Live now
Live now
Masquer
music-film-badbuzz-sia-suicidaire
Cinéma

Suicide, idées noires : Sia a payé le prix fort le bad buzz de son film Music, accusé de caricaturer l’autisme

Après que son film Music a fait scandale à cause de sa représentation caricaturale des personnes autistes et du choix de son actrice principale neurotypique, la chanteuse et réalisatrice Sia a expliqué que ce bad buzz a eu de lourdes conséquences sur sa santé mentale.

Si Music, de Sia, a été nommé aux Golden Globes en février 2021, le film s’est très vite retrouvé au cœur d’une grosse polémique.

En cause ? Le choix d’une actrice neurotypique pour incarner une personne autiste et un traitement globalement inexact de l’autisme, d’après les personnes concernées.

Un bad buzz conséquent qui aurait eu de lourdes conséquences sur la santé mentale de la chanteuse.

Un bad buzz aux lourdes conséquences sur la santé mentale de Sia

Avant même sa sortie, le film Music, de Sia, a essuyé un bad buzz retentissant.

Ce long-métrage aujourd’hui disponible sur OCS raconte en effet l’histoire d’une jeune fille autiste placée sous la tutelle de Zu, une jeune femme qui sort tout juste de désintox.

Oui mais voilà, l’actrice et danseuse qui incarne l’héroïne, Maddie Ziegler, est « neurotypique » — par définition elle n’est donc pas autiste.

Un faux pas qui n’a pas manqué être relevé par la Toile, et par les personnes concernées, qui ont de fait lancé une pétition pour faire annuler la sortie de la fiction.

Par ailleurs, certaines scènes du film ont été accusées de caricaturer les personnes autistes.

Suite à la polémique, Sia a été particulièrement virulente, voire infecte, vis à vis la communauté autiste sur Twitter, avant de s’excuser, devant l’ampleur que prenait l’affaire.

Finalement, son long-métrage a été remonté, afin que certaines scènes problématiques et blessantes pour les personnes concernées ne figurent plus à l’écran.

Toutefois, et étant donné l’amplitude du bad buzz, Music a fait un four lors de sa sortie, récoltant par ailleurs des retours critiques très mitigés. Quant à Sia, elle avait carrément supprimé son compte Twitter.

2d75ce5537e36f926ec9aae823dd470267-music-sia.2x.rsocial.w600

La chanteuse, qui avait déjà eu des comportements suicidaires par. lepassé, aurait apparemment rechuté, comme elle l’explique au New York Times à l’occasion d’un portrait sur son amie Kathy Griffin :

« J’étais suicidaire, j’ai rechuté et j’ai dû retourner en cure de désintoxication. »

Elle confie par ailleurs qu’outre sa cure, c’est en partie son amitié avec l’actrice Kathy Griffin qui lui a permis de sortir de cette sombre période. L’humoriste américaine l’aurait en effet aidé à se refaire une image auprès des paparazzis, après qu’ils ne l’ont longtemps suivi que pour l’affaire du bad buzz de Music.

Le triste témoignage de Sia démontre combien un bad buzz, peu importe qu’il prenne ou non sa source dans de louables et pertinentes revendications, peut avoir de lourdes conséquences sur la santé mentale d’un individu.

À l’heure actuelle Sia va mieux, et elle entend se concentrer dorénavant sur sa musique, laissant pour l’instant ses velléités de réalisation de côté.

Voir Music sur OCS

À lire aussi : Spencer capture la descente aux enfers de Lady Di dans un biopic qui flirte avec l’horreur


Écoutez Laisse-moi kiffer, le podcast de recommandations culturelles de Madmoizelle.

Les Commentaires

15
Avatar de hellopapimequepasa
22 janvier 2022 à 20h01
hellopapimequepasa
a part en cas de violence psy ou physique ou de cyberharcèlement/harcèlement personne n'est responsable de la santé mental des autres.Les personnes autiste ont juste exprimé ce qui n'allait pas avec film sia n'a pas été cyberbully a ce que je sache.Pa conséquent c'est regrettable pour elle mais les personne autiste ne sont pas responsable.En espérant qu'elle va se servir de ce bad buzz au prochain film pour s'améliorer.
0
Voir les 15 commentaires

Plus de contenus Cinéma

Anatomie d'une chute
Culture

Merci Judith Godrèche : les enfants seront désormais accompagnés sur les tournages

Livres

Trois bonnes raisons de découvrir la fantasy grâce à l’œuvre de Samantha Shannon

Humanoid Native
Semaine de la critique 2024 / Hafsia Herzi
Culture

La Semaine de la critique, notre sélection préférée à Cannes, a dévoilé ses films en compétition

Bridget Jones // Source : Splendor Films
Culture

Casting, résumé : tout savoir sur Bridget Jones 4 et sa Bridget en daronne veuve

[PR] Image de une • Verticale
Culture

5 anecdotes sur Virgin Suicides, de la plus cool à la plus glauque (comme le film)

Un still du film All we imagine as light, de Payal Kapadia, avec le logo du festival de Cannes // Source : ALL WE IMAGINE AS LIGHT de Payal Kapadia © Ranabir Das
Cinéma

Le festival de Cannes 2024 dévoile sa Sélection officielle : 4 réalisatrices, aux côtés de Gilles Lellouche et Francis Ford Coppola

Euphoria  // Source : HBO
Culture

Zendaya en a marre de jouer que des lycéennes alors qu’elle n’est jamais allée au lycée

Quitter la nuit // Source : Haut et court
Culture

« On n’a pas à exiger quoi que ce soit des victimes », avec Quitter la nuit, Delphine Girard met la justice face à ses limites

9
Booksmart
Culture

Netflix : les 7 meilleurs films lesbiens à voir et à revoir

Source : Madmoizelle
Culture

Violences sexuelles dans le cinéma : « Les actrices qui parlent acceptent de sacrifier leur carrière »

Tom Felton // Source : WB
Culture

Série Harry Potter : le conseil insolite de Tom Felton (Malefoy) aux futurs acteurs

La pop culture s'écrit au féminin