Live now
Live now
Masquer
anatomie d'une chute // Source : capture d'écran youtube
Cinéma

Anatomie d’une chute : cette scène de sexe explicite a été retirée du film, et c’est tant mieux

Sandra Hüller, actrice très remarquée pour son rôle dans Anatomie d’une chute, a révélé qu’une scène de sexe avec Swann Arlaud avait été retirée du film. Loin d’être déplorée, cette omission entretient le mystère et est considérée comme bienvenue par l’actrice.

Attention, cet article spoile légèrement le film.

Depuis plusieurs mois, le film triomphe partout où il passe. Après avoir décroché la Palme d’Or, récompense suprême à Cannes, Anatomie d’une chute est nommé cinq fois aux Oscars et 11 fois aux César. Une reconnaissance qui s’ajoute à une liste de distinctions déjà bien vaste, comprenant troix prix lors de la cérémonie des Lumières, deux Golden Globes, un Critics Choice Award et les European Film Awards.

Les raisons de ce succès unanimes sont nombreuses, mais l’on peut imaginer que le mystère et l’ambiguïté du film de Justine Triet y sont pour beaucoup. Or, Sandra Hüller a récemment révélé que l’un des éléments de zone d’ombre du film a bien failli être beaucoup plus explicite.

« Pourquoi il faut toujours que les gens se prouvent leur amour en couchant ? »

L’actrice, également acclamée pour son rôle dans La Zone d’intérêt, a expliqué qu’une scène de sexe avec son partenaire à l’écran, Swann Arlaud, avait été retirée du scénario final.

L’acteur français y joue le rôle de Vincent Renzi, un avocat qui ne cache pas son affection envers Sandra et insinue à maintes reprises qu’ils ont eu une aventure autrefois, et que lui n’a jamais cessé de l’aimer.

Anatomie d'une chute // Source : capture d'écran youtube
Anatomie d’une chute // Source : capture d’écran youtube

Invitée au Festival International du Film de Rotterdam, Sandra Hüller a partagé les détails de cette suppression, comme le rapporte Variety. Évoquant l’intervention décisive de la productrice Marie-Ange Luciani, Hüller a rapporté :

Il y avait une scène de sexe explicite dans le film, on pouvait voir cette relation, et elle a dit : ‘S’il te plaît, ne la fais pas, c’est trop années 80’, et c’est tout à fait vrai. Pourquoi il faut toujours que les gens se prouvent leur amour en couchant ? C’est tellement convenu.

Pour Sandra Hüller, cette décision a été une bouffée d’air frais. Selon elle, renoncer à cette scène érotique a permis au film de maintenir son habileté à jongler avec les subtilités de l’intrigue, entre explicite et zones d’ombres. On espère que cet argument servira à consoler les fans du frenchie Swann Arlaud.


Vous aimez nos articles ? Vous adorerez nos podcasts. Toutes nos séries, à écouter d’urgence ici.

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Cinéma

Dune 2 // Source : Warner Bros
Culture

Bonne nouvelle, Dune 2 est tout ce que vous attendez de lui (critique sans spoilers)

Source : Wikimedia Commons
Société

#MeTooGarçons : André Techiné accusé d’agression sexuelle par l’acteur Francis Renaud

Universal Studios 1
Cinéma

MeToo : She Said, le film sur l’enquête qui a révélé l’affaire Weinstein, est sur Netflix

1
Mati Diop Berlinale // Source : capture d'écran
Culture

La cinéaste afroféministe Mati Diop gagne l’Ours d’Or à Berlin, et c’est la meilleure nouvelle

Judith Godreè // Source : capture d'écran
Culture

Judith Godrèche aux César : lutter contre les VSS, « ce n’est rien comparé à deux mains dégueulasses sur mes seins de 15 ans »

Source : Capture vidéo
Cinéma

César 2024 : triomphe d’Anatomie d’une Chute, Adèle Exarchopoulos meilleur second rôle… voici le palmarès complet

Copie de [Image de une] Horizontale – 2023-12-22T201104.020
Cinéma

Les 12 meilleurs films à voir sur Netflix

1
Bye Bye Tibériade  // Source : JHR
Culture

Bye Bye Tibériade : quand filmer des femmes réhumanise la Palestine, par Lina Soualem

Interview de María Riot, performer X et coordinatrice d'intimité // Source : Photo by @monica_figueras
Sexo

« Être performeuse X fait aussi de moi une meilleure coordinatrice d’intimité » : María Riot

Nora Hamzawi // Source : C à vous
Culture

Jacques Doillon : Nora Hamzawi s’oppose à la sortie du film CE2, dans lequel elle joue

La pop culture s'écrit au féminin