Koh-Lanta Cambodge : Denis Brogniart réagit

Pondu par Sophie-Pierre Pernaut le 4 avril 2013     

Suite au décès d’un candidat de 25 ans, la prochaine saison de Koh-Lanta est annulée.

Le 4 avril 2013 - Après être resté silencieux, d’abord suite au décès de Gérald Babin, puis au suicide de Thierry Costa, le médecin de l’émission, l’animateur Denis Brogniart a fini par réagir publiquement. Dans une lettre, mise en ligne sur le site de TF1, il explique les raisons de son silence et sa souffrance après la mort du candidat suivie de près par celle de son ami :

« Si je n’ai pas pris la parole depuis le drame, c’est pour respecter la douleur et le deuil de la famille de Gérald Babin, ses parents, sa petite sœur, sa compagne et tous ses proches. Ce sont des gens d’une rare dignité que j’ai appris à connaitre lorsqu’ils sont venus au Cambodge se recueillir auprès de leur fils et le ramener en France. A cette occasion d’ailleurs, ils ont pu rencontrer le Dr Costa et lui poser toutes les questions.

Il est vrai aussi que j’ai été dévasté par cet événement et la mort brutale de Thierry Costa n’a fait que renforcer cette douleur. Il m’était donc difficile d’en parler. Mais, je comprends aussi que mon silence puisse vous sembler étonnant. »

Pour lire la suite, c’est par ici.

Le 1er avril 2013 – iTélé vient d’annoncer sur Twitter que Thierry Costa, le médecin de l’émission Koh-Lanta vient de se suicider à l’âge de 38 ans, selon la production (cf la news AFP pour plus d’infos).

Koh Lanta Cambodge : Denis Brogniart réagit itele medecin suicide

Rappelons que depuis la première édition de cette news le 22 mars, une enquête réalisée par Arrêt sur Images et des témoignages venant de RMC affirment qu’après l’accident de Gérald Babin, le médecin de l’émission a attendu, sur demande de la production, « la fin du jeu » (soit 10 minutes) avant de secourir le jeune homme.

La production a ensuite porté plainte pour diffamation  »contre tous ceux qui se permettraient d’instrumentaliser la mort d’un homme pour porter des accusations mensongères et malveillantes ».

On voit mal comment l’émission culte va pouvoir se remettre de cette sombre histoire…

Le 22 mars 2013 – Il se pourrait bien que la prochaine saison de Koh-Lanta n’ait pas lieu. Selon Le Point, un décès a malheureusement eu lieu pendant son tournage hier (21 mars 2013) au Cambodge. C’est un candidat de 25 ans, qui avait pourtant passé tous les examens médicaux, qui a succombé suite à un arrêt cardiaque.

Dans un communiqué relayé sur Twitter par Romain Ambro, TF1 et Adventure Line, la société de productions de l’émission, confirment l’arrêt du tournage et le renvoi des équipes en France :

Koh Lanta Cambodge : Denis Brogniart réagit communique kl

L’arrêt cardiaque de Gérald Babin est survenu lors de la toute première épreuve de cette nouvelle saison.

Ça vous a plu ? Partagez !

84 BIG UP
 

Cet article a été pondu par Sophie-Pierre Pernaut - Tous ses articles

Sophie-Pierre Pernaut (dite SPP, dite Sophie) écrit pour madmoiZelle depuis l'an 2011. Elle s'est donnée pour mission de vous informer, de vous divertir et d'éventuellement vous faire rigoler avec son humour somme toute assez crétin. Elle aime la tartiflette et les chèques en blanc.

Plus de Sophie-Pierre Pernaut sur le web :

Tous les articles Actu, Actu en France, Médias et aussi Télé
Les autres papiers parlant de , ,

Les 10 dernières réactions à cet article sur le forum

Tu dois être inscrite pour lire l'intégralité des réactions ou commenter !
Identifie-toi ou clique ici pour t'inscrire, c'est gratuit !

  1. LadyLynchLadyLynch

    Le 02 avril 2013 à 13:36

    En tout cas ce suicide va surement clore le débat de "est ce qu'il y aura une nouvelle saison de koh lanta'' :/
  2. Deutsche G.Deutsche G.

    Le 02 avril 2013 à 14:08

    Posté par asuka_25
    Posté par deutsche-g
    Posté par cocomilie
    Posté par deutsche-g
    Posté par ladylynch
    Posté par cocomilie
    Punaise si même le médecin en est venue au point de se suicider, c'est qu'on l'a vraiment empêcher d'agir pour avoir cette mort sur la consience.. :erf:









    Il n'y a pas de fumée sans feu malheureusement :/








    C'est justement avec ce genre de phrases qu'on lance toutes sortes de rumeur non-fondées (je l'ai vécu).

