Live now
Live now
Masquer
Une femme qui laisse tomber quelques gouttes d'huile de soin sur son visage
Bien-être et soin

Vous venez d’intégrer un produit à votre skincare routine ? Voici combien de temps attendre avant de juger de son efficacité

On entend souvent qu’il faut environ 30 jours pour se faire un avis sur un produit de soin pour la peau. La vérité, c’est qu’il en faut bien plus… On vous explique tout.

Lorsqu’on investit (et ça peut coûter cher) dans une crème ou un sérum aux promesses plus merveilleuses les unes que les autres, on a envie qu’il nous montre tout de suite ce dont il est capable, et que ses effets sur la pureté, l’homogénéité et la luminosité du teint soient instantanés.

Malheureusement, nos rêves sont rarement exaucés et il faut souvent faire preuve de patience (beaucoup de patience) pour apprécier les premiers résultats d’un produit sur la qualité de la peau.

Mais justement, combien de temps faut-il attendre ? Des experts nous éclairent, et leur réponse ne va pas plaire aux plus pressées d’entre nous…

Il faut trois mois pour juger des résultats d’un produit cosmétique

Le renouvellement cellulaire désigne le processus d’élimination des cellules mortes. Pour la peau, le cycle normal est de 21 jours, même si différents facteurs comme l’âge, le stress et la consommation d’alcool et de tabac peuvent ralentir ce phénomène naturel.

Cette période de 21 jours révolus, qui est souvent arrondie à un mois, est la plupart du temps jugée suffisante pour se faire un avis sur un nouveau soin. Pourtant, il semble que ce ne soit pas assez.

Au magazine The Independent, la dermatologue Melanie Palm explique :

« Afin de mesurer l’efficacité d’un produit sur la peau, je recommande de le tester pendant trois mois minimum, c’est-à-dire trois cycles de renouvellement cellulaire. Et d’autant plus s’il s’agit d’un produit “médicament” sur prescription médicale : cela laisse suffisamment de temps pour avoir d’éventuels effets biologiques sur le derme, si cela fait partie de l’effet recherché. »

L’autrice et esthéticienne spécialiste des peaux noires Dija Ayodele confirme au magazine Get The Gloss :

« La plupart du temps, les tests consommateurs durent au minimum 12 semaines, alors je conseille toujours d’attendre ces 12 semaines pour se faire un avis sur un produit ou une routine.

Il est courant de voir des améliorations plus tôt, ce qui est prometteur, mais c’est mieux d’attendre ces trois mois d’utilisation car certains ingrédients sont plus longs à révéler leurs effets — c’est notamment le cas de la vitamine A, qui peut mettre entre trois et six mois à démontrer son efficacité. »

Une crème de soin basique, qui va hydrater et réparer la couche externe de l’épiderme (et c’est déjà du boulot), aura un impact plus rapide sur le confort et la qualité de la peau, mais les produits de soin spécifiques, qui ciblent les imperfections, l’hyperpigmentation ou encore les rides demandent de la patience pour être appréciés.

« Le soin de la peau est un marathon, pas un sprint », rappelle avec humour le docteur Joshua Zeichner à notre consœur de The Independent.

Irritation, allergie et purge : quand faut-il se faire une raison ?

Dans certains cas, l’attente ne sera pas très longue : si la peau se met à rougir, à gratter et que le visage paraît gonflé, il y a une forte probabilité que le produit sur lequel on misait tant ne nous convienne pas.

Il peut alors agir d’une irritation (dermatite de contact irritative) ou d’une allergie (dermatite de contact allergique), même si cette dernière est plus rare car moins instantanée. Parfois, il peut même s’agir d’un mélange des deux : la peau a été abîmée et, pour couronner le tout, le système humanitaire a réagi.

Selon le magazine médical WebMED, « les parfums et les conservateurs sont souvent à blâmer », tout comme les produits qui contiennent des AHA (surtout lorsqu’il est dosé à plus de 10%), de la vitamine A ou encore des filtres solaires.

