3 idées reçues à déconstruire sur l’armée de Terre

Les clichés autour de l'armée de Terre ont la vie dure. Voici ceux que les madmoiZelles ont en tête... et des façons de se détacher des préjugés !

3 idées reçues à déconstruire sur l’armée de TerreCrédit photo : Loulou d’Aki / Insign

En partenariat avec sengager.fr / l’armée de Terre (notre Manifeste)

L'armée de Terre et madmoiZelle ?

Tu es peut-être surprise de voir l’armée de Terre sur madmoiZelle.

L’armée a très longtemps été fermée aux femmes, et conserve cette image un peu poussiéreuse, machiste, exigeante, peu adaptée au monde moderne.

Pourtant, l’armée de Terre change et s’ouvre aux femmes en leur proposant des opportunités professionnelles intéressantes.

Elle porte aussi des valeurs d’empouvoirement, de dépassement de soi et ouvre ses portes à tous types de citoyens et citoyennes.

Ce qui s’offre à toi, c’est plein de métiers, une forme de sécurité de l’emploi, une opportunité de se former, d’évoluer professionnellement, de se reconvertir.

Et ce, quelle que soit ton origine sociale, quels que soient tes diplômes, quelle que soit la profession de tes parents. Il faut juste avoir la nationalité française, avoir entre 17 ans ½ et 32 ans et avoir fait sa Journée Défense Citoyenneté.

Il est même possible de continuer ses études supérieures tout en s’engageant.

À l’heure où beaucoup de jeunes femmes galèrent à trouver un emploi stable et qui a du sens, il me semble dommage de ne pas envisager cette opportunité !

L’armée de Terre, c’est un domaine que je connais… très peu. Et c’est un euphémisme. Mise à part la Journée d’appel, je n’ai jamais foutu un pied dans une caserne ou autres complexes militaires !

J’ai de ce secteur une vision assez caricaturale, nourrie par des images d’Épinal et poncifs hollywoodiens qui sont, je m’en doute, bien loin de la réalité.

Dans le cadre d’un partenariat avec l’armée de Terre, madmoiZelle t’a demandé quels clichés te venaient en tête.

Voici une compilation des réponses reçues !

L’armée de Terre est un milieu masculin

C’est de loin la réponse la plus donnée.

L’armée de Terre est encore vue comme un secteur masculin, voire machiste.

Certes, l’armée de Terre ne compte que 10% de femmes dans ses effectifs. Mais c’est déjà pas mal, puisqu’avec ça, c’est la 4ème armée nationale avec le plus de soldates au monde !

Eh oui, la parité a encore un bout de chemin à faire dans le domaine militaire…

Lis le témoignage de Charlie, 25 ans et pilote d’hélicoptère

Rassure-toi, les femmes n’y sont pas cantonnées à des rôles traditionnellement « féminins » — elles ne sont pas toutes secrétaires ou infirmières, en gros.

Voici 5 métiers tout à fait accessibles aux femmes dans l’armée de Terre, pour te donner une idée :

  • Combattante de l’infanterie
  • Maître chien
  • Pilote d’hélicoptère
  • Technicienne informatique
  • Mécanicienne moteur

Être une femme dans l’armée de Terre n’empêche pas d’accéder à toute la diversité des métiers proposés.

Si tu veux apprendre à manier des armes, réparer des moteurs ou sécuriser des réseaux… tu le peux !

L’armée de Terre est un milieu dangereux pour les femmes

Il y a deux facettes à l’idée reçue selon laquelle l’armée de Terre est sexiste : celle évoquée ci-dessus, et une autre un peu plus inquiétante.

En effet, vous avez été plusieurs à répondre que selon vous, « être une femme à l’armée, c’est dangereux ».

Bien évidemment, je ne peux pas te promettre que le sexisme a été éradiqué de l’armée de Terre.

Pour une raison aussi simple que triste : le sexisme n’a été éradiqué nulle part.

