Live now
Live now
Masquer
Johnny Depp joue dans Jeanne du Barry, film de Maïwenn présenté en ouverture du Festival de Cannes.jpg // Source : Stéphanie Branchu / Le Pacte
Cinéma

Cannes 2023 : plus de 100 actrices dénoncent un festival complaisant avec les « hommes et femmes qui agressent »

Dans une tribune publiée dans Libération, 123 actrices et acteurs dénoncent les choix politiques du Festival de Cannes, ainsi que sa complaisance envers les agresseurs.

« C’est parce que nous aimons passionnément notre métier que nous prenons la parole aujourd’hui. » Alors que mardi 16 mai au soir s’est ouvert le 76e Festival de Cannes, plus d’une centaine d’actrices et acteurs ont publié le même jour dans Libération une tribune dénonçant « un système qui soutient les agresseurs ».

En déroulant le tapis rouge aux hommes et aux femmes qui agressent, le festival envoie le message que dans notre pays nous pouvons continuer d’exercer des violences en toute impunité, que la violence est acceptable dans les lieux de création.

Parmi les signataires, Géraldine NakacheLaure Calamy, Swann Arlaud, Anna Mouglalis, Clotilde Hesme, mais aussi Julie Gayet ou encore Zita Henrot. Ces 123 actrices et acteurs refusent de « garder le silence face aux positionnements politiques du Festival de Cannes ».

Faire « entendre une autre voix »

Et pour cause, cette 76e édition du festival est en proie à de nombreuses polémiques. Notamment la séance d’ouverture avec Jeanne du Barry de Maïwenn. Le film met à l’honneur Johnny Depp, accusé de violences conjugales par son ex-femme Amber Heard, ainsi que sa réalisatrice, qui a reconnu avoir agressé le journaliste et fondateur de Mediapart Edwy Plenel. À l’issue de sa projection, mardi 16 mai, le film a reçu une standing-ovation de sept minutes.

Johnny Depp joue dans Jeanne du Barry, film de Maïwenn présenté en ouverture du Festival de Cannes.jpg // Source : Stéphanie Branchu / Le Pacte

À lire aussi : Cannes : polémique autour de Roman Polanski et Woody Allen mais pas de Johnny Depp, selon le directeur du festival

Une certaine complaisance dénoncée préalablement dans la tribune : « Le cinéma français a intégré un système dysfonctionnel qui broie et anéantit. Nous le savons depuis longtemps, nous en sommes les victimes et les témoins quotidiens. », explique les signataires de la tribune, qui peut également être signée en ligne.

Ils écrivent également vouloir soutenir tous ceux qui osent prendre la parole quant aux violences présentes dans le milieu du cinéma français :

Nous voulons faire entendre une autre voix, celle de femmes et d’hommes qui soutiennent les techniciens et techniciennes, les acteurs et les actrices qui dénoncent les violences, les journalistes qui publient ces enquêtes. Nous connaissons le milieu du cinéma, nous vous croyons, nous ne voulons plus nous taire, nous vous soutenons.

Soutien à Adèle Haenel

Le collectif apporte également son soutien à Adèle Haenel, qui avait officialisé dans Télérama son arrêt du cinéma pour dénoncer une « complaisance » du cinéma français vis-à-vis des agresseurs sexuels. « Adèle Haenel a récemment rappelé qu’elle a ‘décidé de politiser son arrêt du cinéma’. C’est une décision que nous comprenons et soutenons », écrivent-ils.

L’actrice avait notamment accusé le Festival de Cannes de continuer d’inviter et mettre en valeur des hommes violents. Thierry Frémaux, directeur délégué du Festival de Cannes, a nié les accusations dans une réponse teintée d’ironie : « Adèle Haenel ne pensait pas en ces termes lorsqu’elle venait à Cannes en tant qu’actrice, tout au moins j’espère qu’elle n’y souffrait pas de dissonance. »


Et si le film que vous alliez voir ce soir était une bouse ? Chaque semaine, Kalindi Ramphul vous offre son avis sur LE film à voir (ou pas) dans l’émission Le seul avis qui compte.

Les Commentaires

3
Avatar de Cafedusoir
17 mai 2023 à 11h05
Cafedusoir
@Neko_ J'ai bien compris ça mais je me demande surtout si elles vont venir à ce festival ou non.
1
Voir les 3 commentaires

Plus de contenus Cinéma

Copie de [Image de une] Horizontale – 2024-05-24T101818.864
Culture

Ce livre que tout le monde a lu a droit à son adaptation en film avec Blake Lively

2
Mode

Quelle est la meilleure culotte menstruelle ? Notre guide pour bien choisir

Humanoid Native
Copie de [Image de une] Horizontale – 2024-05-22T164945.311
Culture

Les meilleurs films et séries « doudous » selon nos lectrices (avec un titre qui rafle tout)

7
netflix-selection-films-feministes
Cinéma

Les 7 meilleurs films et séries féministes à voir sur Netflix

3
Grâce à Judith Godrèche, l'Assemblée envisage une commission sur le travail des mineur·e·s dans le cinéma et la mode.jpg // Source : Capture d'écran YouTube de LCP - Assemblée nationale
Cinéma

Cinéma : ce qui pourrait bientôt changer dans les tournages où il y a des enfants

image
Culture

Dominique Boutonnat : une affaire d’agression sexuelle glaçante ignorée par le gouvernement

2
capture d'écran youtube
Cinéma

« Noire n’est pas mon métier » : le jour où 16 actrices noires ont fait entendre leur voix au festival de Cannes

Source : Focus Features
Culture

Judi Dench vous conseille d’arrêter d’aller au cinéma et au théâtre « si vous avez besoin de trigger warning »

15
Copie de [Image de une] Horizontale – 2024-05-14T095549.571
Culture

Cannes 2024 : les 5 films repérés par la rédac qu’on a hâte de voir

Copie de [Image de une] Horizontale – 2024-05-13T115839.731
Culture

Pourquoi les Iphones permettent-ils de deviner qui est le tueur dans les films ?

Copie de [Image de une] Horizontale – 2024-05-10T171207.893
Culture

Cannes 2024 : le jour où la Palme d’or a été remise à trois personnes en même temps

La pop culture s'écrit au féminin