Sia s’excuse d’avoir blessé des personnes autistes avec son film « Music », et quitte Twitter


La chanteuse et compositrice Sia se lance dans la réalisation avec Music. Alors que son film, considéré comme offensant par des personnes autistes, est sur le point de sortir en VOD, l'artiste fait polémique et s'excuse avant de se retirer de Twitter.

Sia s’excuse d’avoir blessé des personnes autistes avec son film « Music », et quitte Twitter

Mise à jour du 9 février 2021

Alors que son film Music a été nommé aux Golden Globes mercredi 3 février dernier, la chanteuse et réalisatrice Sia fait polémique.

Le film de Sia sur l’autisme, toujours dans la tourmente

Depuis novembre, moment de la parution de la bande-annonce de Music sur le tout-Internet, le film de Sia dérange (lire ci-dessous).

Music raconte en effet l’histoire d’une jeune fille autiste placée sous la tutelle de Zu, une jeune femme qui sort tout juste de désintox. Oui mais voilà, l’actrice et danseuse qui incarne l’héroïne, Maddie Ziegler, est « neurotypique » — elle n’est pas autiste. C’est le premier point qui a enflammé la Toile : beaucoup regrettent qu’une actrice concernée par l’autisme n’ait pas eu l’opportunité de jouer ce rôle.

Par ailleurs, et au regard des bandes-annonces et différents extraits parus à la fin de l’année 2020, cette fiction semble mettre en scène des stéréotypes sur les personnes autistes, ce qui a heurté beaucoup d’internautes.

Parmi ceux qui ont estimé les images de Music offensantes, il y a Hannah Marshall, une designeuse britannique, qui a été jusqu’à lancer une pétition réclamant l’annulation de la sortie du film, prévue en VOD ce vendredi 12 février. 

Il est peut-être l’heure de préciser, d’ailleurs, que ce film n’a pas encore été visionné par la plupart des gens qui le critiquent, puisqu’il n’est pour l’instant sorti qu’en Australie !

Hannah Marshall a expliqué :

« Aucune personne autiste n’a été consultée pour le film. Des stéréotypes sont utilisés tout au long de la bande-annonce, et les visuels donnent la nausée aux personnes autistes qui auraient voulu voir le film. En tant qu’autiste, je demande que ce film soit annulé. C’est extrêmement offensant pour moi et pour les autres personnes autistes. Sia n’a montré aucun remord pour sa représentation inexacte et blessante de la communauté »

Des propos véhéments, mais à nuancer : il est important de préciser qu’en novembre, Sia avait expliqué qu’elle avait bel et bien recueilli des témoignages de personnes autistes (lire ci-dessous) et s’était entourée de personnes concernées pour façonner au mieux le personnage de Music.

Sia s’excuse d’avoir blessé des personnes autistes

Lundi 8 février, Sia, qui s’était d’abord défendue sur les réseaux sociaux de manière quasi-agressive, a fini par s’adoucir et a même présenté son mea culpa, juste avant de disparaître de Twitter où elle subissait des critiques très véhémentes. La chanteuse a expliqué qu’elle allait remonter son film, avant de quitter le réseau à l’oiseau bleu :

« Je suis désolée. […] Certaines scènes problématiques seront aussi retirées des copies futures du film. J’ai écouté les mauvaises personnes et c’est de ma responsabilité. Mes recherches sur ce thème n’étaient clairement pas assez approfondies, pas assez larges. »

Elle a également précisé qu’un carton d’avertissement serait placé en amont du film. Un choix qui montre que l’artiste a tenu compte des critiques qui lui ont été faites. 

Dès le 12 février, puisque la sortie du film est maintenue, plus de gens — y compris les personnes concernées qui le souhaitent — pourront voir Magic dans sa nouvelle version, et se faire un avis définitif sur l’oeuvre.

Sia, critiquée pour faire jouer une personne autiste à une actrice qui ne l’est pas

Le 25 novembre 2020

Les temps changent, et il va falloir s’y faire, qu’importe ce qu’en disent les vieux cons.

