Tout sur la tendance Soft Girl et les essentiels du look

Carotte te dit tout sur la tendance Soft Girl, cette jeune fille rêveuse aux airs poupins qui flâne sur les réseaux dans des vêtements pastel tout doux.

Tout sur la tendance Soft Girl et les essentiels du look@__lil_zi__

Publié le 18 septembre 2019

Tu connais désormais tout sur la Egirl et la VSCO Girl. Aujourd’hui, il est temps que je te parle de la Soft Girl ! Qui est-elle ? Quels sont ses réseaux ? C’est à son tour de faire l’objet de mon analyse.

Qu’est-ce que la tendance Soft Girl

Comme ses sœurs Egirl et VSCO Girl, la Soft girl est née sur les réseaux sociaux.

La Soft Girl est, tout comme la Egirl, très présente sur Tik Tok. C’est en fait le double angélique de la Egirl.

Sur Tik Tok, les vidéos de Soft Girl et Soft Boy se déroulent généralement comme ça :

Les personnes apparaissent d’abord dans des looks goth, grunge, punk et affichent une expression boudeuse.

Puis la transformation s’opère et leurs vêtements changent en une tenue colorée, aux teintes douce et pastels… Et ils affichent alors un grand sourire !

Si certains choisissent le style Soft dès le départ, beaucoup semblent abandonner la Egirl pour devenir une Soft Girl.

Avec la Soft Girl et le Soft Boy vient le hashtag #SoftSzn (soit « la douce saison »), qui qualifie plus généralement cette tendance qui s’harmonise avec le printemps.

Le look Soft girl se rapporte à une météo ensoleillée, une température douce, une légère brise sur ton visage pendant la golden hour. Oui, la Soft girl est plutôt poétique.

Les essentiels de la Soft Girl

Voici les pièces et éléments qui caractérisent la Soft girl.

Si la Soft girl est « soft » c’est parce qu’elle porte principalement des couleurs pastel.

Sa saison favorite est le printemps, c’est pourquoi elle apprécie particulièrement les fleurs et les papillons, les nuages ronds et chou et les arc-en-ciel.

Ces symboles apparaîtront d’ailleurs sur ses photos, que ce soit grâce à des effets fondus ou des stickers.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Julia 🧺🎀🐈🌸🧸🐷 (@juliathefaerie) le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par @__lil_zi__ le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par JESS (@kidjess) le

La Soft girl se dessine souvent des tâches de rousseur, et porte un maquillage assez léger où le gloss et l’highlighter priment.

Elle porte beaucoup de barrettes et d’accessoires de cheveux en général, qui rappellent des coiffures de fillettes.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par V <3 (@vereenasayed) le

Elle aime d’ailleurs les peluches, les accessoires ou les détails en fourrure, le velours, les paillettesLà je commence à pas être bien car je me sens visée.

Tout comme la VSCO Girl et la Egirl, elle privilégie les coupes oversizes. Il semble en fait que l’oversize soit le nouveau moyen de se sentir bien peu importe le look.

Tu la verras porter des salopettes oversize, des mom jeans, des crop-top avec des inscriptions telles que « baby girl » « cute »…

Aux pieds, elle porte généralement des Doc Martens, des Buffalo, des Golf le Fleur ou encore des baskets colorées et des babies.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par ❁ ➶ ☼ MATHILDA ❁ ➶ ☼ (@mathilda.mai) le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par V <3 (@vereenasayed) le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par ☽ ✱ ✧ LIBBY ✱ ✧ ☼ (@liberty.mai) le

Dans les oreilles de la Soft Girl passe Billie Eilish, Lana Del Rey ou encore A$AP Rocky.

En fait, la Soft girl est une sorte d’équilibre entre la VSCO girl et la Egirl, je dirais. Elle est rêveuse mais pas déprimée, elle est positive mais pas insup.

Ni été ni hiver, elle est mi-saison. Je l’aime bien.

