Tout savoir sur la dermabrasion

Mot barbare s'il en est : dermabrasion. Qu'est ce que c'est ? Après en avoir entendu parler à tort et à travers dans les magazines beauté et chez les revendeurs, il est temps de faire le point. Car non, ce n'est ni pour tout le monde, ni pour toutes les peaux !

Tout savoir sur la dermabrasion

Comment ça marche ?

La dermabrasion à domicile est l’équivalent plus soft et bien entendu plus safe du peeling pratiqué par les dermatologues. La dermabrasion, en gros, consiste à décoller la couche superficielle de la peau pour la renouveler plus vite, comme un gommage en 10 fois plus efficace, et donc de corriger certains petits défauts (petites rides, tâches superficielles, cicatrices récentes et peu profondes). Les kits à domicile se présentent sous deux formes : des petits disques à imprégner et à se frotter sur le visage grâce à une machine qui ressemble étrangement à un pommeau de douche, soit un mélange crémeux à concocter puis à appliquer sur la peau pour laisser agir.

C’est quoi les résultats ?

Normalement : une peau plus lumineuse, plus claire (comprenez par là : moins terne), avec une nette atténuation des marques et des reliefs type points noirs ou petits boutons. En revanche, la dermabrasion n’enlève pas les points noirs (ça n’est pas désincrustant) et ne soigne pas l’acné (ça n’est absolument pas anti-bactérien ou autre). En clair, c’est un teint nettement plus net que l’on doit obtenir, en particulier si l’on a eu des petits soucis comme de l’acné qui a laissé de grosses marques.

C’est pour tout le monde ?

Ola malheureuse : c’est là l’erreur. Non, non et trois fois non, la dermabrasion, aussi alléchante soit-elle, n’est absolument pas pour toutes. Sur une peau fine, bonjour les dégâts : risques de la rendre hyper sensible, de l’affiner davantage (et par là, problèmes de sécheresse, rides précoces…), voire de brûlures. Pour les peaux mixtes à grasses, le problème est latent : la dermabrasion risque, à long terme, de dérégler les glandes sébacées (qui produisent donc la couche d’huile protectrice sur le visage) et donc rendre la peau encore plus grasse.

Les solutions alternatives

En dessous de 25/30 ans, donc, il vaut mieux éviter la dermabrasion pour ne pas agresser sa peau, sauf si on est un rhinocéros accompli. On privilégie alors les gommages réguliers, voire les mousses exfoliantes anti teint terne, ou encore les nettoyages profonds pour se faire une peau nickel. Évidemment, on y va mollo pour ne pas s’arracher l’épiderme ni agresser le visage, qui est très fleur bleue. Tu peux par exemple tester la Mousse exfoliante aux 3 roses de chez Yves Rocher, ou le système Neutrogena Wave pour te nettoyer le visage. Au niveau des crèmes, celles qui assurent un renouvellement rapide de la peau et une action en profondeur sont celles aux AHA (chez Uriage notamment), ou encore la célèbre Turnaround de Clinique (mais elle est chère).

crèmes dermabrasion

Pour celles qui voudraient se lancer dans l’aventure à domicile, il existe en ce moment dans les Sephora un kit « éclat/dermabrasion » soldé à 20€, pour se faire quelques séances (pas d’appareils, seulement une crème à appliquer). Les appareils sont encore disponibles chez Neutrogena (les solderies le vendent désormais 9€ !) et dans des marques plus confidentielles chez Nocibé par exemple.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 8 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Hirondelle21
    Hirondelle21, Le 28 janvier 2011 à 19h25

    Comme le peeling, mais en plus soft?
    Le peeling gomme les vergetures, qu'en est-il de la démarbraison?

Lire l'intégralité des 8 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)