Live now
Live now
Masquer
Homme tete baissée en peignoir
Conseils sexe

SOS Docteur Monboule, mon mec est le meilleur coup de ma vie mais il est persuadé d’être nul au lit

30 juil 2021

Chaque semaine, notre spécialiste anonyme du cul, l’illustre Docteure Monboule, vient à la rescousse de vos interrogations sexuelles et vous conseille avec humour !

Mais qui est Docteure Monboule ?
Docteure Monboule, c’est la personne à contacter quand vous avez des questions qui concernent la sexualité. Eh oui, Madmoizelle reprend du service pour vous accompagner dans vos tourments… du cul.

Vous vous posez des questions sur votre vie sexuelle ? Vous avez des envies ou des fantasmes, et vous ne savez pas comment en parler ou les réaliser ?
Chaque semaine, Docteure Monboule vous aide à mettre le doigt sur ce qu’il vous faut (ou dedans, c’est comme vous préférez) !

La promesse de cette consultation, c’est que vous en sortirez avec des conseils utiles, sans jugement ni injonctions… Et des mauvais jeux de mots, parce que pourquoi s’en priver.

Si vous avez des questions à poser à la docteure, écrivez-nous à
drmonboule[at]madmoizelle.com avec l’objet « SOS Docteure Monboule »

« Très chère Docteure Monboule,

Voilà un bon moment que je suis en couple avec un garçon adorable. Mais depuis quelques temps, nos parties de jambes en l’air sont de plus en plus… épisodiques.

Nous avons abordé le sujet ensemble, comme les adultes responsables que nous essayons d’être. Et après de longues minutes, mon cher a fini par m’avouer, tout penaud, avoir de gros soucis d’estime de lui.

Il se trouve un peu précoce, et a peur de ne pas me donner la baise de ma vie à chaque fois qu’il me touche. Il est même persuadé qu’il a un souci, et que cela me mènera inévitablement à aller voir ailleurs un jour ou l’autre.

Du coup, malgré l’envie de moi déchirante qui lui dévore le corps (oui, je fais cet effet-là, chut) il se bloque et refuse de me titiller le pistil par angoisse que je ne le prenne pour un incapable.

J’ai essayé de lui expliquer qu’il me convenait parfaitement tel qu’il était, que nos nuits endiablées me plaisaient, et que je ne changerais la teneur de nos rapports pour rien au monde (le coup du pilon pendant une heure et demie, ça irrite et c’est chiant). D’ailleurs, il est le meilleur coup de ma vie… Mais il ne veut rien entendre.

Donc, chère Docteure, je te le demande : comment rassurer mon homme sur ses performances et faire en sorte qu’il vive un peu mieux sa sexualité, qu’il arrive à passer outre ce blocage qui clairement lui pourrit la vie? »

Chère enflammeuse de pistils,

Toi-même tu sais à quel point je peux avoir le conseil « recyclage » facile, quand il s’agit de mecs qui font passer leur ego mal placé avant une partie de sexe de qualité. Mais ton cas est différent, et il mérite qu’on prenne le temps de s’y attarder !

Déjà parce que si tu es aussi attachée à cet homme, c’est qu’il mérite sûrement un peu de mon attention, mais aussi et surtout car c’est mon devoir de Docteure : ton cher et tendre semble avoir bien besoin des conseils d’une professionnelle de mon acabit.

Tu es sa dulcinée, pas sa thérapeute

Mais minute, papillon. Emportée par l’amour et l’envie de soulager (entre autres) les angoisses de ton +1, tu sembles oublier une chose : tu n’es ni thérapeute, ni sexologue. Seulement sa dulcinée — ce qui est déjà très bien !

En matière de sexualité, il te l’a d’ailleurs expliqué, tu es donc à la fois le sujet de ses désirs et le support de ses anxiétés. Même en le rassurant, tu ne seras peut-être pas en mesure à toi toute seule de lui faire dépasser ce blocage : ce n’est pas ton rôle, et c’est OK !

Si tu lui as déjà expliqué qu’il te faisait vibrer plus fort qu’une machine à laver premier prix mais qu’il continue à ne pas se penser à la hauteur, c’est sûrement qu‘il a un peu de travail d’introspection à faire de son côté, seul ou accompagné. Ses envies de passer à l’action ne deviendront peut-être pas plus récurrentes immédiatement, mais au moins, il se sentira bien.

En parallèle, vous pouvez imaginer de nouveaux moyens de vous réchauffer sans que ton partenaire ne ressente de pression à performer. Tu tombes bien : c’est ma spécialité !

Kiffer sans pénétration

La pénétration pénis-vagin, dans notre monde cis-hétéronormé, c’est un peu le niveau 0 de la sexualité : c’est une des premières choses dont on entend parler, et tout tend à nous faire croire que c’est la seule chose dont on doit tirer satisfaction.

Le reste est relégué au rang de « préliminaires », ou ne se trouve qu’à la 14e page des résultats de recherches Google (qui regorge de bonnes idées d’ailleurs, c’est grâce à elle que j’ai eu mon diplôme).