    Et [blaguedemauvaisgout] mauvaise journée pour les Costa aujourd'hui sur Madmoizelle ! [/blaguedemauvaisgout]







    J'ai pas compris.. :shifty:






    Je répondais surtout à la phrase "il n y a pas de fumée sans feu". C'est comme les vieilles mégères qui font courir une rumeur complètement folle, pour appuyer son propos, t'en vois toujours une dire ce genre de phrases, même si la rumeur n'a aucun fondement ("si on dit qu'il a déménagé parce qu'il a tué sa femme, ça doit être vrai, il y a pas de fumée sans feu !").
    Je trouve ça assez malsain, comme dicton.

    Mais ton commentaire me semble aller dans le même sens parce que tu sous-entends que s'il s'est suicidé c'est parce qu'il y a véritablement eu un dysfonctionnement, parce que tu parles de ce qu'il aurait "sur la conscience".

    Or ce n'est pas parce qu'on a quelque chose sur la conscience/à se reprocher qu'on se suicide (cf le prof qui s'est suicidé parce qu'accusé à tort de pédophilie et innocenté après), c'est à cause du soupçon trop lourd à supporter.

    C'est peut-être ce genre de spéculation qui justement a mené le médecin au suicide ("si les témoignages anonymes ont accusé la prod' et le médecin, c'est que ca doit etre vrai, il n y a pas de fumée sans feu !"), donc je trouve ce dicton un peu moyen surtout dans ce topic qui relate un drame qui est la conséquence des on-dit.

    Ou alors j'ai pas compris ton post.



    J'voulais juste mettre mon petit grin de sel:

    "Or ce n'est pas parce qu'on a quelque chose sur la conscience/à se reprocher qu'on se suicide (cf le prof qui s'est suicidé parce qu'accusé à tort de pédophilie et innocenté après), c'est à cause du soupçon trop lourd à supporter."

    C'est ton opinion mais je trouve c'est aussi de l'ordre de la spéculation.


    Je me doutais bien qu'on allait me reprendre au moment où j'ai posté ce message : j'avais la flemme de l'éditer mais il manquait, il est vrai, un "parfois aussi".

    Donc oui, cette phrase peut-être interprétée comme une spéculation (quoique pour l'enseignant dont il a été prouvé qu'il était innocent, comment l'expliquer autrement ?), mais je ne parlais pas spécialement de l'affaire KL (encore une fois, je ne vois pas pourquoi je saurais mieux que quelqu'un d'autre ce qui s'est vraiment passé sur cette île), et c'était davantage pour montrer qu'il y avait d'autres raisons imaginables que le poids de la culpabilité pour se foutre en l'air (c'est seulement la plus évidente qui m'est venue à l'esprit, il y en a peut-être d'autres).



    Et sinon, pour ceux que tout ça c'est la faute des journalistes, je suis moyennement d'accord.

    Les journalistes ont des sources, et il me semble avoir lu dans tous les articles sur les dessous de la mort du candidat "selon une source anonyme".
    C'est le boulot du journalisme de poser des questions. Si ces commentaires n'avaient pas été publiés, on aurait crié à la censure.

    Et si les témoignages racontaient… la vérité (c'est une hypothèse comme une autre) ? si la production avait réellement donné des directives au médecin, mais qu'en même temps déontologiquement parlant, ce dernier n'avait rien à se reprocher) ? auraient-ils mérité la censure ?


    Après, évidemment, les journalistes ont le pouvoir d'amplifier le phénomène des rumeurs, mais ce drame se rencontre tout le temps : les erreurs judiciaires, les commérages de quartier, et je trouve que dans ces cas c'est encore plus malsain car il n y a pas un "devoir de recherche de la vérité" comme il y en a un avec les journalistes.
  3. CrépusculeCrépuscule

    Le 02 avril 2013 à 18:38

    Posté par loxlady
    Il y a quelque chose que je ne parviendrai jamais je crois à comprendre avec les gens qui se suicident suite à des pressions. Je m'excuses d'avance si j'en froisse certaines, ce message est plus le reflet de ma naïveté et de mon incompréhension qu'une volonté d'être méchante/blessante/ou autre.

