Live now
Live now
Masquer
Virginie Efira officialise sa deuxième grossesse en Une de Télérama.jpg // Source : Twitter de Télérama
Daronne

Virginie Efira, enceinte à 46 ans, se confie sur sa grossesse

Après un premier enfant né en 2013, l’actrice belge vient d’officialiser sa deuxième grossesse en Une de Télérama, à l’âge de 46 ans. Soit pile après l’âge limite pour recourir à une procréation médicalement assistée (PMA) en France et en Belgique. Auprès du ELLE, elle revient sur cet « espoir ».

Y-a-t-il un âge pour être mère ? Telle est la question qu’on pourrait se poser face à l’officialisation de la deuxième grossesse de Virginie Efira, qui l’affiche fièrement en Une du magazine Télérama sorti le 15 mai 2023, soit juste au moment du coup d’envoi du controversé Festival de Cannes.

Virginie Efira : « Faire un enfant à mon âge, ça a à voir avec l’espoir »

Après la petite Ali, née le 24 mai 2013, de sa relation avec le réalisateur Mabrouk El Mechri, l’actrice belge, qui vient de fêter ses 46 ans le 5 mai 2023 ,attend un bébé avec son compagnon Niels Schneider. Bien consciente qu’une grossesse à cet âge-là s’avère rare, et donc ultra-scrutée, a fortiori lorsqu’on est une personne déjà médiatisée, Viriginie Efira a décidé d’aborder frontalement le sujet, sans pour autant s’épancher dessus, auprès du magazine ELLE qui lui demandait comment son premier enfant vivait la nouvelle :

« Enceinte à 45 ans… faire un enfant à mon âge, ça a à voir avec l’espoir. On vit dans un monde tellement bizarre. Mais je ne souhaite pas répondre à la place de ma fille, je trouve qu’elle arrive déjà correctement à vivre avec une maman identifiée. »

Virginie Efira a-t-elle eu recours à une PMA pour tomber enceinte à 45 ans ?

Nul ne sait si l’actrice, attendue à Cannes pour présenter les films Rien à perdre (premier film de Delphine Deloget, sélectionné dans la catégorie Un certain regard), et L’amour et les forêts (réalisé par Valérie Donzelli, adapté avec Audrey Diwan du roman d’Éric Reinhardt du même nom, présenté dans la catégorie Cannes Premières), a eu recours à une Procréation Médicalement Assistée (PMA). Cela ne regarde qu’elle, mais elle pourrait vouloir en parler publiquement, à l’heure où de nombreuses personnes militent encore pour élargir l’accès à la PMA (aux hommes transgenres, notamment).

On peut noter qu’en France, le délai légal pour y avoir accès est fixé à 44 ans pour les femmes (et 59 ans pour les hommes). Au-delà de cette limite, certaines femmes peuvent décider d’aller à l’étranger pour y avoir recours, avec leurs propres ovocytes qu’elles auraient congelés au préalable, ou grâce à un don d’ovocyte ou d’embryon. Les embryons de personnes en processus de FIV mais qui sont déjà enceintes peuvent être donnés à l’adoption en Espagne, au Portugal, au Danemark, ainsi qu’en France, comme le relève dans une publication Instagram, la journaliste Judith Duportail, qui a eu recours à une PMA seule et s’apprête à publier l’ouvrage Maternités rebelles. Seulement, aller à l’étranger comporte évidemment un coût que seules les personnes les plus privilégiées peuvent se permettre.

Virginie Efira a officialisé sa deuxième grossesse en Une de Télérama

Quel est l’âge limite pour accéder à une PMA pour une femme en France ou en Belgique ?

