Tous ces métiers de l’armée de Terre que je ne soupçonnais pas

Que tu sois attirée par le sport, la finance, la communication, la santé ou la comptabilité... Il existe sûrement un poste ou une formation pour toi au sein de l'armée de Terre. Savais-tu qu'elle proposait autant de diversité de métiers ?

Tous ces métiers de l’armée de Terre que je ne soupçonnais pas

En partenariat avec sengager.fr / l’armée de Terre (notre Manifeste)

L'armée de Terre et madmoiZelle ?

Tu es peut-être surprise de voir l’armée de Terre sur madmoiZelle.

L’armée a très longtemps été fermée aux femmes, et conserve cette image un peu poussiéreuse, machiste, exigeante, peu adaptée au monde moderne.

Pourtant, l’armée de Terre change et s’ouvre aux femmes en leur proposant des opportunités professionnelles intéressantes.

Elle porte aussi des valeurs d’empouvoirement, de dépassement de soi et ouvre ses portes à tous types de citoyens et citoyennes.

Ce qui s’offre à toi, c’est plein de métiers, une forme de sécurité de l’emploi, une opportunité de se former, d’évoluer professionnellement, de se reconvertir.

Et ce, quelle que soit ton origine sociale, quels que soient tes diplômes, quelle que soit la profession de tes parents. Il faut juste avoir la nationalité française, avoir entre 17 ans ½ et 32 ans, et avoir fait sa Journée Défense Citoyenneté (JDC).

Il est même possible de continuer ses études supérieures tout en s’engageant.

À l’heure où beaucoup de jeunes femmes galèrent à trouver un emploi stable et qui a du sens, il me semble dommage de ne pas envisager cette opportunité !

Il y a presque 1 an, à la fin de mon cursus journalistique, diplôme de reporter en poche, une amie de ma promo m’a envoyé un message.

Elle venait de tomber un peu par hasard sur des propositions d’emploi de l’armée de Terre, et envisageait de s’engager.

Travailler dans l’armée de Terre

Moi qui avais toujours ignoré l’armée parce que je ne me sentais pas concernée, j’ai été très surprise de cet attrait soudain.

Quelques jours après m’avoir envoyé ce message, mon amie allait au CIRFA (Centre de recrutement) près de chez elle pour demander des renseignements sur une annonce d’emploi pour être Cavalière.

Ce qui l’avait attirée c’était l’opportunité de changer d’orientation, elle qui ne savait plus si elle voulait vraiment travailler dans l’audiovisuel… et ce sans forcément avoir besoin de diplôme !

Et avec ça la sécurité financière, ainsi que la possibilité de faire un essai d’une semaine pour se rendre compte de l’environnement de l’armée, et de si ce dernier lui correspondait.

Mon amie n’est pas allée jusqu’au bout des démarches, mais ça a suffi pour attiser ma curiosité sur les métiers proposés par l’armée de Terre.

Les métiers et formations proposés par l’armée de Terre

En me renseignant un peu plus en détails, je me suis rendue compte qu’énormément de métiers sont possibles dans l’armée de Terre. Pas seulement ceux auxquels j’aurais pensé spontanément.

Moi par exemple, j’aurais pu choisir d’être formée et de travailler en tant que cadreuse et reporter d’images pour l’armée de Terre !

En consultant leur liste d’offres d’emplois, j’ai découvert différents domaines accessibles :

  • Musique
  • Santé – Secours
  • Comptabilité – Gestion -Finance
  • Ressources humaines
  • Logistique – Transports
  • Renseignement
  • Restauration – Hôtellerie – Loisirs
  • Audiovisuel
  • Administration – Secrétariat
  • Sécurité – Prévention
  • Informatique – Électronique
  • Aéronautique
  • Mécanique – Électricité
  • Sport
  • Combat
  • BTP

Clairement, je ne pensais pas qu’il y avait autant de diversité !

Finalement, quasiment tout ce qu’on peut faire dans la société civile est accessible au sein de l’armée, avec des formations intégrées, et des contrats et rémunérations intéressants.

