Live now
Live now
Masquer
visiteur-du-futur-saison-4-avis
Culture

Le Visiteur du Futur, saison 4, ça démarre dimanche !

Le plus grand troll temporel de l’Internet revient dès dimanche 19 janvier dans de nouvelles aventures. Faye et Liloo Dalas ont eu l’occasion de voir les deux premiers épisodes en avant-première et viennent partager leur enthousiasme !

Jeudi dernier, Liloo Dalas et moi avons été invitées à l’avant-première presse de la saison 4 du Visiteur du Futur, pendant laquelle les deux premiers épisodes ont été diffusés. Après avoir bruyamment exprimé notre joie à nos collègues blasées, nous nous sommes rendues dans les locaux de France Télévision, le slip vibrant à la fois d’excitation et d’appréhension.

Grandes fans de la série depuis ses débuts, on était en effet à la fois très impatientes de voir le résultat sur grand écran de plusieurs mois d’attente, parsemés de photos de tournage et de trailers, mais aussi un peu inquiètes à l’idée d’être déçues par cette nouvelle saison.

Ce qui n’a pas été le cas.

fangirl

Ma réaction, toute en classe et retenue. 

Néo-Versailles peut être vue comme un spin-off du Visiteur du Futur puisqu’il n’est pas essentiel d’avoir vu les autres saisons pour la regarder : même si c’est quand même bien mieux pour comprendre l’histoire et toutes les vannes, on peut par exemple commencer par cette saison puis découvrir les autres par la suite.

La saison a été écrite d’un bloc puis tournée en six semaines dont quatre consécutives, contrairement aux Missionnaires, ce qui la rapproche encore plus d’une production de série « traditionnelle », voire de film ! La réalisation est par conséquent très impressionnante, notamment quand on a connu les début du Visiteur, avec des costumes et des décors superbes, spécialement créés pour la série, qui nous plongent complètement dans l’ambiance « steampunk à chien » voulue par François Descraques.

IMG_4887

On a fait du chemin depuis le bois de Boulogne.

On découvre en effet un tout nouvel aspect de l’univers de la série puisque l’essentiel de l’action se passe dans le présent du Visiteur, en 2550, dans une ville tentant de recréer un système monarchique avec à sa tête une reine excentrique et colérique. On a donc l’occasion de découvrir plus d’une dizaine de nouveaux personnages peuplant Néo-Versailles, interprétés par des acteurs au top, issus du théâtre, de la télévision ou d’Internet.

IMG_6652

Le rôle de Céline Tran est vraiment génial !

On retrouve aussi

(presque) tous les personnages des saisons précédentes avec grand plaisir pour admirer la profondeur de leur écriture, puisque beaucoup ont évolué suite aux événements clôturant Les Missionnaires.

IMG_3916

Certains ont par exemple découvert le principe de la sparrowface.

L’humour est toujours aussi efficace et bien dosé, le rythme étant assez dingue dans ces deux premiers épisodes dont les 26 minutes (13 chacun) sont passées plus vite qu’un pet sur une toile cirée. François Descraques nous a montré qu’il maîtrisait toujours aussi bien son sujet en produisant des contenus extrêmement drôles comme intelligents, et en sortant de la projection j’ai dû me faire violence pour ne pas aller le menacer avec une saucisse cocktail pour le forcer à me montrer la suite.

Je ne l’ai pas fait parce que je suis une personne civilisée (haha !) mais j’ai vraiment hâte de voir les dix épisodes diffusés à partir de dimanche 19 janvier sur Internet et plus tard sur France 4.

D’ailleurs, d’ici dimanche, n’hésite pas à te rafraîchir la mémoire en regardant le récap’ des trois premières saisons, ça fait toujours plaisir !

Ou même le trailer, si tu ne le connais pas déjà par cœur.

Rendez-vous dimanche et d’ici là n’oublie pas, ZBLAH !


Vous aimez nos articles ? Vous adorerez nos newsletters ! Abonnez-vous gratuitement sur cette page.

Les Commentaires

4
Avatar de mlle_lee
30 janvier 2014 à 12h01
mlle_lee
Comme y’a pas de sujet sur le forum (ou alors, il est bien caché) je viens déclarer mon amour récent pour cette série, là, ici.
En vrai, je ne suis qu’à la saison 2 (parce que le bon sens m’empêche de ruiner totalement mon sommeil et ma vie) mais rien que le trailer de la saison 4, l’esthétique du truc, et l’évolution entre les saisons me font grave kiffer la suite de cette folle expérience webvisuelle !
Contenu spoiler caché.
0
Voir les 4 commentaires

Plus de contenus Culture

Source : Capture d'écran Youtube
Culture

À Coachella, Lana Del Rey fait un duo avec une invitée surprise et met le public en émoi

Semaine de la critique 2024 / Hafsia Herzi
Culture

La Semaine de la critique, notre sélection préférée à Cannes, a dévoilé ses films en compétition

Bridget Jones // Source : Splendor Films
Culture

Casting, résumé : tout savoir sur Bridget Jones 4 et sa Bridget en daronne veuve

[PR] Image de une • Verticale
Culture

5 anecdotes sur Virgin Suicides, de la plus cool à la plus glauque (comme le film)

Qui sont les Mascus, ces hommes qui détestent les femmes ? Le docu choc de France Télévisions // Source : France télévisions
Société

Qui sont les Mascus, ces hommes qui détestent les femmes ? Le docu choc de France Télévisions

3
Affiche de la série Becoming Karl Lagerfeld, disponible à partir du 7 avril 2024 sur Disney+ // Source : Disney+
Mode

La série Disney+ Becoming Karl Lagerfeld s’annonce comme aussi bien habillée que controversée

1
Source : Canva Pro
Daronne

Ces 5 séries sont les préférées des enfants, et on a tous envie de crever

5
Source : Capture d'écran Youtube
Culture

Victime de racisme, l’actrice Francesca Amewudah-Rivers (Roméo et Juliette) soutenue par 900 artistes

1
Un still du film All we imagine as light, de Payal Kapadia, avec le logo du festival de Cannes // Source : ALL WE IMAGINE AS LIGHT de Payal Kapadia © Ranabir Das
Cinéma

Le festival de Cannes 2024 dévoile sa Sélection officielle : 4 réalisatrices, aux côtés de Gilles Lellouche et Francis Ford Coppola

9782290397336_UnJourDeNuitTombeeT1_Couv_BD (1)
Livres

Trois bonnes raisons de découvrir la fantasy grâce à l’œuvre de Samantha Shannon

La pop culture s'écrit au féminin