Live now
Live now
Masquer
instagram-application
Parentalité

Attention, le post-partum peut être caché derrière un sourire sur Instagram

Depuis quelques heures, un mouvement lancé par la journaliste Clémentine Sarlat prend de l’ampleur sur Instagram. Il incite les jeunes mères à ne pas croire tout ce qu’elles peuvent voir sur le réseau social. Et ça fait du bien !

Sur Instagram, et sur tous les réseaux sociaux de manière générale, il est très facile de faire croire à une réalité différente de son quotidien, enjolivée et améliorée.

Faire croire à ses followers qu’on vit des vacances de rêve alors qu’en vrai on est coincée à Palavas-les-Flots avec sa belle-famille en pleine canicule passe encore, mais lorsque ça concerne des sujets plus graves comme le post-partum et la santé mentale, l’illusion peut avoir des conséquences plus lourdes pour celles et ceux qui pensent que tout ce qui est montré est vrai.

Pourquoi, surtout lorsqu’on devient parent, les difficultés que l’on traverse devraient-elles être masquées ? Pourquoi devrait-on faire croire qu’on s’en sort, que c’est presque facile, et qu’on ne galère pas ? Pourquoi continuer d’entretenir ce mythe de la famille ou de la mère parfaite ? À qui est-ce que ce mensonge profite ? À personne, et surtout pas aux mères.

C’est ce qu’à voulu soulever Clémentine Sarlat, journaliste et créatrice du podcast La Matrescence.

Instagram VS la vraie vie : ne pas toujours croire ce que l’on voit

Sur la photo publiée par Clémentine Sarlat, on peut la voir souriante avec son bébé, semblant être parfaitement heureuse. Pourtant, dans la légende de cette photo partagée en story (et ayant donc une durée de vie limitée sur Instagram), elle explique qu’à cette époque, au moment du cliché, elle traversait un épisode de dépression post-partum, qu’elle était au bout de sa vie, et que ce qui était montré sur les réseaux sociaux n’était donc pas toujours vrai.

Clementine-Sarlat
Capture d’écran de la story de Clémentine Sarlat sur son compte Instagram

Cette déclaration a eu un effet boule de neige et a incité plusieurs mères (plus ou moins connues sur les réseaux) à poster également une photo d’elles ne montrant pas la réalité cachée derrière leur sourire, comme la podcasteuse, autrice et influenceuse Émilie Daudin, plus connue sous son pseudo EmilieBrunette :

Emilie-Daudin-Instagram
Capture d’écran de la story d’Émilie Daudin sur son compte Instagram

Le hashtag #laveritederrierelesourire regorge d’histoires similaires, de clichés de mères au bord du gouffre et dont le visage, à part quelques cernes, ne laisse rien paraître.

Je ne sais pas vous, mais nous, chez Daronne, ça nous déculpabilise beaucoup de voir les photos et les légendes associées à ce hashtag. Ça nous montre qu’on n’est pas seules à galérer, qu’on n’a pas à complexer face à ce que l’on peut voir sur Instagram, et que définitivement : la mère parfaite n’existe pas.

À lire aussi : Découvrez « La remplaçante », la BD qui explose les injonctions autour du post-partum

Crédit photo image de une : Omkar Patyane / Pexels


Vous aimez nos articles ? Vous adorerez nos newsletters ! Abonnez-vous gratuitement sur cette page.

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Parentalité

Source : Kaspars Grinvalds
Parentalité

Ces 3 choses de mauvaise mère que je fais, bouh, c’est pas bien

Mode

Quelle est la meilleure culotte menstruelle ? Notre guide pour bien choisir

Humanoid Native
Source : laflor de Getty Images Signature
Conseils parentalité

Comment parler de la mort avec ses enfants ? Voici quelques pistes

Source : Gemütlichkeit
Conseils parentalité

Ces 8 tâches ménagères que les enfants peuvent faire à la maison (faut rentabiliser !)

4
Source : Africa Images
Conseils parentalité

Sacs à langer : les meilleurs de 2024

Source : Syda Productions
Parentalité

Dans cette ville, des consultations prénatales sont offertes aux pères, une bonne idée pour plus d’inclusivité

Source : nomadsoulphotos
Conseils parentalité

5 objets de puériculture complètement inutiles (mais qu’on voit pourtant partout)

4
Source : Rawf8 de Getty Images Pro
Parentalité

Le « coup de froid » n’existe pas, et un pédiatre vous explique pourquoi

Source : FatCamera de Getty Images Signature
Parentalité

« Il a besoin d’une figure paternelle » : et si on fichait la paix aux mères solo ?

8
Source : Likoper de Getty Images
Parentalité

Bientôt des nouvelles mesures gouvernementales pour soutenir les mères célibataires ?

3
Source : Pexels / Vika Glitter
Parentalité

Comment élever des petits garçons qui n’ont pas peur d’être vulnérables ? Quelques pistes concrètes

3

Pour les meufs qui gèrent