Associés à tous ces domaines de compétences, il est possible de postuler pour différents métiers comme :

  • Psychologue
  • Monitrice d’équitation
  • Météorologue
  • Pompier aéronautique
  • Documentaliste
  • Historienne
  • Linguiste
  • Comptable ou assistante comptable
  • Agent médical
  • Cheffe de musique
  • Agent de logistique
  • Maître chien
  • Sportive de haut niveau
  • Contrôleuse aérienne
  • Agent de restauration
  • Monitrice sportive
  • Géographe
  • Mécanicienne (armement, télécommunications, matériels électromagnétiques, moteurs, biologique et chimique…)
  • Technicienne informatique
  • Pilote de drone ou d’engin de travaux
  • Spécialiste analyse d’images
  • Magasinière
  • Combattante
  • Artilleuse
  • Éclaireuse

Les métiers de l’armée de Terre, un vaste champ des possibles

La liste est longue, mais non-exhaustive, et les conditions requises pour prétendre à ces postes varient.

Cependant, pour beaucoup d’annonces, il est spécifié qu’il ne faut que le baccalauréat pour postuler.

Être consciente de toutes ces possibilités me semble plus qu’important, pour ne pas s’auto-limiter, et se donner toutes les chances d’avoir un métier qui nous plaît et répond à nos besoins !

Il est aussi intéressant de savoir que, comme mon amie, il est possible d’aller dans un centre de recrutement (CIRFA) près de chez soi pour se renseigner et poser des questions.

Et ce sans aucun engagement, bien sûr.

Savais-tu qu’il y avait autant de métiers au sein de l’armée ? Est-ce que tu as déjà envisagé de t’engager ? Découvres-en plus sur sengager.fr !

À lire aussi : Comment trouver sa voie ?

Commentaires

MorganeGirly

J'ai un peu de mal à comprendre la virulence des réactions. Je trouve ça ultra normal de contester le concept militaire et le patriarcat de l'armée, mais le fait est que ça reste une institution nécessaire parce que la diplomatie ne fonctionne pas tout le temps. Quand on a par exemple la Russie à côté qui n'hésite pas à envahir ses voisins discrétos, quand on des bases de terroristes étrangers à proximité de chez soi, de la piraterie dans les eaux voisines de nos départements d'outre-mer, des pays instables près d'autres départements et territoires d'outre-mer, et de manière générale de nombreux pays puissants avec des velléités expansionnistes, je vois mal comment se passer de l'armée peut être une option très viable.
Idéalement, j'aimerais qu'il n'y ait ni guerre ni intervention militaire, et oui, très certainement qu'avec une politique étrangère différente, il y en aurait moins, mais on resterait malgré tout confronté à des risques pour lesquels une armée reste nécessaire. On aura à mon avis toujours besoin de gens formés à réagir aux pires violences existantes, que ce soit la violence de groupes armés, la violence d'ennemis, et de gens formés à réagir dans l'urgence, notamment pour appuyer les opérations de secours en cas de catastrophe ou pour réagir à une violence subite.
(Et j'ai même vu mentionner la Police quelque part sur ce fil qui serait un endroit amoral où travailler et là j'ai encore plus de mal à comprendre comment on peut imaginer sérieusement se passer de la Police, même dans le meilleur des mondes - autant l'armée, ok, pourquoi pas imaginer un système géopolitique efficace sans elle, mais la Police, je vois pas comment une société peut exister sans un organe qui s'assure de faire respecter les lois, ça ne veut pas dire qu'on trouve que la police dans son état actuel fait un boulot super admirable et qu'il ne faut pas la changer, mais faire sans me parait juste impossible).