Les Soft boy et la masculine positive

D’après Stay Hipp, le Soft boy découle à l’origine de la K-Pop.

Les chanteurs de K-Pop sont connus pour avoir des looks plutôt efféminés, ils sont imberbes, se maquillent, portent du rose et des coupes proches du corps…

La Corée du Sud semble rejeter la masculine toxique, du moins c’est ce qui se traduit au niveau de la façon dont se présentent physiquement leurs célébrités.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par ☆✶THRIFTED KIDO✶☆ (@_gavingarcia) le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Conan Gray (@conangray) le

Les garçons qui ont ce style n’ont pas de problèmes à porter des fleurs dans les cheveux, du rose et même parfois du makeup, à l’inverse de ce qui est attendu de la masculine stéréotypé de l’homme fort et viril.

La tendance Soft Girl vue par les internautes

À ma connaissance, la Soft Girl n’est pas prise autant en dérision que la VSCO girl, qui amuse beaucoup les gens comme je t’en parlais dans un précédent article à son sujet.

C’est peut-être dû à l’équilibre qu’elle entretien ainsi que je te le disais plus haut.

Je ne vais pas te mentir, j’aime beaucoup l’esthétique de la Soft Girl (à part les sourires niais, j’aime moins les sourire niais, resting bitch face forever).

Je te tiens informée de l’avenir de cette tendance, qui risque de se développer en quelque chose d’autre avec l’arrivée du froid.

Et toi, tu aimes cette tendance ? Tu connais des Soft Girl ou des Soft Boy ? Est-ce qu’il y a d’autres choses qui selon toi sont caractéristiques de cette tendance ?

À lire aussi : L’origine et les essentiels de la tendance VSCO Girl

Carotte

Carotte

Carotte est rédactrice Mode. Elle aime tout ce qui est les chiots, les graines et l'automne. C'est aussi elle qui écrit cette description à la troisième personne.

Tous ses articles

Commentaires

HellaSlytherin

Ha je confirme c'est pas du tout du sweet lolita.
J'ai porté ce style pendant un moment, en plus du classic parfois encore aujourd'hui et c'est un style très codifié.

Les jupes ne doivent pas être au dessus du genou, pas d'épaules découvertes (donc une blouse sous la robe), pas de poitrine dénudé non plus, des collants ou bas au au-dessus du genou, une forme de jupe en cloche (obtenu avec un jupon ou une crino) pour les sweets, la forme en A est accepté pour le reste.
Et le sweet a des coloris rappelant l'enfance : pastels, ainsi que des imprimés enfantins.

Le lolita c'est un style vestimentaire japonais de part son origine mais inspiré du rococco/victorien européen, ça reprend ces codes là en tout cas. L'élégance sans montrer trop de parties de son corps.
Au final aujourd'hui je trouve que c'est un peu trop sexiste et puritain mais ça semble logique car inspiré du 18/19 éme siècle.
Après il y a des variantes bien sûr et il était admis de ne pas suivre ces règles de bases (bien que la communauté était assez pourrie en vrai).
Il y a même des marques spécifiques au lolita, souvent très chères (à 300 balles la robe quoi, 150 balles la chemise, 100 balles les chaussures, etc). Avec des marques moins connues et populaires, souvent chinoises, qui proposent des prix entre 50 et 150 euros la robe. D'ailleurs c'était une grande critique que je faisais de cette communauté où il y avait beaucoup de bourgeoisie et de jugement sur les marques de vêtements. Également énormément de grossophobie. Bref tu la sens la communauté toxique.
C'était pas tous le monde bien sûr et c'était assez français d'ailleurs sur certains points, mais avec l'émulation de groupes et la majorité, il y avait énormément de dramas. Même un site web appelé gossip lolita où ça clashait sévère en utilisant les pseudos des jeunes femmes. Il y a même eu des suicides dans la commu pour dire le niveau de toxicité de certaines (ça se regroupait en association généralement et via des forums populaires de la communauté).
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!