Live now
Live now
Masquer
carmilla-webserie-critique
Culture Web

Carmilla, la web-série inspirée du roman de Joseph Sheridan Le Fanu

Pandawna vous explique son crush pour Carmilla, cette web-série qui s’inspire d’un roman de Joseph Sheridan Le Fanu. Eh oui, ça parle de vampire !

Article initialement publié le 28 décembre 2014

Carmilla, la nouvelle série de ma vie

En tant que jeune femme de 19 ans qui a pour seules passions les Ferrero Rocher, mon chien et Tumblr, c’est sur ce dernier que j’ai découvert cette web-série. J’arrêtais pas de voir des gifs, encore et encore.

Alors un jour où j’avais une disserte et 3 commentaires de texte à faire, j’ai bien entendu décider de faire complètement autre chose et j’ai été voir ce que c’était que « Carmilla ».

ET BORDEL MA VIE A CHANGÉ.

CARMILLA | Season 1 Series Trailer

Je sais, on dit souvent ça quand on découvre une nouvelle série (qui a chuchoté obsession ?!) mais vraiment, là c’est autre chose.

Carmilla, c’est l’adaptation en web-série de la nouvelle du même nom de Joseph Sheridan Le Fanu. Si comme moi vous détestez les spoils autant que les chocolats mon Chéri, je vous conseille de ne pas vous renseigner sur la nouvelle, vous connaîtrez une partie de l’histoire et c’est moins drôle.

Le topo — spoilers-free de Carmilla

Laura Hollis est une étudiante geek (mais qui arrive à être canon quand même) qui se rend compte de la disparition de sa coloc après une soirée. Étrange. Encore plus étrange quand personne n’en a rien à carrer et que ce n’est pas la première fois que ça arrive. Mais quand en plus débarque la plus horrible(ment sexy) des colocataires-remplaçantes, alors là c’est encore plus nul.

Une romance se profile…

Filmés comme des podcasts, les épisodes durent entre 3 et 8 minutes. La saison 1 vient de se terminer (après 36 merveilleux épisodes) mais le magnifique staff a confirmé une saison 2 pour 2015 et a également offert aux fans un épisode spécial de Noël pour patienter. [Edit 17 février 2017 : il y a même une saison 3 et un film qui arrive !]

Précision : pour ceux qui détestent l’anglais, vous êtes un peu dans le caca, les épisodes sont en anglais et les sous-titres en français mettent du temps à sortir…

À lire aussi : « Her Story », une websérie à découvrir sur la transidentité

3 bonnes raisons de regarder Carmilla

Bon maintenant je vais vous dire pourquoi vous devriez aller regarder cette web-série IMMÉDIATEMENT.

  • Déjà, le concept. Absolument pas au courant de ce dont parle la nouvelle, je ne m’attendais pas du tout à la tournure que prennent les événements. Enfin je n’y croyais pas vraiment. Et quand on sait que les 36 épisodes qui forment la première saison ont été tournés en seulement 4 jours, alors que toi en 4 jours tu as toujours la même paire de chaussettes, ça inspire le respect. En plus les scénaristes et acteurs arrivent à nous faire rire ou pleurer en 2 minutes, les cons.
  • Ensuite, le fandom. Puisque la série n’est pas extrêmement connue, le fandom est très solidaire et communique beaucoup. Mais le fandom a une vraie place au sein de la série puisque c’est nous qui permettons à la série de se poursuivre. En plus, le surnom des fans est Creampuffs (choux à la crème). Y a-t-il surnom plus cute ?
  • Enfin, le cast. Okay, je vous donne quelques noms et je vous laisse voir par vous-mêmes : Elise Bauman, Natasha Negovanlis, Kaitlyn Alexander, Sharon Belle, Annie Briggs, Matt O’Connor. Bon y’a quelques autres persos mais on les voit moins. Non seulement les acteurs sont très bons, ils ont également décidé d’être les personnes les plus adorables et les plus drôles de ce monde. (Sérieusement, les comptes twitter de Natasha Negovanlis et Kaitlyn Alexander sont à mourir de rire.) Ils participent autant qu’ils le peuvent aux délires des fans et ça, ÇA FAIT ZIZIR.

Sérieusement, la série traite beaucoup de sujets d’une façon simple, claire et je ne savais pas à quel point j’avais besoin de cette série avant de la commencer.

1 saison, 36 épisodes + 1 épisode de Noël, tu peux tout boucler en 2h40.
Bah alors, qu’est-ce que t’attends ?

Carmilla - The Series | S1 E1

Vous aimez nos médias ? Dites-le nous dans cette enquête !

Les Commentaires
12

Avatar de Silaene
4 janvier 2015 à 14h08
Silaene

ME TOO.




(Juste en voyant les gifs, ça devrait être une raison supplémentaire pour regarder Carmilla )
1
Voir les 12 commentaires

Plus de contenus Culture Web

housse-de-couette
Humeurs & Humours

J’ai testé cette astuce TikTok pour mettre une housse de couette et mon verdict est sans appel

Manon Portanier

30 déc 2022

12
SEXO

La table de chevet, cette fenêtre sur l’intime, revisitée par des illustratrices

Humanoid Native
L'équipe du podcast sexo Hot Line
Conseils sexe

Le podcast sexo « Hot Line » déconstruit avec humour notre éducation sexuelle et intime bancale

Anthony Vincent

27 nov 2022

1
4 archétypes féminins, une même misogynie véhiculée
Culture Web

Vous êtes plutôt girl boss, féminin sacré, ou that girl ? Comment ces archétypes nourrissent la misogynie

Anthony Vincent

09 nov 2022

3
Lena Situations crée 4 sneakers pour adidas, et c'est une première canon
Baskets

Lena Situations crée 4 sneakers pour adidas, et c’est une première canon

Anthony Vincent

03 nov 2022

2
Bianca est la première héroïne grosse de Disney
Culture Web

Disney révèle sa première héroïne grosse dans le film d’animation Reflect

Anthony Vincent

31 oct 2022

10
poupee-peur-halloween
Parentalité

Non, les enfants ne sont pas « mignons », ils sont démoniaques et en voici la preuve !

Manon Portanier

31 oct 2022

8
Lesthétique-Tumblr-va-t-elle-régner-sur-2022
Culture Web

Pourquoi l’esthétique Tumblr revient-elle en force en 2022 ?

Anthony Vincent

25 oct 2022

14
« High Low with EmRata » : Emily Ratajkowski sort un podcast anglé sur les vertus de la colère féministe
Culture Web

Emily Ratajkowski sort un podcast avec la colère féministe en fil rouge

Anthony Vincent

14 oct 2022

Photo fournie par les sans pages
Culture Web

« Wikipédia reproduit les biais sexistes de notre société » : les sans pagEs, le collectif qui comble le fossé de genre de l’encyclopédie

Aïda Djoupa

09 oct 2022

Monika Kozub / Unsplash
Culture Web

Comment parle-t-on des règles à l’étranger ? Réponse dans ce podcast du Courrier international

Aïda Djoupa

25 sep 2022

La pop culture s'écrit au féminin