Live now
Live now
Masquer
theatre monica silvestre – pexels
Pop culture

Cette pièce de théâtre rend hommage aux milliers d’enfants réunionnais déplacés de force

21 nov 2022
La pièce de théâtre Tous nos ciels raconte l’histoire violente de milliers d’enfants réunionnais déplacés en France métropolitaine dans les années 1960. Un spectacle joué à Nîmes, puis à La Réunion.

Il aura fallu attendre plus de soixante ans pour que cet épisode tragique et scandaleux soit rendu visible sur les planches d’un théâtre

La mémoire d’un scandale français

Très connue à La Réunion, l’affaire des « Enfants de la Creuse » est une page silenciée de l’histoire française.

À partir des années 1960, des milliers d’enfants réunionnais ont été arrachés à leur famille pour être envoyés de force en France métropolitaine, sous l’autorité de Michel Debré et avec l’aide des DDAS (Directions départementales des Affaires sanitaires et sociales). L’objectif officiel de cette opération était de repeupler les campagnes, alors marquées par l’exode rural. Mais ces enfants étaient souvent condamnés au travail forcé et, pour certains, ne retrouvaient jamais leur île natale.

Le collectif V.1 rend hommage aux personnes victimes de ce déplacement forcé en racontant leur histoire dans le spectacle Tous nos ciels.

theatre monica silvestre – pexels

Une pièce en langue créole inspirée de faits réels

Derrière l’écriture et la conception de la pièce se trouve une autrice d’origine réunionnaise, Jessica Ramassamy. Elle a construit son récit en rencontrant des personnes ayant vécu cet exil forcé alors qu’ils étaient orphelins, ou non. La pièce fait la part belle à la langue créole. Un choix cohérent dans le contexte d’une affaire ayant bouleversé l’identité des enfants déplacés.

Le spectacle est incarné par trois comédiennes et retrace l’histoire vraie de Valérie Andanson, une petite fille déportée à l’âge de trois ans. On suit son parcours jusqu’à ses 40 ans, en passant par son séjour en Creuse dans le foyer de Guéret, où ont été placés la plupart des enfants réunionnais avant d’être dispersé à travers la France métropolitaine.

Tous nos ciels sera en représentation au théâtre de l’Odéon à Nîmes les 22 et 23 novembre 2022, puis à La Réunion.

À lire aussi : Qui est Euzhan Palcy, réalisatrice martiniquaise qui reçoit un Oscar d’honneur pour sa carrière ?

Crédit de l’image à la Une : Monica Selvestre / Pexels

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Pop culture

L'équipe du podcast sexo Hot Line
Conseils sexe

Le podcast sexo « Hot Line » déconstruit avec humour notre éducation sexuelle et intime bancale

Anthony Vincent

27 nov 2022

1
Sexo
Sponsorisé

Quatre choses à savoir sur les orgasmes multiples

Humanoid Native
sil suffisait daimer bd steinkis
Livres

S’il suffisait d’aimer, une puissante BD pour se replonger dans le combat pour la PMA

Maëlle Le Corre

26 nov 2022

vpn-nordvpn-film-series
Lifestyle
Sponsorisé

J’ai découvert trois films féministes géniaux grâce à un VPN

Oscar Staerman

26 nov 2022

2
annie colère diaphana
Interviews cinéma

« L’IVG est un geste social global », entretien avec l’équipe d’Annie Colère

Maya Boukella

26 nov 2022

Avatar 5
Pop culture

Pour être rentable, Avatar 2 doit faire aussi bien que Titanic

Maya Boukella

25 nov 2022

amandiers
Pop culture

Au nom de la présomption d’innocence, Valeria Bruni-Tedeschi a protégé Sofiane Bennacer malgré les plaintes pour viol

Maya Boukella

25 nov 2022

5
titanic Twentieth Century Fox France
Pop culture

Titanic : comment Leonardo DiCaprio et Kate Winslet ont failli ne pas avoir les rôles

Maya Boukella

24 nov 2022

2
parfum vert diaphana
Cinéma

Le Parfum vert, le polar entre Hitchcock et Tintin qui nous fait déjà rire

Maya Boukella

24 nov 2022

Capture d’écran 2022-11-23 à 18.12.16
Pop culture

Comment un concert de Taylor Swift a remis en question l’hégémonie de Ticketmaster aux États-Unis

Camille Lamblaut

24 nov 2022

saint omer 1
Cinéma

Saint Omer n’est pas un film sur l’infanticide mais sur la maternité :  rencontre avec Alice Diop

Maya Boukella

23 nov 2022

La pop culture s'écrit au féminin