Wejdene tease un nouveau titre et on se demande ce que fout son équipe


Wejdene a teasé sur ses réseaux un nouveau titre qui semble s'intituler Fallait réfléchir. C'est une bonne idée, il aurait fallu l'appliquer avant d'écrire ces paroles !

Wejdene tease un nouveau titre et on se demande ce que fout son équipe

Qu’on aime ou qu’on n’aime pas Wejdene, il faut avouer que la jeune femme est partout depuis un an avec son titre Anissa, qui a démontré que quelque fois, on pouvait se passer d’un groupe verbal et le mettre hors de ma vue.

Petit phénomène de mode éphémère ou artiste prête à s’inscrire dans la durée, la jeune femme (elle aurait 16 ans) est partout, des featurings dans Les Marseillais au célèbre Planète Rap de Skyrock, émission qui accueille les plus grands.

Un nouveau teaser de Wejdene venu des enfers

S’il peut y avoir débat sur la qualité de ces morceaux (il est vrai qu’il est difficile de jouer au jeu des cinq différences entre Anissa et Coco), c’est surtout grâce à sa voix, sa personnalité assez solaire, et son producteur Feuneu, qui est souvent présenté comme son ange gardien, que Wejdene a réussi à s’imposer dans le paysage musical français contemporain. Comment son équipe créative a-t-elle donc pu laisser sortir ce teaser ?

45 secondes pour un extrait d’un titre dont la production, assez faible, est en plus mise à mal par un texte ultra culpabilisant pour les jeunes femmes, avec des expressions venues d’on ne sait où…

Fallait réfléchir… avant d’écrire des paroles aussi sexistes

Wejdene y « raconte » une histoire assez cliché (très années 2000, merci les souvenirs) d’une jeune femme tombant amoureuse d’un homme manipulateur qui profite d’elle. Jusque là, du vu et revu, un grand classique bien trop usité par la variété française.

Néanmoins en 2021, on pourrait s’attendre à un certain progressisme et un renversement du rapport de force, notamment venant de la part d’une jeune artiste. Il n’en est rien. La jeune femme est reconnue coupable de tomber dans le piège d’un « voyou ». Bingo, c’est encore la meuf qui aurait dû « réfléchir », et pas le garçon qui ne devrait pas se comporter comme le plus gros des blaireaux.

Cerise sur le gâteau passéiste, on notera aussi l’utilisation de termes venus d’un Moyen Âge dont on ne veut pas, comme « dévierger » : WTF ? Qu’est-ce que ce verbe est censé décrire comme réalité d’une manière aussi crue ? Encore une fois, on insiste sur le mythe de la virginité anatomique, alors que celle-ci n’existe pas.

Loin de nous l’idée de s’en prendre gratuitement à une si jeune artiste, mais il est scandaleux qu’en 2021, une équipe artistique puisse faire passer des messages aussi misogynes et sexistes dans la bouche d’une star même pas majeure.

Personne ne rebosse les paroles, ne capte l’air du temps ou ne pense à l’influence que peuvent avoir de tels morceaux ? Fallait réfléchir, on confirme.

À lire aussi : Pourquoi Aya Nakamura est-elle si méprisée en France ?

Marine Normand

Marine Normand


Tous ses articles

Commentaires

VickyLgn

Venant d'une " artiste " qui parle d'appeler son grand-frère dans son premier son et de frapper une " tchoin " dans le deuxième , il n'y a vraiment rien de surprenant. Ça semblait assez évident qu'il ne s'agissait pas d'une artiste féministe et engagée.
Ces idées périmées viennent probablement autant d'elle que de son équipe puisqu'à son âge, sans être majeure, on sait ce qu'on raconte.
Mais bon, n'y a-t-il pas du mépris de classe dans cet article du coup? Parce que dans l'article sur Anissa, on nous disait clairement qu'on avait là une personne dont les paroles étaient formidables mais rabaissées à tord par classisme..
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!