Si cela vous arrive dans les premiers jours d’utilisation d’un ou de plusieurs nouveaux soins cosmétiques, il vaut mieux tout arrêter dès que vous vous en rendez compte afin de mettre le doigt sur la formule ou sur l’ingrédient qui cause problème.

C’est pour faciliter les recherches dans ce genre de cas de figure qu’il est conseillé de n’intégrer qu’un seul nouveau produit à la fois dans sa skincare routine, et de réaliser un test cutané à la maison, dans la pliure du coude, 48 heures avant la première application sur le visage.

Mais dans certains cas, l’arrivée de petits et gros boutons quelques jours (et même le lendemain) après l’utilisation d’un produit n’est pas forcément une mauvaise nouvelle. Il peut s’agir d’un phénomène de purge assez courant, notamment si le soin contient un ingrédient censé booster le renouvellement cellulaire comme le rétinol ou certains acides.

Au magazine Healthline, le docteur Deanne Mraz Robinson explique :

« Les cellules mortes étant éliminées plus rapidement, la peau accélère sa récupération et pousse tout à la surface. En fonction des gens, ça donne un mélange de points blancs, de points noirs, de papules, de pustules, de kystes et même de minuscules “pré-boutons” appelés microcomédons. »

Si ces imperfections n’ont pas l’air plus suspect que ça, qu’elles se situent sur des zones sujettes aux lésions d’acné, et qu’elles ne s’accompagnent pas de rougeurs ni de démangeaisons, le mieux alors est de continuer à utiliser le soin.

Oui, c’est rageant, mais cette phase de « ça s’empire avant de s’améliorer » ne dure qu’un temps et les boutons causés par la purge s’évanouissent généralement rapidement. Vous allez râler pendant quelques semaines, mais vous serez surement ravie de constater les premiers résultats positifs une fois la purge terminée.

À lire aussi : Le saviez-vous ? Certains soins beauté ne sont pas compatibles avec d’autres…

Crédits photos image de Une : Ron Lach sur Pixels

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Bien-être et soin

Bien-être et soin
Jeune femme portant un masque beauté sous son masque Covid

Porter un sheet mask sous son masque Covid, lubie de skincare addict ou vraie bonne idée ?

Bien-être et soin
masque-led-3

J’ai testé le masque LED de Project E Beauty et j’ai été bluffée par toutes ses options

Barbara Olivieri

01 déc 2021

Bien-être et soin
masque-2

J’ai testé le masque de luminothérapie à LED de Reakoo et c’était… une catastrophe

Barbara Olivieri

27 nov 2021

Bien-être et soin
huile-de-jojoba-acne

Comment l’huile de jojoba peut-elle parfois aider à vaincre l’acné et d’autres problèmes de peau ?

Barbara Olivieri

24 nov 2021

6
Sélection shopping
produits-de-luxe-black-friday

10 produits de luxe à s’offrir sans avoir à vendre un rein pendant le Black Friday

Barbara Olivieri

23 nov 2021

3
Sélection shopping
beauty-tools-black-friday-2

5 beauty tools et accessoires beauté dont le prix fait vraiment la diff pendant le Black Friday 

Barbara Olivieri

19 nov 2021

Bien-être et soin
Masques-led

J’ai testé le masque LED « How To Glow » des laboratoires Solaris NY et les résultats sont là

Barbara Olivieri

16 nov 2021

4
Bien-être et soin
temperature-douche-ideale

Et la température de douche idéale pour votre peau est…

Barbara Olivieri

10 nov 2021

9
Bien-être et soin
Jeune femme tenant un Gua Sha, un outil de massage

Et si vous appreniez à masser votre visage entre deux averses ?

Body positive
pexels-daria-liudnaya-8166408

On vous emmène dans un institut de beauté différent, qui prend soin de tous les corps

Anthony Vincent

06 nov 2021

5

La beauté s'écrit au féminin