Cet âge limite après lequel il n’est plus possible d’accéder à une PMA en France n’a pas toujours existé. Avant la révision de la loi de bioéthique censée l’ouvrir à toutes les femmes, y compris celles lesbiennes et/ou célibataire, il n’était question que de personnes « en âge de procréer ». Depuis l’entrée en vigueur du nouveau texte de loi en septembre 2021, l’assistance médicale à la procréation peut être réalisée jusqu’à son 45e anniversaire chez une femme, non mariée ou au sein du couple, qui a vocation à porter l’enfant (et jusqu’à son 60e anniversaire chez le membre du couple qui ne portera pas l’enfant). On est donc encore loin d’un accès à la PMA pour toutes les femmes en France.

En Belgique, d’où vient Virginie Efira, il existe aussi une limite légale pour réaliser une fécondation in vitro (FIV) avec ses propres ovocytes : 45 ans (voire 43 si l’on espère un remboursement par les mutualités). Quant à l’âge limite pour introduire une demande de recours à une PMA avec don d’ovocytes, il est de 45 ans (date anniversaire de 46 ans) et de 47 ans (date anniversaire de 48 ans) pour l’ultime transfert embryonnaire. Cela pourrait être un simple hasard, mais Virginie Efira a donc pile l’âge limite.

Virginie Efira a officialisé sa deuxième grossesse en Une du magazine Télérama

Écoutez l’Apéro des Daronnes, l’émission de Madmoizelle qui veut faire tomber les tabous autour de la parentalité.

Les Commentaires

107
Avatar de Matilda Verdebois
23 mai 2023 à 22h05
Matilda Verdebois
@Kettricken à propos de l'âge des parents, les parents d'un copain de mon fils avec qui on s'entend le mieux ont quasiment 10 ans de plus que moi. Les deux ont fait des études longues (médecin/chercheur), et ils ont eu envie de profiter un peu tous les deux une fois les études terminées.
Pour autant, quand on discute, je ne ressens pas du tout la différence d'âge car on a un vécu et des centres d'intérêt communs.
En revanche, je sens la différence avec la mère d'une copine de mon fils, qui a 25 ans. Là, clairement, les centres d'intérêt ne sont pas les mêmes.
Je trouve qu'une fois entré dans la "vie active" les différences d'âge se gomment assez vite, là où elles étaient prégnantes pendant les études. Je distingue vraiment trois stades : lycée/études/vie active.
D'ailleurs, lorsque j'ai fait mon master MEEF (éducation), j'étais avec des étudiants de 3-4 ans de moins que moi, sauf que contrairement à eux, j'avais déjà travaillé avant. Et je sentais vraiment le décalage, alors que la différence d'âge n'était pas si grande.
5
Voir les 107 commentaires

Plus de contenus Daronne

« creche-cout-garde-enfant »
Daronne

Le système des crèches est « à bout de souffle » selon la commission d’enquête

Source : olharomaniuk
Parentalité

Le mois de juin est le pire pour les parents (et surtout pour les mères)

Source : Pexels
Daronne

Votre ado enregistre vos conseils, même s’il n’en a pas l’air, c’est une étude qui le dit

femme enceinte avec une main sur son ventre
Daronne

« On dit aux personnes grosses qu’elles sont infertiles, alors que c’est complètement faux »

2
Source : Jupiterimages / Photo Images
Ce que j’aurais dû dire à mon ex

Lettre à mon ex : « Être avec toi, c’est être avec un lâche »

5
Source : Syda Productions
Lifestyle

Sophie dépense 1200 € de courses par mois : « Je regarde davantage le prix au kilo pour ne pas me faire arnaquer »

3
famille marche rue // Source : Pexels
Daronne

Chronique d’une daronne : J’ai arrêté de forcer mes enfants à sortir

10
Source :  Ira Taskova
Food

La recette (facile) des galettes de courgettes

Copie de [Image de une] Horizontale – 2024-05-24T162641.100
Daronne

On n’aimerait pas les avoir sur le dos : voilà les pires daronnes de fiction

26
Source : Emmanuelle Mayer
Couple

Emmanuelle, en célicouple : « Nous n’avons ni le courage ni l’envie de passer à la famille recomposée »

1

Pour les meufs qui gèrent