Le mouvement #MeToo, la Ligue du LOL, les lanceuses d’alerte du milieu de la restauration… ne sont que quelques éléments indiquant que le harcèlement sexiste et les violences sexuelles existent partout.

Depuis 2014, la cellule Thémis est entièrement dédiée aux cas de harcèlement, discrimination et violences sexuelles chez les agents civils et militaires du ministère des Armées.

Cette initiative permet à ces affaires d’être traitées par des gens spécialisés dans ce genre de sujets.

Le risque zéro n’existe pas, et ce, dans tous les métiers, tous les domaines de la vie…

Donc j’ai envie de te dire : autant suivre tes rêves et tenter d’atteindre tes objectifs. Que tu veuilles devenir pilote d’hélico ou pâtissière, j’aimerais que la peur du sexisme ne t’entrave pas.

Un jour, on viendra à bout du patriarcat… en attendant, ne le laissons pas nous mettre des bâtons dans les roues !

L’armée de Terre, c’est très physique

Tractions, suspensions… il y a en effet un test d’aptitude physique au moment de t’engager dans l’armée de Terre.

Les résultats s’échelonnent en paliers qui définiront les secteurs auxquels tu peux prétendre. Si tu as la capacité pulmonaire d’un chaton asthmatique, tu ne seras peut-être pas en première ligne !

Mais ce sont des tests pensés pour être globalement accessibles, donc pas besoin d’avoir 15 ans de muscu et de cardio derrière toi pour te lancer.

Il y a même une appli d’entraînement dédiée (sur iPhone et Android)

Je te rassure, ce n’est pas parce qu’il y a un test sportif au moment d’entrer dans l’armée de Terre que tu y passeras tes journées à faire des pompes.

Selon ton domaine d’orientation, tu peux très bien finir exercer un travail plus sédentaire dans un bureau tout en commandant des hommes et des femmes ou être au volant d’un véhicule.

Si tu n’as pas envie de devenir Bear Grylls, tu peux quand même t’engager, tant que tu définis clairement les métiers de l’armée de Terre qui t’intéressent !

Voilà quelques idées reçues déconstruites — retrouve aussi une sélection détaillée des métiers que tu pourrais envisager dans l’armée de Terre !

madmoiZelle te racontera aussi une histoire de vie passionnante, celle d’une jeune Française qui s’est engagée. Stay tuned !

À lire aussi : J’ai testé pour vous… m’engager dans l’armée 1/3

Mymy

Mymy

Mymy est la rédactrice en chef de madmoiZelle et gère la rubrique masculinité (dont fait partie son podcast, The Boys Club). Elle est aussi dans la Brigade du Kif du super podcast Laisse-Moi Kiffer. Elle aime : avoir des opinions, les gens respectueux, et les spätzle.

Tous ses articles

Commentaires

stl44

Mouais... Mon homme est mili et ma meilleure pote l'était aussi et les femmes sont encore très mal vues et si elles n'ont pas de grade assez haut, elles ne sont vues que comme des filles faciles ou au contraire comme des prudes. Sachant qu'elles ont plus d'avantage dans certains cas que les hommes juste parce qu'elles sont des "féminines" (elles sont appelées comme ça) . Elles ne sont pas appelées sergent par exemple mais madame sergent ce genre de choses. Bref, le sexisme a encore de bons jours devant lui dans les corps d'armées malheureusement.
Par contre ces femmes ont le mérite de se battre plus pour obtenir le respect. Mais attention pas le droit de coucher sinon tout de suite cataloguer... Bref. C'est à vomir. Mon homme ne pense pas comme ça mais quand je l'ai connu il avait de sacrés gros stéréotypes sur les femmes et la feminazie que je suis l'a facilement fait déchanter heureusement. Et lui qui devient de plus en plus féministe ne peut malheureusement pas transmettre ça à l'armée. C'est un autre monde l'armée et faire venir l'évolution sociétale là dedans n'est pas chose aisée...
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!