5 faux pas beauté qui nous donnent l’air tristou malgré nous


Même si on fait de notre mieux pour avoir une jolie peau, des cernes moins prononcés et un makeup on fleek, il nous arrive parfois de faire un ou deux faux pas qui nous donnent l’air un peu triste. Voici les plus faciles à éviter !

5 faux pas beauté qui nous donnent l’air tristou malgré nous@Unsplash

Le monde de la beauté est à la fois très scientifique et assez mystérieux. Quand certaines tendances nous donnent l’impression qu’elles incarnent LA solution pour avoir l’air moins fatiguée, ouvrir le regard ou donner aux lèvres un effet charnu, d’autres peuvent nous faire paraître plus âgée ou déprimée.

Et si vos collègues du bureau ou vos amis vous demandent parfois d’un air inquiet si « ça va pas » alors que vous pétez la forme, peut-être que c’est le moment de faire un petit tour d’horizon de ces techniques d’un autre temps qui donnent l’impression que vous portez le monde sur vos épaules ! Let’s go.

Assécher sa peau pour éviter l’excès de sébum

Lorsque la peau est mixte à grasse et qu’elle a tendance à briller dès le début de la journée, il est tentant d’adopter une routine astringente afin de l’assécher. Un réflexe qui tient la route en théorie mais qui, dans la pratique, est un véritable calvaire pour l’épiderme…

Pourquoi ? Tout simplement parce que ces produits viennent affaiblir la barrière protectrice de la peau qui lui permet de se défendre face aux agressions Du coup, elle se déshydrate et lorsqu’elle reste trop longtemps dans cet état d’inconfort, elle a tendance à laisser apparaître quelques petites rides de déshydratation, notamment sur les zones des sillons nasogéniens (appelés aussi rides d’amertume) et du coin externe des yeux.

Deux endroits qui ont tendance marquer et à donner au visage un air triste, légèrement tombant.

Pour éviter ça, la douceur reste de mise ! Au lieu de choisir un produit agressif, tournez-vous plutôt vers une routine clean, chargée en acide hyaluronique.

N’oubliez pas de vous hydrater tous les jours matin et soir avec une crème dédiée à vos besoins — et ce, même si vous avez la peau grasse de nature ! Il existe aujourd’hui des formules matifiantes qui font le job à merveille et permettent de contrôler la production de sébum, tout en maintenant la barrière cutanée intacte.

La technique du baking 

Il y a quelques années, tout le monde (et surtout la famille Kardashian) ne jurait que par le baking — vous savez, cette technique qui consiste à laisser poser une couche imposante de poudre translucide sur tous les endroits où vous souhaitez faire tenir le maquillage et illuminer votre teint !

Sauf que sous le fond de teint, l’anticernes et la poudre, la peau étouffe et s’assèche, surtout sur les zones les plus sensibles et fragiles du visage comme le contour des yeux — un endroit qui a du mal à se réguler tout seul car il ne dispose que de très peu de glandes sébacées et de glandes sudoripares eccrines.

Alors si un petit baking de temps en temps n’a jamais tué personne, utiliser cette technique au quotidien accélère le processus de vieillissement cutané et laisse apparaître des rides de déshydratation au niveau de la paupière inférieure et du coin externe des yeux, deux zones qui ont tendance à donner l’air triste et mélancolique lorsqu’elles sont malmenées.

Mais quel geste adopter, alors ? Pour commencer, vous pouvez appliquer de l’anticernes sans avoir à ajouter du fond de teint par-dessus : si vous choisissez la bonne formule, ce seul produit suffit parfaitement. Et si vous avez les paupières qui ont tendance à devenir grasses pendant la journée, utilisez une fine couche de poudre qui fera largement l’affaire pour faire tenir l’anticernes !

Les retouches makeup dans la journée 

Bien sûr, on ne vous empêche pas de rectifier votre rouge à lèvres ou votre mascara, mais prudence : si vous avez l’habitude de corriger systématiquement votre makeup au cours de la journée en faisant de petites retouches, sachez que ce geste n’est pas forcément au goût de votre peau ! Emprisonnée sous plusieurs couches de makeup, de poussière, de pollution et de cellules mortes, elle commence doucement mais sûrement à se déshydrater…

Le maquillage, appliqué en trop grande quantité sur le visage se place dans les rides de déshydratation, ce qui souligne l’expression d’amertume. Si vous souhaitez matifier votre peau, favorisez plutôt l’utilisation d’un papier matifiant, à tamponner sur les zones où le sébum est produit en trop grande quantité.

En utilisant cette technique, pas de risque de surcharger la peau !

Choisir le mauvais mascara 

Avec le port du masque devenu obligatoire depuis plus d’un an, notre routine makeup a drastiquement changé. Et pour cause, le rouge à lèvres est aux abonnés absents, le maquillage du teint s’est amoindri (normal personne ne le voit) et le focus est plutôt placé sur le regard !

Mais lorsqu’on choisit un mascara qui ne correspond pas à nos besoins, il arrive souvent qu’il coule et finisse par donner aux yeux un effet tombant (proche du panda) qui donne l’impression qu’on vient de remettre toute notre vie en question.

Si vous avez les paupières grasses ou que la condensation du masque crée un degrés d’humidité trop élevé, vous pouvez utiliser une formule waterproof qui tiendra bon contre vent et marées. Alors on sait déjà ce que vous allez nous dire : « c’est difficile à enlever ». Eh bien… non ! En utilisant une huile démaquillante ou un baume, vous pouvez faire fondre la formule en un rien de temps et sans avoir à frotter ! Plutôt pas mal pour éviter de s’arracher la moitié des cils en cours de route.

Laisser un peu trop dépasser son rouge à lèvres

On comprend que vous ayez envie de donner à votre bouche un effet pulpeux, particulièrement tendance en ce moment, mais entre les lèvres XXL et l’effet clown triste, il n’y a qu’un pas qu’il est facile de franchir !

Pour dépasser sans démesure, vous pouvez utiliser un crayon marron (quelques tons au-dessus du vôtre) à appliquer sur le contour de la bouche, en dépassant légèrement sur l’arc de cupidon et les commissures pour un effet plus volumineux. Ensuite, ajoutez du rouge à lèvres nude sur vos lèvres et une petite touche de gloss sur le centre de la bouche… Et là, la magie opère. En plus, vous n’avez même pas à y passer des heures.

Vous voilà parée pour rayonner un max ! Et bien sûr, pas d’injonction ici : ce ne sont que des conseils pour celles qui se demandent d’où viennent leur air battu alors qu’elles ont l’énergie d’un colibri.

À lire aussi : Lizzo fait renaître la french pédicure de ses cendres, et c’est plutôt joli, en fait

Barbara Olivieri

Barbara Olivieri


Tous ses articles

Commentaires

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!