Non, il n’est plus question désormais de faire jouer à des personnes non-racisées des rôles de personnes racisées. Il n’est pas non plus tout à fait adroit de faire jouer une autiste par une personne qui ne l’est pas…

Alors que son premier long-métrage intitulé Music était censé sortir en salles en février 2021, la chanteuse qui semble décidément ne jamais prendre de vacances se retrouve dans la tourmente.

En effet, la bande-annonce de Music, sortie le 19 novembre, montre la danseuse et actrice Maddie Ziegler dans le rôle d’une jeune femme autiste.

Le problème ? La jeune femme ne l’est pas. 

Ce qui pourrait sembler être un détail ne l’est pas en réalité, et ne passe pas du tout auprès d’une partie des internautes :

« En tant que personne autiste, je suis vraiment affectée par ce que Sia a fait et dit ces dernières semaines. Cette “représentation” n’en est pas une si NOUS, personnes autistes, ne jouons pas nos propres personnages. J’ai la sensation que mon coeur a été arraché et abattu ».

« J’adore Maddie Ziegler, ça n’est pas le problème, mais vous devez consulter des personnes réellement autistes et faire jouer des personnes autistes par des personnes autistes. »

« Plusieurs acteurs autistes, moi incluse, ont répondu à vos tweets. Nous avons tous dit que nous aurions pu jouer dedans sur un court therme. Le fait est qu’aucun effort n’a été fait pour inclure quiconque de réellement autiste. »

Sia ne s’est pas laissé faire par les internautes et a répliqué plusieurs fois, souvent avec véhémence…

Un tweet auquel la compositrice et chanteuse a elle-même répondu :

« Peut-être êtes-vous juste mauvaise actrice. »

Elle a également expliqué à de nombreuses reprises :

« J’ai réellement essayé de travailler avec une superbe jeune fille non verbale sur ce projet, et elle a trouvé cela désagréable et stressant. C’est pourquoi j’ai fait appel à Maddie. »

La réalisatrice aurait donc laissé tomber son idée initiale de travailler avec une personne autiste, pour collaborer une nouvelle fois avec Maddie Ziegler, qui joue dans ses clips depuis sa plus tendre enfance.

Toutefois, elle aurait, comme l’explique le Huffington Post, élaboré ce projet avec 13 personnes autistes pour façonner un film au plus près de leur réalité.

Est-ce suffisant ? Rien n’est moins sûr pour les utilisateurs de Twitter qui ont créé les hashtags #NothingAboutUsWithoutUs (Ne rien faire sur nous sans nous).

Plusieurs associations demandent l’annulation du film

Loin d’être passée inaperçue, la polémique n’est pas restée cantonnée aux réseaux sociaux.

En effet, des militants pour les droits des personnes autistes ainsi que la société britannique de l’autisme, et l’actrice Marlee Matlin ont signé une pétition demandant l’annulation du film. 

Une démarche qui semble un rien drastique, mais une colère qui est compréhensible quand on sait que, par ailleurs, la réalisatrice a utilisé des termes peu appropriés pour décrire les personnes autistes comme « individus à capacités particulières ». 

Des faux-pas vraiment regrettables, d’autant que la qualité de son film a l’air tout à fait exceptionnelle. Esthétique léchée, chorégraphies impressionnantes et thématique trop rare : Music aurait pu être un sans-faute.

Dommage !

À lire aussi : Quand pourra-t-on retourner au cinéma, au théâtre et au musée ?

Kalindi Ramphul

Kalindi Ramphul


Tous ses articles

Commentaires

Sadala

@Musaraigne
Je ne sais pas trop quoi penser à ce sujet... J'ai lu, au contraire, beaucoup de témoignages de personnes autistes ayant eux-mêmes des tics "lourds", mais qui disaient que ça se voyait que l'actrice n'était pas fluide et que c'est cela qui rendait sa prestation caricaturale. Que ce n'était pas une question d'intensité des stéréotypies, mais de subtilité dans leurs représentations. Je ne sais pas si j'explique bien la nuance désolée XD ?
Personnellement, ça me fait bel et bien penser aux imitations moqueuses des personnes ayant un handicap mental (au sens large)...
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!