Dans le frigo de… Amina, étudiante en anthropologie à Bruxelles

Dans le frigo d'Amina, étudiante bruxelloise de vingt ans, on trouve tout ce qu'il faut pour faire de bons petits plats !

Dans le frigo de… Amina, étudiante en anthropologie à Bruxelles

Le tour des frigos continue avec celui d’Amina, vingt ans, étudiante en anthropologie à Bruxelles ! Cet été, c’est la première fois qu’elle passe le ramadan sans sa famille ; elle précise donc que son frigo est rempli en conséquence !

À lire aussi : Le ramadan de mon enfance et ses doux souvenirs

Si vous voulez participer, n’hésitez pas à envoyer à l’adresse margaux(at)madmoizelle.com avec pour objet « Pedro le frigo » :

    • Des photos de votre frigo
    • Votre prénom, votre âge et ce que vous faites dans la vie (et où, tant qu’à faire)
    • Une présentation de votre frigo
    • Des infos sur la manière dont vous le remplissez
    • Votre budget et ce dans quoi vous dépensez le plus
    • Si vous dépensez beaucoup en boisson ou pas (et je parle pas de limonade n’est-ce pas)
    • Votre rapport à la bouffe en général, vos objectifs, ce que vous cuisinez le plus

La description de Pedro

Je suis la MacGyver de la bouffe.

Pedro est un petit frigo étudiant, sans lumière, un peu capout et dont le congélateur ne fonctionne pas vraiment. Il ne paye pas de mine comme ça, mais il est vraiment cool quand on apprend à le connaître. J’entretiens un amour passionnel avec lui depuis maintenant trois ans.

Comme je vis seule et que je suis la MacGyver de la bouffe, mes courses tiennent assez longtemps et j’arrive à créer de chouettes trucs avec trois fois rien ; je le remplis donc toutes les deux semaines et demi environ. J’ai également pas mal de trucs en conserve dans mes placards comme du maïs, des petits pois et des pois chiches (parce que LE HOUMOUS, toi-même tu sais).

Le budget

Je consacre une grosse partie de mon budget aux fruits et aux légumes.

Mes potes me demandent souvent de leur expliquer comment je gère mon budget, pour rejoindre le clan de celles et ceux qui mangent pour pas cher, alors je me suis dit que c’était l’occasion de présenter mon Pedro.

Étant une étudiante très très (très) pauvre, j’ai vraiment appris à faire une gestion très stricte de mon argent. Donc, en temps normal, je dépense un peu plus de cinquante euros de courses par mois. Ça ne veut pas dire que je me prive, loin de là, mais j’ai souvent une liste de courses très précise avec les « indispensables » et j’ai toujours une calculette à la main au supermarché.

À lire aussi : Comment mettre en place (et tenir !) un budget

J’achète très rarement de la viande (pour ne pas dire jamais), je consacre une grosse partie de mon budget aux fruits et aux légumes. Je préfère que mes assiettes soient colorées et pleines de textures plutôt que garnies d’un terne bout de steak tout brun avec trois patates.

Je ne bois pas, et ça fait déjà une dépense en moins qui me permet de me faire plaisir de temps en temps, en allant par exemple manger dehors ou m’acheter des sandwichs à midi quand j’ai trop eu la flemme de cuisiner.

big-fauchee-flemme-dilemme

Comme je passe deux semaines et demi de ramadan toute seule cette année et que c’est un peu relou, je me suis accordé un budget de trente-cinq euros. Ça a l’air peu comme ça, mais il y a vraiment moyen de se faire plaisir. Pedro a un fait un petit voyage jusqu’à Byzance, il a l’air si heureux !

Mon rapport à la bouffe

Comment te dire ? Toute personne qui me connaît un minimum pourra en témoigner : je voue un culte à la bouffe.

Pour moi, la nourriture a toujours été liée au partage, aux bons moments avec les gens que j’aime.

Je tiens ce rapport très particulier avec la nourriture de ma famille, avec les grands repas qui nous rassemblent tous les week-ends, les gâteaux qu’on prépare pour le goûterles odeurs d’épices et de soleil qui envahissent la cuisine au moment des repas…

Pour moi, la nourriture a toujours été liée au partage, aux bons moments avec les gens que j’aime. Tout le monde sait cuisiner dans ma famille, on aurait presque l’impression que c’est une condition sine qua non pour être l’un•e des nôtres !

Avec trois fois rien, on te fait un festin de roi et les casseroles sont toujours assez remplies pour accueillir dix invité•es surprises. Je te laisse imaginer nos tablées au moment du ramadan ! Tout le monde met la main à la pâte, avec chacun•e sa spécialité.