    Est-ce que je vis dans un monde de bisounours ? Est-ce que j'ai une personnalité qui laisse glisser les choses sur elle sans les retenir ? je ne sais pas, mais je n'arrive pas à imaginer qu'on puisse être moralement mal au point de se suicider. C'est …. je sais pas …. Est-ce que ça veut dire que les gens sont "faibles" moralement ? Ca me dépasse …

    De ma petite vie, je n'ai jamais vu / ressenti autour de moi un climat de pression, de violence ou quoi que ce soit qui engendre ce genre de comportement, ça doit être à cause de ça.

    Bref, à part cette incompréhension je suis affligée d'une telle chose … Surtout que je n'ai pas eut le sentiment de voir dans les médias ou autre un quelconque acharnement sur cet homme. ou alors encore une fois je regarde avec les yeux fermés.

    Dans tous les cas cette nouvelle m'attriste profondément et mes pensées vont vers sa famille.


    Quelques mots pour te répondre, en espérant être la plus juste possible.

    Je ne pense pas que ceux qui se suicident sont "faibles moralement" comme tu dis, en tout cas je refuse ce stérotype. Ils ont leur histoire, leur personnalité, leurs angoisses. Ils ont connu des bonheurs, des malheurs, tout ça… On ne peut pas juger la faiblesse d'un individu parce qu'il choisit d'en finir, il y a beaucoup trop de facteurs en cause, et tout autant d'intéractions entre eux. A mon avis on a beau "tenté" d'expliquer, on ne peut pas, on ignore quels liens se sont faits dans la tête de la personne au moment où ils écrivaient le premier mot, voire le dernier. Eux seuls pourraient l'expliquer, et encore, si c'est une pulsion je n'en suis pas sûre.

    Mais dans le cas de cet homme, et c'est ce qui me tracassait hier en découvrant cette nouvelle, je trouve la lettre assez juste, et vraiment dramatique.
    Comme dit plus haut, j'espérais que les accusateurs anonymes aient eu raison pour avoir tant traîné la production & l'équipe médicale dans la boue. A la lecture de la lettre, je n'en ai pas l'impression…
    Et là je défends cet homme: ce n'est pas une faiblesse. Il a dû passer toute sa vie en revue, notamment sa partie à la faculté de médecine, qui a dû s'écouler de 19 ans à environ 30 ans. Je sais qu'il a bossé 4 ans à Koh Lanta, ce qui donnerait donc 4 ans de service médical en France…
    Bref, 30 ans d'enfance + d'étude pour finalement finir un médecin accompli (en tout cas je ne doute pas que les candidatures de médecins pour participer à KL aient été examinées scrupuleusement, jugés sur entretien, etc) et voir ensuite son nom sur internet, sur la presse, dans les JT, qui grosso modo dit qu'il a commis une erreur, voire pire que ça: qu'il a délibérément laisser le candidat croupir dans le sable pendant 10 minutes sans agir.
    Toute la France, en 1 jour top chrono, connaissait son nom, comme celui qui n'a pas sauvé le candidat de KL. Quelle réputation professionnelle pouvait-il espérer désormais? Impossible d'ouvrir un cabinet en France, ou de travailler dans un hôpital. Que diraient les patients? "Oh non, pas ce docteur là, je suis convaincu qu'il a fait une faute à Koh Lanta, vous savez le candidat mort…"
    Tant de labeur, de bouquins ingurgités, de jours et de nuits passées à l'hôpital en tant qu'internes, externes, pour voir sa réputation professionnelle partir en lambeau sur un mort, UN seul mort (alors que c'est écrit texto dans mes cours: tout médecin débutant sa carrière a au moins 4 ou 6 procès sur le dos…pour des patients mécontents? des fautes banales? et peut-être un ou deux patients morts? -bon, j'extrapole, je ne suis pas encore interne, mais je suis sûre que ça arrive- donc certes, 4 à 6 procès, mais pas publiques. Je suis bien incapable de dire quels médecins de mon hôpital ont été poursuivi pour faute ou que sais-je, et aujourd'hui la France entière doute de l'honnêteté de Thierry Costa, alors qu'il y a 10 jours encore on ignorait son nom -et on s'en fichait bien-…).

