Comment bien choisir sa taille de jean sur Internet ?

Par  |  | 18 Commentaires

Comment savoir (enfin) quelle taille de jean choisir quand tu commandes sur Internet ? Voici quelques astuces pour arrêter de pédaler dans la choucroute.

Comment bien choisir sa taille de jean sur Internet ?

Acheter sur Internet représente plein d’avantages : c’est rapide, il y a plein de choix, souvent une plus grande diversité de tailles…

C’est aussi potentiellement l’enfer, surtout pour les pantalons, puisque tu ne peux pas les essayer.

Même si la plupart des enseignes proposent des renvois gratuits, tu peux être soumis•e au grand maux de l’acheteuse Internet, a.k.a la flemme.

Pour éviter d’avoir à te trainer jusqu’à La Poste, le mieux serait de bien connaître ta taille.

Plus facile à dire qu’à faire ? Pas vraiment ! Il faut surtout un peu de temps. Voici quelques astuces pour t’aider !

Tall, Curve, Petite, comment faire la distinction ?

De plus en plus de marques du Web s’adaptent à la morphologie de la cliente ou du client (sing Hallelujah, sing it, comme qu’on dit).

Il y a la possibilité de choper des fringues directement conçues pour la taille qu’on fait (1m62 pour moi, par exemple), et c’est notamment la longueur de jambe qui va varier.

Le terme Petite désigne des modèles destinés aux personnes mesurant en moyenne 1m60 ou moins. La gamme Tall parlera à celles et ceux d’1m70 ou plus.

Enfin la collection Curve ou Plus-Size est imaginée pour les « grandes tailles », généralement à partir du 46 !

Savoir prendre ses mesures

Savoir si tu as une catégorie spécifique du site vers laquelle te tourner ça déblaye le terrain, mais pour affiner tes recherches, il faut te mesurer !

Munis-toi d’un mètre de couturière (ou à défaut d’une ficelle et d’une règle) et suis le guide. Tu vas mesurer ta taille, tes hanches et ta longueur de jambe au niveau de ton entre-jambe.

Astuce pour les hanches : mesure là où l’os est le plus fort, à peu près à 20 cm en-dessous de ton creux de taille.

Connaître la correspondance entre les tailles

Maintenant que tu as tes propres mesures, tu vas pouvoir mettre le doigt sur la taille qui te correspond !

Te copier/coller des tableaux de correspondance « mensurations-tailles » n’aurait aucun sens, puisqu’elles ne sont pas les mêmes selon les enseignes.

Démonstration.

Alors autant les comparer directement avec le tableau de la marque que tu veux acheter. En revanche je peux te mettre les correspondances globales entre les tailles UK, US et EU.

  • Connaître sa taille anglaise (UK)

  • Connaître sa taille américaine (US), vol. 1

  • Connaître sa taille américaine de jean, vol. 2

Il peut arriver que la taille américaine se présente aussi de cette manière.

L’avantage de ce genre de tailles américaines pour les pantalons, c’est que si tu oscilles entre deux tailles, tu peux choisir l’entre-deux.

Par exemple, si tu fais un petit 36, tu peux choisir un 26. Ou si le 38 est un peu trop petit pour toi mais le 40 est déjà trop grand, tu peux prendre un 29.

Je m’arrête là, sinon j’ai pas fini !

Se souvenir que sa taille peut varier d’une enseigne à une autre

J’apporte un peu de nuance à ce guide parce que malheureusement les tailles peuvent différer d’une marque à une autre. Comment faire pour acheter sur le net, quand on risque de faire un 40 chez l’une mais un 42 chez l’autre ?

Le mieux quand c’est des marques dans lesquelles tu te rends physiquement le reste de l’année, c’est de noter ta taille quelque part (et tu verras même qu’entre un jean et un pantalon classique, il y a aussi des différences).

Malheureusement pour les autres, il faut juste essayer. Honnêtement, si tu sais que la forme te va bien et que tu as bien pris tes mesures, tu as de grandes chances de faire mouche !

Jeter un oeil à la composition

Ça, c’est valable pour tous les jeans et peu importe où tu les achètes, en magasin comme sur la Toile. Dès que ton jean contient de l’élasthanne, tu as des chances pour qu’il se détende, plus ou moins.

Surtout sur des coupes très ajustées comme le slim ou le skinny… Mais heureusement qu’il y en a dans la compo, sinon tu ne pourrais pas bien bouger !

C’est juste qu’au niveau de la taille, des fesses et de la jambe, ça va être un peu plus lâche.

Cela ne veut pas dire qu’il faut que tu prennes une taille en-dessous pour être sûre qu’il ne deviendra pas trop large, mais que tu prennes tes dispositions, à savoir garder cette évolution invéitable dans un coin de ta tête, et acheter une petite ceinture.

Sinon, tu peux opter pour des coupes et des marques plus à l’ancienne, 100% coton, comme Levi’s, Lee Cooper ou même Monki, qui offrent une allure digne de séries des années 90 (et moi je surkiffe).

Voilà, ce guide non-exhaustif pour connaître ta taille de jean est terminé ! J’en appelle à toutes les meufs qui commandent souvent sur le Net, c’est quoi votre technique pour bien choisir la taille de votre fute ?

À lire aussi : Comment bien choisir son soutien-gorge ?

Valeur : + de 40€
18.90€ + 4€ de livraison

Elise S.

Grande fan de textiles arrivée en août 2016 dans la team mode-beauté, Elise partage sur madmoiZelle tout ce qui la transcende : la couleur, les motifs, les chaussettes, Wham!, la « petite » création... et parfois tout ça en même temps. Ne t’inquiète pas, cela dit : elle ne te forcera jamais à porter des épaulettes. Ni des faux cils. Pas de menaces.

Tous ses articles

Commentaires
  • GabrielleV
    GabrielleV, Le 14 janvier 2018 à 22h32

    Linckane
    @GabrielleV Mais les marques n'ont pas leur propre tableau de mesures en principe ? Une marque est sensée se référer à cet unique tableau et le respecter partout. Et c'est aussi celui qui doit être présenté sur le site pour aider les gens à trouver leur taille. Après la matière joue beaucoup en effet et ça doit varier quand même.
    Je parle pas des sites multimarques bien sûre.
    On pourrait le croire, et le souhaiter, mais en fait nan. Certaines marques ont des guides généraux et taillent plus ou moins petit/grand, mais en fait aucune marque n'est aussi fabricante: tout est délégué à de multiples sous-traitants situés dans des pays différents avec des unités de mesures différentes (en passant du cm au pouce, au cm à nouveau, puis à autre chose, etc, on perd en précision!), qui n'en font qu'à leur tête. Et c'est en fait assez difficile de faire des vêtements tous pareils. Deux tailles M d'un même modèle, d'une même couleur, faites par une même machine/ouvrière, peuvent être différentes de plusieurs centimètres (la tolérance va jusqu'à 1/2 pouce normalement). Tu as donc bien raison de te méfier des tableaux de taille!

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!