

À lire aussi : Les 10 prochaines inventions du marketing genré


Et si le film que vous alliez voir ce soir était une bouse ? Chaque semaine, Kalindi Ramphul vous offre son avis sur LE film à voir (ou pas) dans l’émission Le seul avis qui compte.

Les Commentaires

42
Avatar de Nananere83
22 février 2018 à 12h02
Nananere83
@Mymy t'as pas le droit de mettre "sauce au yahourt" et "foutre" dans la même phrase
Si c'est fait exprès alors
2
Voir les 42 commentaires

Plus de contenus Food

Canva
Food

C’est quoi cette arnaque avec le chocolat à l’orange Lindt  ?

6
Madmoizelle
Food

Romane dépense 250 € par mois pour ses courses : « Mon aliment plaisir, les gnochis à poêler !»

1
Pexels
Food

Voici l’hamburger le plus cher du monde (et ça nous laisse perplexe)

17
Source : Unsplash
Food

Intoxication alimentaire : évitez ce type de sushi si vous voulez limitez les risques

1
Source : Drbouz de Getty Images Signature
Food

La recette hypra facile des abricots rôtis aux amandes et au miel

2
Source : vm2002
Food

La recette du gâteau aux pommes et à la noix de coco tout léger

Source : Timolina / Canva
Food

La recette des pâtes courgette et feta, pour les soirs de flemme

Source : Canva
Lifestyle

Ce restaurant parisien est le troisième meilleur du monde

1
Source : Getty Images
Food

La recette facile et rapide de Kango maison

Source : JustineG / Getty Images
Food

La recette ultra facile des crab cakes, comme aux États-Unis

La vie s'écrit au féminin