    Non Loxlady, c'est l'aboutissement de toute une vie de labeur et de sacrifices qu'il a vu voler en lambeaux ces derniers temps. Et quand il écrit, je cite, "parce que devoir reconstruire cette réputation détruite me serait insupportable" je pense que c'est sincère. Cela ne le rend pas plus faible que nous autres qui ne nous sommes pas suicidés (pas encore?): on n'a pas fait face aux mêmes épreuves, pas fait face au même public (un pays tout entier quand même!).
    Enfin, personnellement, je comprends ce manque de forces. Et si lui n'a "aucune rancoeur", moi j'en ai: si demain après le visionnage des vidéos du tournage il apparait clairement qu'il n'a pas du tout failli à son devoir, que malgré tous ses efforts il ne pouvait pas sauver le candidat, que personne n'aurait pu, et bien je trouve que les médias ont vraiment un sacré pouvoir dont il serait temps qu'ils prennent conscience…

    Enfin voilà, j'espère t'avoir répondu. Et encore je me suis positionnée en tant qu'étudiante en médecine pour expliquer ce que je comprenais de cet acte, puisqu'il s'agit d'un médecin, mais en vérité c'est juste parce qu'il s'avère que je connais ça.
    Je pense que n'importe qui a sacrifié sa vie à une cause, une vocation, et la voit réduite à néant sans avoir commis de fautes éprouveraient les mêmes renoncements. Finalement j'ai un peu l'impression que cette carrière médicale était sa raison de vivre… avec cet incident elle s'est écroulée, et sans raison de vivre pourquoi continuer?
    Enfin je ne sais pas, j'écris assez émue quand même, cette mort m'affecte. Je trouve ça triste et regrettable, profondément.
  4. loxladyloxlady

    Le 02 avril 2013 à 18:50

    @crepuscule : merci d'avoir prit le temps de répondre a mon interrogation. Cest vrai tu as raison on ne connaitra jamais lhistoire profonde et les choix/motivation de quelquun qui se suicide. Mais le fait d'atteindre ce point de non retour me laisse toujours perplexe.

    Et pour ma part, a aucun moment je n'irais pas voir un médecin soit disant "parce que cest de sa faute si le candidat X ou Y est mort". Certes ca ne relève que de mon choix et de mon avis mais c'etait une crise cardiaque! Il ne l'a pas poussé dune falaise! Il ne l'as pas charcuté…. Enfin bref. Une histoire bien sombre …..


    Ps: excusez mes fautes et mon manque de ponctuation jécris de mon téléphone
  5. KasiadanslesetoilesKasiadanslesetoiles

    Le 04 avril 2013 à 16:42

    Posté par cherryhana
    Posté par -lorelei-
    C'est faux de dire que ça peut arriver à tout le monde sans qu'on prévoie. Si ils font une vraie bonne batterie de tests médicaux (comme pour des pompiers, des astronautes, etc.) et bien ils peuvent se rendre compte du risque et écarter la personne.


    Tous les ans, de grands sportifs font des malaises ou meurent de crise cardiaque et ils sont pourtant très suivis. Il me semble qu'on avait même détecté sur Lillian Thuram une malformation cardiaque il y a quelques années qui avait précipité sa retraite alors qu'il avait pourtant été toujours très très suivi surtout quand il était au plus haut niveau. C'est facile de rejeter la faute sur le personnel médical mais tout n'est pas détectable. D'ailleurs, les accidents n'arrivent pas qu'aux gens "lambda". De grandes personnalités médiatiques ou politiques ont déjà failli y passer et pourtant ils avaient les meilleurs spécialistes et ils passaient des batteries de tests. Le facteur zéro risque n'existe pas.

    Et je trouve incroyable qu'il y ait tant de commentaires en ce sens : "il faut avouer que ce qu'on fait subir à ses personnes n'est pas anodin : malnutrition, efforts physiques répétés, conditions de vies assez précaires, chaleur, humidité …" On n'avait rien fait subir aux candidats dans ce cas. C'était le PREMIER JOUR ! Et c'est même leur "chance" dans ce terrible malheur. On ne pourra pas accuser l'émission de quoi que ce soit car si c'est arrivé le premier jour, c'est que ça aurait pu arriver à ce malheureux candidat n'importe où n'importe quand.

    TF1 a bien réagi selon moi en arrêtant le tournage et montre qu'elle n'est pas la télé poubelle qu'on dénonce souvent. Elle ne pouvait décemment pas montrer et mettre en scène la mort de ce candidat. J'espère cependant que le tournage de cette émission reprendra l'année prochaine. Ce n'est pas une émission poubelle (bien que je ne sois pas fan des éliminations et que j'ai largement préféré Amazing Race dans le genre aventure à l'étranger) comme peuvent l'être d'autres émissions de télé-réalité. Elle mérite de continuer les années suivantes. Un an de deuil me semble adapté et à la hauteur de ce terrible drame.

