Tom Odell reprend « True Colours » en acoustique et ça donne des frissons

Tom Odell reprend True Colours en solo au piano, pour le plaisir des oreilles et beaucoup de baume au cœur.

Je crois que ce n’est plus un secret en ces lieux : peu d’œuvres musicales me touchent autant que le travail de Tom Odell, que je suis depuis la toute première session acoustique qu’il nous avait accordée, à l’occasion de son premier concert parisien.

Même si la route a été longue entre son premier et son deuxième album, Wrong Crowd, sorti en juin, je suis restée fidèle et surtout très accro aux flots de notes échappées de son piano.

À lire aussi : Ces « mauvaises fréquentations » qui m’ont fait sortir de ma zone de confort

Ses clips racontent une histoire, comme celui de Magnetized ou de Here I Am (feat. Kevin Spacey !), ou laissent au contraire toute la place à la musique, véritable star du show dans Concrete… et dans ce showcase très intimiste, que je vous propose d’écouter sur-le-champ.

True Colours & vrais frissons

J’avais eu le privilège d’une longue discussion en face à face avec Tom Odell, à (re)voir dans cette vidéo ; je lui avais notamment demandé s’il faisait exprès de choisir des reprises d’artistes féminines. Du Taylor Swift, du Katy Perry, du Lana del Rey, j’avais entendu Tom Odell reprendre du « Girl Power » avec une sincérité troublante, avec autant de vulnérabilité et d’envie de se libérer par la voix…

Il avait été surpris par ma question et n’avait pas réalisé avoir repris autant de chansons écrites et chantées par des femmes.

À lire aussi : Tom Odell chante « Magnetised » en session acoustique

Avec True Colours, c’est encore une reprise féminine qu’il ajoute à son répertoire, et je retrouve dans sa prestation une sincérité touchante. Je perçois entre l’assurance de ses mains sur le clavier et l’émotion de sa voix un équilibre, un parallèle entre l’empouvoirement et la vulnérabilité portées par les paroles de cette chanson.

True Colours a été écrite et chantée en 1986 par Cindy Lauper, activiste en faveur de l’égalité des droits pour les personnes LGBT. Trente ans plus tard, ses mots résonnent encore, et sont toujours aussi nécessaires.

À lire aussi : Votre homophobie me rend « malade »

big-homophobie-ordinaire

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre au seul commentaire !

Voici le dernier commentaire en date :

  • JulietteVonGeschenk
    JulietteVonGeschenk, Le 17 novembre 2016 à 17h32

    C'est la Macif qui va être contente

Aller sur le forum pour lire le seul commentaire

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)