Live now
Live now
Masquer
1899 plagiat ?
Pop culture

1899 : Netflix a-t-il plagié cette bande dessinée brésilienne ?

L’autrice de la bande dessinée brésilienne Black Silence accuse Netflix d’avoir plagié son travail dans la série 1899… et ses arguments sont troublants.

Netflix a-t-il plagié le travail d’une autrice de bande dessinée brésilienne ?

Alors que 1899 caracole en tête du classement des séries les plus regardées en ce moment sur la plateforme, une ombre est venue ternir le tableau de ce joli succès. Une autrice brésilienne accuse la série d’être « identique » à sa bande dessinée.

Des ressemblances plus que troublantes

Sur Twitter, Mary Cagnin a posté un thread particulièrement édifiant. L’autrice y déclare être « en état de choc » après avoir découvert les ressemblances frappantes entre la nouvelle série Netflix à succès et sa bande dessinée Black Silence, publiée en 2016.

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les arguments avancés par l’autrice ont de quoi questionner. Cette dernière a publié de nombreux visuels tirés de son ouvrage, en les comparant à ceux de la série Netflix :

1899 bd
© capture d’écran Twitter
1899 plagiat ?
© capture d’écran Twitter

Une rencontre lors d’un salon européen

Selon l’autrice, si sa bande dessinée est parvenue jusqu’à Netflix, c’est qu’elle avait eu l’opportunité de la présenter lors d’une foire internationale du livre en 2017. Cet évènement, que Cagnin qualifie de particulièrement « influent », avait lieu en Suède. L’autrice y avait présenté son ouvrage et distribué de nombreux exemplaires de ce dernier, ainsi qu’une traduction en anglais.

Or, côté scénario, les points communs entre la bande dessinée de 2016 et la série Netflix sortie en 2022 ne sont pas moins frappants :

« Tout est là : la Pyramide Noire. Les morts à l’intérieur du vaisseau/navire. L’équipage multinational. Les éléments étranges et inexpliqués. Les symboles qui apparaissent dans les yeux des personnages. Les voix qui les appellent. Les détails subtils de l’intrigue comme les drames personnels des personnages, y compris les morts mystérieuses. »

bd
© capture d’écran Twitter

Pour rappel, la série Netflix (comme la bande dessinée, six ans plus tôt) relate les circonstances mystérieuses du voyage d’un bateau d’immigrés européens navigant vers New York, et voyant surgir une énigme cauchemardesque.

À lire aussi : La Reine du Sud : une ancienne icône du narcotrafic accuse Netflix d’utilisation abusive de son image

Crédit de l’image à la Une : © capture d’écran Twitter

Les Commentaires
5

Avatar de Gabelote
23 novembre 2022 à 09h00
Gabelote
Franchement ce serait bien que vous fassiez des vrais articles, pas seulement reprendre un thread twitter et en faire un article. A la lecture de l'article, je n'ai pas l'impression que l'autrice a lu la BD Black Silence.
Pour rappel, la série Netflix (comme la bande dessinée, six ans plus tôt) relate les circonstances mystérieuses du voyage d’un bateau d’immigrés européens navigant vers New York, et voyant surgir une énigme cauchemardesque.
Non, la BD raconte une mission d'exploration afin de découvrir et analyser une planète propice à la survie de l'espèce humaine. Au passage, ce thème est vu et revu en SF. Elle ne parle pas de migrants européens, mais d'un équipage. L'énigme intervient à leur "but", leur point d'arrivée. Quand l'équipage et les passagers de 1899 sont confrontés à un mystère en venant au secours d'un navire porté disparu suite à un message mystérieux.
« Tout est là : la Pyramide Noire. Les morts à l’intérieur du vaisseau/navire. L’équipage multinational. Les éléments étranges et inexpliqués. Les symboles qui apparaissent dans les yeux des personnages. Les voix qui les appellent. Les détails subtils de l’intrigue comme les drames personnels des personnages, y compris les morts mystérieuses. »
En lisant les mots de l'autrice de Black Silence, j'ai l'impression qu'elle n'a pas vu la série.
Pour avoir lu la BD et ensuite vu la série, les ressemblances ne sont pas si frappantes, notamment parce qu'elles concernent des éléments qui sont des tropes classiques de la SF d'horreur et que ces deux oeuvres s'en inspirent largement sans beaucoup d'originalité.
6
Voir les 5 commentaires

Plus de contenus Pop culture

nikon film festival
Pop culture

Envoyez vos courts-métrages au Nikon Film Festival !

Maya Boukella

01 déc 2022

Sexo
Sponsorisé

Parlons sans complexe de vaginettes

Humanoid Native
Films_Decembre_Netflix_H
Pop culture

Netflix en décembre 2022 : les nouveautés films et séries

Maya Boukella

01 déc 2022

2
ruban rouge VIH – canva
Quizz et Tests de personnalité

Êtes-vous bien informée sur le VIH/sida ? Testez vos connaissances, ça ne fait jamais de mal !

Maëlle Le Corre

01 déc 2022

10
90’s show
Pop culture

That ’70s show : la série culte revient, version années 1990 !

Maya Boukella

01 déc 2022

fumer fait tousser 4
Cinéma

Quentin Dupieux est au sommet de son art avec Fumer fait tousser

Maya Boukella

30 nov 2022

1
selection-meilleurs-livres
Livres

Contes inclusifs, anti-héroïnes de série, faire famille autrement : voici trois livres à ne pas manquer

Pauline Leduc

30 nov 2022

3
Du Japon à l'Occident, regards croisés sur le kimono
Actualité mode

Cette exposition sur les kimonos transcende les frontières et les époques

Anthony Vincent

30 nov 2022

noel-tombe-a-pic
Pop culture

On a regardé le film de Noël avec Lindsay Lohan, et évidemment que c’est génial

Manon Portanier

29 nov 2022

5
will-smith-frappe-chris-rock-oscars
Pop culture

Après la gifle, Will Smith comprendrait qu’on ne soit pas prêts à le revoir à l’écran

Maya Boukella

29 nov 2022

4
helena bonham carter
Cinéma

À la rescousse pour défendre J.K. Rowling et Johnny Depp, Helena Bonham Carter aurait pu s’abstenir

Maëlle Le Corre

29 nov 2022

5

La pop culture s'écrit au féminin