Live now
Live now
Masquer
robin-court-metrage
Culture Web

Un acteur imite merveilleusement Robin Williams dans un court-métrage bouleversant

Ils sont trop rares, les courts-métrages à emballer l’Internet mondial. En voici un qui cumule toutefois déjà trois millions de vues, et qui redonne vie au regretté Robin Williams.

Voilà sept ans que l’acteur le plus touchant d’Hollywood s’est éteint, laissant derrière lui une foultitude d’œuvres adorées aux états-Unis et partout ailleurs.

Robin Williams s’était donné la mort dans sa demeure en 2014, dans un geste désespéré que ses proches attribuent à la maladie à corps de Lewy.

Des années après son décès, le génie de la comédie, qui oscillait à merveille entre humour et drame, a droit à un bel hommage dans un court-métrage publié le 11 octobre sur YouTube qui cumule déjà plus de trois millions de vues.

Robin, le court-métrage hommage à Robin Williams

Jamie Costa, comédien, doubleur et imitateur américain, se glisse dans la peau de son idole dans Robin. Il avait déjà rendu hommage à son acteur fétiche dans Never Had A Friend Like Him juste après son décès et remet le couvert pour cinq minutes d’émotion pure.

ROBIN Test Footage Scene

Ce court-métrage raconte les coulisses de Mork & Mindy, une sitcom à succès, le jour ou Robin Williams a appris la mort de son meilleur ami, John Belushi — d’une overdose de speedball, c’est-à-dire une injection d’héroïne et de cocaïne.

Imitant à la perfection les mimiques de l’acteur disparu, Jamie Costa fait sensation et émeut le monde, au point que les fans de Robin Williams réclament un biopic au cinéma — avec Costa dans le rôle du comédien, évidemment.

Seulement voilà, sa fille, Zelda Williams, attristée par le court-métrage, aimerait qu’on cesse de lui envoyer, pour des raisons plus que compréhensibles :

« Les gars, je dis cela parce que je sais que ça ne s’arrêtera pas si je ne dis rien. S’il vous plaît, arrêtez de m’envoyer le court-métrage. Je l’ai vu. Jamie est extrêmement talentueux, ce n’est pas contre lui, mais vous me spammez avec une imitation de feu mon père lors d’un des jours les plus tristes de son existence. C’est bizarre. »

Il convient en effet de se mettre à la place de la jeune femme. Et quand on le fait, on comprend son agacement et sa tristesse.

Pour l’heure, aucun biopic sur Robin Williams n’est dans les tuyaux. Et c’est peut-être tant mieux.

À lire aussi : L’Événement, le film d’Audrey Diwan sur l’avortement clandestin, a sa bande-annonce

Les Commentaires
2

Avatar de Esturgeon
14 octobre 2021 à 14h24
Esturgeon
C'est du deepfake pour son visage ? On dirait vraiment Williams. Si ce n'est pas le cas c'est impressionnant.
1
Voir les 2 commentaires

Plus de contenus Culture Web

Tech
supprimer_message_messenger

Oui, on peut supprimer ses messages sur Messenger (et on vous explique comment) !

Océane Viala

20 oct 2021

10
Culture Web
Viens On Danse

Une série ARTE sur… TikTok ? C’est réel, et c’est très cool !

Eva Levy

16 oct 2021

Culture Web
Smartphone-instagram

Comment supprimer ou désactiver votre compte Instagram

Eva Levy

14 oct 2021

Actualités
Swan-Neo-Mcdo

McDonald’s France visé par une plainte pour publicité dissimulée chez des enfants youtubeurs

Eva Levy

13 oct 2021

Culture Web
Zoe Delaverne

La dystopie du lundi : une influenceuse vend des photos de son bébé pour payer ses soins

Eva Levy

11 oct 2021

4
Culture Web
TikTok Trend Male Gaze

Quand les meufs de TikTok se moquent du male gaze des auteurs, le résultat est savoureux

Eva Levy

08 oct 2021

10
Cinéma
femmes-cinephiles-small

Sur YouTube, en podcasts, à l’écrit, les meufs cinéphiles viennent renouveler le game

Pauline Le Gall

06 oct 2021

2
Santé
Le Docteur et son TikTok minceur

Cette boisson « minceur » qui buzze sur TikTok peut vous ruiner la santé

Eva Levy

06 oct 2021

10
Actualités
facebook-zuckerberg-f8

Panne de Facebook, WhatsApp et Instagram : comment Mark Zuckerberg a vécu son pire lundi

Julien Cadot

05 oct 2021

Actualité mode
Couturfu

Le compte de mèmes @couturfu sort un manuel de survie pour comprendre la mode d’aujourd’hui

Anthony Vincent

26 sep 2021

La pop culture s'écrit au féminin