Live now
Live now
Masquer
Affiche du film Women Talking // Source : Orion Releasing LLC
Culture

Ça ressemble à quoi, un tournage féministe ? Réponse avec Women Talking de Sarah Polley

Le 8 mars, le film Women Talking de Sarah Polley sortira sur les écrans. À travers ce film consacré à la voix de femmes luttant contre les violences patriarcales se trouve un tournage féministe, qui révolutionne des méthodes de travail oppressives sur un plateau.

Pour être complète, la révolution féministe ne doit pas avoir lieu uniquement sur les écrans, mais aussi devant et derrière la caméra. Cette ambition est devenue réalité sur le plateau de la réalisatrice canadienne Sarah Polley, à qui l’on doit le film Women Talking, dont la sortie sur les écrans est prévue ce mercredi 8 mars.

Une industrie moins misogyne

Actrice à la carrière prolifique et réalisatrice de quatre long-métrages, Sarah Polley n’avait pas dirigé de films depuis 10 ans. Avec Women Talking, la cinéaste de 44 ans marque son retour derrière la caméra, pour réaliser cette œuvre adaptée du roman Ce qu’elles disent de l’écrivaine canadienne Miriam Toews. Comme le livre, le film suit un groupe de femmes vivant dans une communauté religieuse isolée, luttant pour décider de leur destin après avoir été victime de violences sexistes et sexuelles.

Dans les colonnes du Monde, la réalisatrice a confié qu’en dix ans, l’industrie a connu de profondes mutations :

« En tant que femme cinéaste, je n’ai plus l’impression d’avoir à prouver constamment ma compétence ou ma légitimité. Il y a beaucoup moins de misogynie et, quand il y en a, les gens le remarquent et vous soutiennent. Des comportements qui ne suscitaient hier qu’un haussement d’épaules sont devenus inacceptables. »

women talking // Source : orion
© Orion Releasing LLC

Un tournages féministe

Pour mettre en place ce qu’elle nomme un tournage « féministe », Sarah Polley n’a rien laissé au hasard, des personnes employées sur le plateau à la gestion des heures de travail en passant par une écriture collective du scénario.

La réalisatrice a ainsi révélé au Monde qu’une psychologue était disponible à tout moment pour les acteurs et techniciens présents sur le tournage d’un film traitant de sujets difficiles et traumatisants, à commencer par les violences sexistes et sexuelles. Les temps de travail faisaient également l’objet d’une vigilance particulière, comme l’a expliqué Sarah Polley :

« Nous nous sommes engagés à ce que tout le monde, chaque soir, puisse être rentré chez lui à l’heure du dîner, ce qui est révolutionnaire en Amérique du Nord, où la durée des journées de travail oscille généralement entre treize et quinze heures. »

Une écriture de scénario collective

De plus, le scénario n’était pas figé dans le marbre mais ouvert aux témoignages et aux suggestions des membres de l’équipe, comme en témoigne cette anecdote de la réalisatrice. À propos d’une scène clé du film dans laquelle une mère demande pardon à sa fille pour ne pas avoir su la protéger de la violence des hommes, la cinéaste raconte :

« Un des membres de l’équipe a grandi dans un groupe très traditionaliste et a subi beaucoup d’abus sans jamais ­recevoir d’excuses de ses parents, dit-elle. Nous avons travaillé sur ce passage avec lui, nous lui avons demandé ce que lui aurait aimé entendre. Ces moments ont été les plus précieux du ­tournage. »

Women Talking est nommé dans deux catégories aux Oscars : celle du meilleur film et du meilleur scénario adapté. Rendez-vous en salles dès le 8 mars pour découvrir le film sur grand écran, et le 12 mars pour suivre la cérémonie qui se déroulera à Los Angeles.


Ajoutez Madmoizelle à vos favoris sur Google News pour ne rater aucun de nos articles !

Les Commentaires

1
Avatar de Ifri
7 mars 2023 à 17h03
Ifri
Un film produit par Brad Pitt quand même, . Ca fait bizarre de voir son nom dans le générique de fin après avoir vu le film. Alors bon, on pourrait dire que l'équipe du film n'était pas au courant des accusations le visant au moment de tourner mais ça décrédibilise un peu le propos du film malgré tout.
Contenu caché du spoiler.
1
Réagir sur le forum

Plus de contenus Culture

LDR being amazing // Source : capture d'écran Instagram
Culture

Les trois révélations que j’ai eues pendant un concert de Lana Del Rey

Harlan Coben Netflix
Culture

Suspens et plot twist fous : on a classé les 3 meilleures séries d’Harlan Coben sur Netflix

saint-valentin-films-sexy-netflix
Culture

Les 7 films les plus sexy à voir sur Netflix, seule ou à plusieurs

16
Bande-annonce de Challengers // Source : MGM
Culture

Les scènes de sexe de Challengers vont beaucoup vous étonner, voici pourquoi

Aya Nakamura nous donne envie de zouker avec son nouvel album, DNK
Culture

Fan de rap, de RnB, d’afro (et d’Aya Nakamura) : Les Flammes est votre rendez-vous en avril

chihiro // Source : Studio Ghibli
Culture

Votre studio d’animation préféré recevra une Palme d’or d’honneur à Cannes, et c’est du jamais vu

Copie de [Image de une] Horizontale (6)
Culture

3 nouveaux livres d’Audrey Ouazan en avant-première

Tu mérites un amour // Source : Hafsia Herzi
Culture

Hafsia Herzi, actrice et réalisatrice : « Je réalise des films pour ne pas dépendre du désir des autres »

Love Lies Bleeding
Culture

Insultes lesbophobes, violences : des homophobes saccagent une séance de Love Lies Bleeding, avec Kristen Stewart

1
Les reines du drame // Source : Alexis Langlois
Cinéma

Festival de Cannes : on connaît enfin la liste de (presque) tous les films projetés

La pop culture s'écrit au féminin