    Je trouve que tout est dit dans ton commentaire ! Je pense que c'est fort possible qu'il aurait été mort s'il était resté chez lui de toute façon…Le truc c'est qu'il font des examens tel que des examens cardiologique et tout ça. Et déjà, sur ces examens, on voit pas tout. Et surtout, rien n'empêche un caillot ou autre de se former, et donc dans ce cas, ça se voit que par scanner ou autre. Donc en soit, c'est la faute de personne.

    Quand au médecin qui s'est suicidé, j'imagine très bien la pression des médias, et surtout sa peur de se faire condamner vu qu'un avocat avait envisagé de porter plainte contre lui. Alors oui, c'est probable que ce n'était pas l'unique problème, mais c'est sûrement une des origines.
  6. Alexandrine54Alexandrine54

    Le 04 avril 2013 à 16:49

    J'ai une amie qui connaissait Thierry Costa. Il était médecin et ostéopathe à Nancy (où j'habite), et mon amie travaille dans le standard téléphonique médical qui gérait ses rendez-vous, depuis plusieurs années. Elle et ses collègues le tutoyaient. Elle est (était) également une de ses patiente. Autant vous dire qu'elle le connaissait assez bien et qu'elle est profondément choquée…

    Elle sait, elle, qu'il n'aurait jamais laissé qui que ce soit en danger, production ou pas production, caméra ou pas caméra.

    Voilà, ça n'apporte peut-être pas grand chose au débat, mais j'avais besoin de le dire.
  7. TakeMeAwayTakeMeAway

    Le 04 avril 2013 à 20:14

    Posté par crepuscule
    Non Loxlady, c'est l'aboutissement de toute une vie de labeur et de sacrifices qu'il a vu voler en lambeaux ces derniers temps. Et quand il écrit, je cite, "parce que devoir reconstruire cette réputation détruite me serait insupportable" je pense que c'est sincère.  avec cet incident elle s'est écroulée, et sans raison de vivre pourquoi continuer?
    Enfin je ne sais pas, j'écris assez émue quand même, cette mort m'affecte. Je trouve ça triste et regrettable, profondément.


    D'accord avec toi.
    Cet homme aurait surement du justifiertoute sa vie/carrière de ce qui s'est passé à koh lanta (coupable ou non).
    La mort du candidat à certainement du l'ébranler, alors entendre en plus des sous entendus  partout dans les médias disant qu'il a commis une faute, être jeté en pature public (ce serait surement ce qu'il se serait passé si un procès avait eu lieu)…
    1001 choses ont du se bousculer dans sa tete, peut être a t'il fait d'enomes sacrifices pour en arriver la ou il en etait? Peut etre ressentait il un énorme sentiment d'injustice?
    Bref, on ne saura pas, mais c'est trop simple de dire qu'il était faible.

    Je ne souhaite à personne d'en arriver au point où on désire mourrir.
    Mais amha, si on n'a pas été frappé par la vie jusqu'à perdre espoir, c'est un truc qu'on ne peut pas vraiment comprendre :erf: [moi même je ne pense pas comprendre]

    C'est malheureux comme geste car ca exprime une profonde souffrance, et ça en crée aussi (ses proches).
  8. adueggaduegg

    Le 07 avril 2013 à 12:14

    Posté par loxlady
    Il y a quelque chose que je ne parviendrai jamais je crois à comprendre avec les gens qui se suicident suite à des pressions. Je m'excuses d'avance si j'en froisse certaines, ce message est plus le reflet de ma naïveté et de mon incompréhension qu'une volonté d'être méchante/blessante/ou autre.

    Est-ce que je vis dans un monde de bisounours ? Est-ce que j'ai une personnalité qui laisse glisser les choses sur elle sans les retenir ? je ne sais pas, mais je n'arrive pas à imaginer qu'on puisse être moralement mal au point de se suicider. C'est …. je sais pas …. Est-ce que ça veut dire que les gens sont "faibles" moralement ? Ca me dépasse …

    De ma petite vie, je n'ai jamais vu / ressenti autour de moi un climat de pression, de violence ou quoi que ce soit qui engendre ce genre de comportement, ça doit être à cause de ça.

    Bref, à part cette incompréhension je suis affligée d'une telle chose … Surtout que je n'ai pas eut le sentiment de voir dans les médias ou autre un quelconque acharnement sur cet homme. ou alors encore une fois je regarde avec les yeux fermés.