Comment l'armée est déployée, ce qu'on en fait, c'est parfaitement discutable avec toute la virulence qu'on veut. En revanche, s''engager dans l'armée, c'est un choix personnel et je ne vois pas trop ce que des personnes extérieures peuvent avoir à dire là-dessus sauf si un gars débarque en disant "moi j'avais envie d'être payé pour tuer des gens" ou ce genre de choses, et encore, je suis pas sûre que l'armée laisse entre en son sein des gens qui tiennent ouvertement ce discours :hesite: . Ce que je veux dire c'est que j'ai l'impression que certains considèrent que toute personne engagée, politisée et avec une morale doit renoncer à travailler dans l'armée, voire dans la Police... ok, mais du coup ça veut dire que seuls les gens scrupules peuvent y travailler? Donc on accepte que ces corps de métiers seront toujours gangrénés de personnes sans idéaux politiques, qui cherchent la violence et les inégalités? Parce que ça me parait un peu risqué de tout faire pour décourager les gens qui ont des valeurs humanistes fortes de rentrer dans l'armée tout en reconnaissant que c'est une institution nécessaire, ça impliquerait de laisser un organe qui détient un certain monopole de la force, de la guerre et de la violence à des gens qui n'ont aucune empathie et seulement des engagements d'extrême-droite ou conservateur... perso ça me parait pire que dangereux, et ça explique probablement une partie des dérives qu'on voit actuellement, parce que beaucoup de gens qui pensent avoir des valeurs évitent l'armée de peur de se trahir.
Si quelqu'un examine ses options et choisit finalement de s'engager dans l'armée, j'imagine qu'il a ses raisons, qu'il a pesé le pour et le contre, et je suis pas à sa place, je peux pas dire qu'il a fait le mauvais choix. Il fut un temps où je croyais à la pureté de l'emploi, mais au final, il y a toujours quelque chose qui ne va pas, toujours quelque chose qui froisse notre morale. Une fois rentrée dans la trentaine, j'ai compris que seuls quelques très très rares élus réussiront à gagner suffisamment d'argent pour vivre normalement tout en restant dans la pureté morale niveau travail. Même les jobs inoffensifs sur le papier ont des côtés problématiques quand on réfléchit vraiment, que ce soit pour l'empreinte écologique, le management toxique ou que sais-je.
Alors oui, l'armée est un métier particulier, mais si quelqu'un s'y engage en ayant décidé que ce choix lui convenait, je ne sais pas qui je suis pour décider que ses choix sont moins purs que les miens.
Aujourd'hui, je pense qu'une grosse partie des dérives qui existent dans les corps détenant le monopole de la violence légale comme l'armée ou la Police provient justement du fait que ce sont des corps dont les idées conservatrices sont cultivées en vase clos. En laissant des gens avec des idées plus progressistes investir ses rangs, il y aurait certainement plus d'ouverture à ce que ce que les dérives soient bien sanctionnées. Certains penseront peut-être que je suis idéaliste, mais je travaille en lien avec le droit du travail et je peux dire que le fait que le collectif du travail cautionne ou pas certains comportements, ça fait une GROSSE différence sur ce que la hiérarchie s'autorise à faire ou non.

Par ailleurs, oui, l'armée ou certains de ses éléments a pu être/est coupable de graves exactions à l'étranger, lorsqu'elle est envoyée notamment pour les opérations de maintien de la paix qui à mon sens font partie des actions les plus contestables et douteuses de l'armée, mais plus pour les choix politiques qui sont fait et par la forte réminiscence du passé colonialiste de la France liée à ses interventions que pour le principe lui-même.
Par contre, je crois que l'armée n'est vraiment pas l'organe le plus à craindre en ce qui concerne un éventuel état totalitaire dans laquelle la France pourrait tomber. J'ai toujours vu les militaires avoir une conscience très clair de ce qu'était leur rôle par rapport aux civils. Ils le disent eux-mêmes, les opérations de maintien de l'ordre relèvent de la Police, pas de l'armée, et je suis pas sûre qu'ils s'engagent gaiement dans la répression sanglante de leur propre population du jour au lendemain. Bien sûr, c'est arrivé ailleurs ou dans notre passé, mais tout corps peut être retourné, et avoir justement des soldats avec une certaine éthique limite les risques d'armée répressive.

En tout cas, je trouve ça plutôt positive que le Ministère des Armées se tourne vers un média comme MadmoiZelle pour renouveler ses effectifs, parce que ça veut dire qu'il cherche à toucher un public plutôt éduqué (parce que soyons honnête, le lectorat MadmoiZelle, c'est pas trop trop des personnes qui ont quitté l'école à 14 ans pour aller bosser à l'usine) dont capable d'accéder à des outils de réflexion avancé et plutôt féminin. Pour l'article en lui-même, je ne connais pas suffisamment les métiers de l'armée pour dire ce qu'il aurait dû être, mais ça me parait être un simple article informatif et ça ne me choque pas spécialement de dire "hey ya pas que soldat chez les militaires!".
 
Dernière édition :

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!