Quand pourra-t-on retourner au cinéma, au théâtre et au musée ?


Emmanuel Macron a détaillé mardi 24 novembre au soir les mesures de déconfinement. Voilà donc quand rouvriront les librairies, bibliothèques, cinémas, théâtres et musées.

Quand pourra-t-on retourner au cinéma, au théâtre et au musée ?

Emmanuel Macron a dévoilé, lors de son allocution présidentielle du mardi 24 novembre, le programme du déconfinement.

Si pour les bars et les restaurants, l’avenir proche semble encore bien sombre, la culture va doucement pouvoir recommencer à respirer.

Mais alors, quel est le planning de réouverture des saints lieux culturels qui nous avaient tant manqués ?

Les librairies et les bibliothèques

Grand mal avait été fait aux librairies pendant ce reconfinement, puisqu’elles avaient été forcées de fermer leurs portes.

Les bouquins étaient, semblait-il, à bannir, puisque même les rayons livres des supermarchés et de la FNAC avaient été condamnés, plongeant la France dans une sorte de dystopie effrayante.

Heureusement, le président Emmanuel Macron a annoncé mardi 24 novembre au soir que les petits commerces pourront réouvrir samedi 28 novembre et ne fermer le soir qu’à 21h. 

Les librairies comptant parmi les petits commerces, elles pourront donc enfin ouvrir les grilles de leurs boutiques.

Il en va de même pour les bibliothèques, qui pourront de nouveau accueillir les aficionados de lecture, étudiants et autres classes scolaires, le même jour.

Les cinémas, les musées et les théâtres

Voilà de nouveaux secteurs absolument sinistrés par la pandémie du coronavirus.

Pour les cinémas, les théâtres et les musées qui ont dû rester fermés une bonne partie de l’année, 2020 est une ennemie dont ils aimeraient bien ne plus entendre parler.

Si ces grands lieux culturels vont pouvoir rouvrir, il leur faudra toutefois un peu plus de patience qu’aux petits-commerces puisque ça ne sera qu’à partir du 15 décembre. 

Evidemment, des mesures sanitaires strictes seront mises en place pour éviter une nouvelle propagation du virus.

Le président Emmanuel Macron a précisé :

« Un système d’horodatage pourra permettre l’organisation des représentations en fin de journée. » 

Voilà enfin une bonne nouvelle pour la culture !

Outre les cinémas, les théâtres et les musées pourront rouvrir également le 15 décembre.

En attendant cette date, il vous est toujours possible de faire un tour au ciné de manière virtuelle grâce à La Vingt-Cinquième Heure, une plateforme de e-cinéma géolocalisée, qui propose un film par jour ainsi que des rencontres avec les réalisateurs, les réalisatrices, et autres acteurs des films proposés.

Vous y retrouverez donc les cinémas à proximité de chez vous et pourrez réserver une séance pour la modique somme de cinq euros qui aidera grandement les exploitants de votre quartier !

À lire aussi : 3 docus Netflix pour mieux connaître Lady Di après « The Crown »

Kalindi Ramphul

Kalindi Ramphul


Tous ses articles

Commentaires

Mijou

@Poupao Tu as tout mon soutien:fleur:. Pour ma part, je remplace la responsable une fois par semaine dans la médiathèque de la commune pour laquelle je travaille.
Pourtant une médiathèque de taille modérée dans une commune rurale de moins de 3 000 habitants (mais dotée d'un très bon fond donc fréquentée par toutes les communes alentours).
Pendant les confinements, on a mis un système de drive en place... sans moyens de communication donc pas vraiment une réussite, mais il avait le mérite d'exister.

A la réouverture, on a mis en place un système de quarantaine pour les retours de documents (comme on a pu vu la taille ridicule de notre réserve) mais c'est toujours la croix et la bannière pour faire laver les mains et surtout respecter le port du masque (en plus ici, on a une grosse communauté anti-masque qui manifestent régulièrement sur la place de l'hôtel de ville contre le port du masque sur le marché... et c'est la même qui fait la majeure partie des usager.e.s de la médiathèque....). Les personnes entrent avec (j'en ai une qui porte un masque en dentelle, LOL)... mais les glissent sous le menton dès qu'ils/elles sont hors de vue et râlent quand on les rappellent à l'ordre, limite en nous traitant de fascistes.

Là où c'est très compliqué, c'est que par essence, une médiathèque est le lieu où l'on va tout tripoter sans forcément prendre, pour choisir un document. Et je conçois qu'il soit pénible de lire un document avec un masque sur le nez. C'est un problème sans vraiment de solutions agréables.
Mais quand y'a en plus un manque de soutien de la hiérarchie, couplé à l'incivisme des personnes, ça devient invivable.
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!