Live now
Live now
Masquer
test-de-bechdel
Cinéma

Le test de Bechdel permet-il de savoir si un film est féministe ?

19 fév 2019 16
Le test de Bechdel est un outil qui permet d’évaluer la représentation des femmes dans une œuvre audiovisuelle. Alors alors, ton film préféré est-il sexiste ou féministe ?

Les stéréotypes de genre ne s’arrêtent pas à la porte des cinémas.

Ils entrent dans les films et les séries, pas gênés, et perpétuent des représentations clichées sur les femmes et les hommes.

Le test de Bechdel : comment mesurer le sexisme ?

Pour mettre en évidence la place des personnages féminins au cinéma, l’autrice de bande dessinée américaine Alison Bechdel a mis au point il y a quelques années un test qui porte son nom.

Le test de Bechdel évalue la qualité de la présence féminine dans un film ou une série via trois questions :

  • Y a-t-il au moins deux personnages féminins portant des noms ?
  • Ces deux femmes se parlent-elles ?
  • Leur conversation porte-t-elle sur un sujet autre qu’un personnage masculin ?

Théorisé en 1985 par Alison Bechdel et Liz Wallace dans la BD Lesbiennes à suivre, ce test a été très utile à une époque pour souligner le manque de représentativité des personnages féminins…

Mais aussi, à l’inverse, la sur-représentation des protagonistes masculins dans les œuvres audiovisuelles.

 

Il est considéré comme un outil, un indicateur du sexisme, qui met en valeur l’inexistence des persos féminins ou leur limitation au rôle de faire-valoir des héros masculins (blancs et hétéro de préférence).

Il a donc permis de mettre en évidence le fait que la majorité des productions cinématographiques perpétuent les stéréotypes de genre dans ses intrigues et ses personnages.

Le test de Bechdel n’est pas un outil infaillible

Le test de Bechdel a été quelque peu dévoyé depuis sa création, certains et certaines confondant cet outil empirique avec un tribunal de la misogynie sur les écrans. 

Il est important de nuancer l’utilisation de ce test, qui doit rester un indicateur et non un instrument punitif. 

Le film Gravity par exemple « échoue » au test de Bechdel mais cela veut-il dire qu’il s’agit d’un film sexiste ?

S’il ne met pas en scène des dialogues entre deux femmes (puisque Sandra Bullock y est seule dans l’espace), Gravity est pourtant porté par une héroïne féminine, astronaute s’il vous plaît, qui n’a rien à envier aux grands rôles masculins.

À l’inverse, un film qui « passe » le test de Bechdel n’est pas forcément féministe.

Enfin, le test ne sert pas à juger de la qualité d’un film en soi. C’est plutôt un outil pour ouvrir la réflexion sur l’industrie du cinéma, qu’une jauge à appliquer individuellement à chaque œuvre.

Bref, le test de Bechdel n’est pas infaillible, il a ses limites et il ne permet pas en soi de déterminer si un film est féministe ou sexiste.

Alors prépare-toi à passer tes films et séries préférées au filtre du test de Bechdel… tout en gardant l’esprit ouvert !

À lire aussi : Solange est misogyne… et peut-être que toi aussi

Les Commentaires
16

Avatar de Pipistrelle.
20 février 2019 à 06h25
Pipistrelle.
Je suis assez attentive à l'âge des actrices et à l'écart d'âge avec leurs partenaires masculins à l'écran (à plus forte raison en cas d'intrigue amoureuse).
8
Voir les 16 commentaires

Plus de contenus Cinéma

aftersun 1
Pop culture

Charlotte Wells : « avec Aftersun, je voulais dépeindre la dépression de manière authentique, désordonnée, compliquée »

Maya Boukella

04 fév 2023

films famille
Cinéma

4 films à regarder en famille

Maya Boukella

03 fév 2023

1
PR_V
Pop culture

Un petit frère : rencontre avec Léonor Serraille, la réalisatrice qui filme ceux qu’on ne voit jamais au cinéma

Maya Boukella

01 fév 2023

disney +
Pop culture

Les 8 meilleurs films à voir sur Disney+

Maya Boukella

29 jan 2023

jared-leto-et-la-methode
Cinéma

Le « Method Acting » des comédiens n’excuse pas le fait d’être un gros con, et ça commence à se savoir

Kalindi Ramphul

28 jan 2023

21
aftersun
Pop culture

Une bande-annonce magnifique et intrigante pour Aftersun de Charlotte Wells avec Paul Mescal

Maya Boukella

27 jan 2023

1
the whale
Cinéma

The Whale : Darren Aronofsky répond que les accusations de grossophobie n’ont « aucun sens »

Maya Boukella

26 jan 2023

14
everything leonine
Cinéma

Aux Oscars, aucune femme nominée dans la catégorie meilleure réalisation

Maya Boukella

25 jan 2023

10
retour à séoul 9
Pop culture

Rencontre avec Park Ji-min, l’actrice féministe de Retour à Séoul, chef d’œuvre sur l’adoption

Maya Boukella

25 jan 2023

scream 6
Cinéma

Scream 6 avec Jenna Ortega se révèle (déjà) dans une bande-annonce sanglante

Maya Boukella

24 jan 2023

La pop culture s'écrit au féminin