    Dans tous les cas cette nouvelle m'attriste profondément et mes pensées vont vers sa famille.

    Je ne sais pas si quand tu dis "je ne sais pas, mais je n'arrive pas à imaginer qu'on puisse être moralement mal au point de se suicider" tu parles juste des gens qui se suicident à cause de "pressions" ou si tu parles de suicide en général.
    @Crépuscule t'a déjà répondu sur les pressions, et je ne vais pas m'étendre là-dessus: c'est rapide de juger cela sur "le moment où les pressions se font", puisque souvent elles sont liées à toute une vie, ou n'ont p-ê pas été les seules pressions subies dans la vie…


    Pour ce qui est du suicide en général: les cas de suicide sont tellement différents les uns des autres que c'est impossible de cataloguer les gens qui se suicident comme "faibles". Certains se suicident aussi à cause d'une maladie mentale qui rend leur vie impossible à vivre (bipolarité avec dépression sévère alors qu'on était habitué à vivre une "belle" vie et qu'il y a peu d'espoir de guérison de cette maladie, schizophrénie avec voix qui te parlent dans la tête, etc.). D'autres n'ont juste connu que de la merde dans leur vie et ne voient pas d'espoir/de voie pour y échapper. D'autres ont eu une vie très bien, mais n'arrivent juste pas à trouver leur voie et comprendre le sens de la vie (cf le vide existentiel de camus, par exemple). Souvent, ces gens là sont très clairvoyants et pas faibles, au contraire, mais voient la vie pour ce qu'elle est "rationnellement": "inutile" et sans but. Parfois, pour des gens qui réfléchissent beaucoup (trop?), c'est difficile à vivre.
    D'ailleurs, pour ce qui est de dire que les suicidés sont des gens faibles: je crois que c'est facile de dire ça.. prendre une arme/autre et se donner la mort, ce n'est pas un des gestes les plus difficiles à faire? En arriver au point d'être mal au point de ne plus avoir peur de la mort (alors que quasiment tout le monde la craint?).

    Parfois, aussi, le suicide peut-être conçu comme une euthanasie: ton esprit va tellement mal qu'il n'y a plus de solution. Ou alors, les gens euthanasiés/en soins palliatifs sont-ils faibles aussi…?

    Alors voilà, mon commentaire est très court et fait pas mal de raccourcis, mais je crois que clairement, sans vouloir être offensante, tu vis dans un monde de bisounours… Peut-être devrais-tu, si le sujet t'intéresse, lire quelques articles dessus? Je crois que tu "gagnerais" à les lire :)

    PS: et oui, c'est offensant de voir toujours les mêmes remarques/réactions quand qqn apprend que qqn s'est suicidé: "il devait être faible". Merci d'ajouter à la douleur des proches, qui est déjà assez dure à encaisser, vu qu'on se rend compte (parfois par surprise, parfois pas) qu'on ne suffit pas à faire le bonheur de la personne… à réfléchir! Les suicidés ne sont pas une caste à part de "morts", c'est une maladie comme une autre, aussi dégradante pour la personne décédée que le cancer, et ils devraient avoir droit aux même égards, je trouve.
  9. loxladyloxlady

    Le 07 avril 2013 à 12:26

    @aduegg : tout d'abords merci d'avoir prit le temps de me répondre et pardon si j'ai été offensante. Comme je l'avais dit ce n'était pas du tout mon but et mon message avait des mots un peu mal choisis.

    Le terme de "faible" que j'ai employé était mal choisit et peut amener des interprétations qui dépasseront ma pensée et à lesquelles je n'adhérerait pas;

    Bref le suicide est un sujet vaste et complexe et comme toujours à prendre au cas par cas. Mais je tiens à dire que je ne l'ai pas dit et encore moins pensé dans le sens du mépris. Loin de moi l'idée de mépriser les gens qui commettent un tel acte. Ma tante et un ami de la famille se sont suicidés et jamais au grand jamais je me suis permise de juger leur acte.

    Je suis juste tombée des nues car je n'ai pas comprit comment on peut arriver à ça. Je ne le comprends toujours pas d'ailleurs.

    Bref, mes mots étaient mal choisis.
  10. adueggaduegg

    Le 07 avril 2013 à 12:37

    @loxlady, j'avais du coup mal compris ce que tu voulais dire, et donc ma réponse n'était pas vmt "nécessaire", au temps pour moi:)

Tu dois être inscrite pour lire l'intégralité des réactions ou commenter !
Identifie-toi ou clique ici pour t'inscrire, c'est gratuit !