J’adore donc cuisiner de bons petits plats, et encore plus quand je peux les partager avec des gens que j’aime, ce qui m’a très rapidement donné la réputation de fille « bonne à marier »… Baigner dans la cuisine depuis toujours m’a vraiment rendue très débrouillarde et j’arrive à chaque fois à faire des trucs qui en jettent avec pas grand-chose.

Je fais beaucoup tourner mes recettes de pauvrette et suis LA personne à appeler quand il reste une demi-courgette et trois olives dans ton frigo et que tu ne sais pas quoi faire.

À lire aussi : Comment se mettre au bio quand on est fauchée ?

big-ramadan-enfance-souvenirs

Est-ce que je cuisine tous les jours ?

Je cuisine surtout les trucs les plus élaborés le soir. Le midi, j’ai surtout des restes de la veille ou des salades.

Je cuisine surtout les trucs les plus élaborés le soir, car c’est le moment où j’ai le plus de temps. C’est toujours de la pure improvisation selon mon envie du moment et ce qu’il reste dans mon frigo, je ne prévois jamais ce que ça va donner et j’avoue que ça demande parfois un peu d’imagination.

Pour le midi, j’ai souvent des restes de la veille, ou alors je me fais des trucs plus rapides genre des salades composées, des sandwichs, des sushiritos (oui oui, un sushi et un burrito qui ont fusionné. Tape sur Google et ne me remercie pas, rejoins la secte), etc.

Je me réjouis de préparer mes repas du soir ces deux prochaines semaines. C’est plutôt cool de pouvoir manger ce dont j’ai envie, sans devoir composer un menu qui convienne à tout le monde. J’ai envie de manger un taboulé ? Je peux. J’ai envie de frites de patates douces ? Je peux. Je préfère commencer par le dessert ? Je peux.

Ce sera juste moi, Pedro, mes casseroles, en communion.

Le tour de mon frigo

dans le frigo amina

Deux pots de confiture, parce qu’il faut savoir varier les plaisirs. Il y en a un à la myrtille et un à la framboise (pour faire des tartines beurre de cacahuètes-confiture de framboises. Les vrai•es savent)

  1. Du vinaigre de cidre
  2. De la sauce soja
  3. Une tablette de chocolat noir, parce que je reste belge avant tout.
  4. De la moutarde de Dijon
  5. Des œufs
  6. Beaucoup de tomates
  7. Un concombre qui cache une belle courgette
  8. Une aubergine
  9. Une mangue — c’est un craquage, j’en avais trop envie.
  10. Un sachet de pousses de soja. Je les garde dans mon frigo et quand je sens que ça pue la fin de vie, je les déplace dans le congélateur. Je suis une inconditionnelle de la customisation de nouilles, j’ai toujours 42 000 sortes de nouilles indonésiennes à quarante-cinq centimes dans mes placards que je garnis de pleiiiiins de trucs pour créer des bols de nouilles qui vendent du rêve.
  11. Un poivron rouge
  12. Des radis (en réduc’) posés au-dessus d’un reste de salade de betteraves
  13. Des oignons nouveaux pour faire des pajeon (je suis convaincue que la bouffe asiatique est la solution à tous nos problèmes)
  14. Des champignons avec, derrière, une bouteille de jus de pommes fait avec les pommes de mon jardin
  15. Du brocoli
  16. Deux avocats
  17. Deux patates douces
  18. Des petites pommes de terre précuites (sur une poêle-grill avec par exemple du romarin, du thym et de la poudre d’ail… mioum). Au-dessus, on ne voit pas bien mais il y a un paquet de saumon fumé et des feuilles de nori.
  19. Un reste de couscous de ma mamie <3
  20. De la salade

Allez, à plus dans le bus, j’ai hâte de voir ce que vous mettez dans votre frigo cet été !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 19 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • MelodyPond_
    MelodyPond_, Le 27 juin 2016 à 8h54

    Franchement, 12 balles par semaine, je pensais pas ça possible!
    Nous,c'est 70/75 euros par semaine en moyenne ( on a parfois des semaines à 60 et d'autres à 80 ),et on est trois,deux adultes et un enfant. Et j'aime beaucoup acheter bio le plus possible ( pas à 100% sinon ça exploserait complètement le budget ),mon compagnon adore la viande ( mais très franchement ce n'est pas si cher que ça,sauf le poulet rôti qu'il prends systématiquement bio ),mon petit plaisir,c'est le fromage et de temps en temps,un pot de glace,on a toujours des fruits à la maison,on a un cochon d'Inde nourri uniquement aux fruits et légumes frais,et au foin ...

Lire l'intégralité des 19 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)