C’est source de frustrations pour pas mal de monde : les personnes qui ont un pénis, et qui peuvent ressentir une pression à devoir bander très fort et très longtemps ; les personnes qui ont des vulves, et qui peuvent ne pas atteindre l’orgasme seulement avec une stimulation interne du vagin… sans parler de toutes celles et ceux qui n’ont simplement pas envie de réduire leur sexualité aux actes de pénétration.

Je vous propose donc, à toi et à ton cher et tendre, de tenter des parties de jambes en l’air sans passer par la case pénis-vagin ! Ton partenaire devrait être soulagé de sa peur de ne pas « tenir assez longtemps », et vous devriez kiffer le fun d’apprivoiser de nouvelles manières de jouir. Peut-être même que vous avez tous les deux des fantasmes de cet ordre dont vous n’avez jamais osé parler ?

Je te recommande donc de commencer par le sonder un peu, et lui demander s’il y a des manières dont il aime jouir en dehors de la pénétration. L’occasion pour lui de te retourner la question !

Mettre ses doigts (et sa langue) partout pour voir

En parlant de retourner, vous pouvez par exemple pratiquer le sexe oral en position du 69, si vous avez envie de kiffer en simultané. Si vous avez envie de penser à toi en priorité, le 68 fonctionnera très bien.

Vous pouvez aussi expérimenter des nouvelles techniques de masturbation mutuelle ou à tour de rôle, vous masturber face à face, vous caresser longuement partout sur le corps, juste pour le plaisir de vous toucher autre chose que les organes génitaux…

Il existe même des techniques pour caresser une vulve avec un pénis jusqu’à l’orgasme, sans passer par la pénétration !

Si cela vous tente, vous pouvez aussi faire des tests du côté du sexe anal : stimuler la prostate de ton partenaire pourrait bien lui faire voir des étoiles ! Et même sans prostate, il est tout à fait possible de prendre beaucoup de plaisir à la pratique.

L’important, c’est de sentir que vous pouvez jouir sans avoir d’impératif de performance ou de durée. D’ailleurs, te voir jouir sous l’habileté de ses doigts ou de sa langue (ou de son genou, tout est possible) devrait pouvoir rebooster la confiance en lui de ton partenaire, et lui permettre d’aborder un peu plus sereinement vos rapports.

Un peu de « dirty talk »

Ce n’est pas parce que vous testez de nouvelles méthodes orgasmiques que vous ne pouvez pas continuer à avoir des rapports avec pénétration comme vous en aviez l’habitude. Vous êtes en phase d’expérimentation, pas privés de dessert !

Ton partenaire a admis ce qui le tracassait ; c’est une source d’anxiété dans son quotidien, mais aussi pendant vos rapports. Et franchement, voir son partenaire prendre un air inquiet en pleine amazone, ce n’est pas le plus efficace des aphrodisiaques.

Si tu souhaites l’aider à sortir un peu de sa tête pour plutôt se pencher sur tes parties, tu peux essayer de parler un peu plus pendant l’acte. L’idée n’est pas de simuler, mais de faire entendre à ton amant (et éventuellement aux voisins) que tu aimes ce qu’il fait, ou de parler de ce que tu aimerais qu’il fasse… Et qu’il te réponde.

Bah oui : le dirty talk, ce n’est pas seulement excitant, c’est aussi un très bon moyen de communiquer pendant les rapports sexuels, et de faire en sorte que ton partenaire se laisse porter par le moment !

Oublier le porno, royaume du faux

Par ailleurs, le porno mainstream est plein d’images d’hommes aux érections de la taille de la tour Eiffel qui s’adonnent au marteau-piqueur pendant des heures. Alors si ton partenaire base sa conception de la sexualité là-dessus, il n’est pas étonnant qu’il se mette la pression !

Pour changer son référentiel, vous pouvez aussi regarder (en solo ou à deux) d’autres types de pornographie, qui véhiculent des images plus bienveillantes du corps : les productions de Carré Rose Films de Carmina, par exemple, ou celui d’Erika Lust !

Surtout, n’oublie pas de prendre ton temps en appliquant ces prescriptions : l’idée, c’est de découvrir de nouveaux moyen de prendre son pied sans angoisses, pas de mettre la pression à ton partenaire !

Et si dans vos expérimentations, vous découvrez des choses sympas, n’oubliez pas de faire tourner : Docteure Monboule a toujours l’œil (oui l’œil, n’ayez pas l’esprit mal tourné) grand ouvert.

Crédit Photo : Damir Spanic / Unsplash

À lire aussi : Il est temps de repenser la place de la pénétration dans la sexualité hétéro

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Conseils sexe

Actu sexe
Femmes – Europe -sexualité

La crise sanitaire provoque un pic de masturbation

Santé
crampe-menstruelle

Vaccin contre le Covid et endométriose : « encore une fois, on ne nous prend pas au sérieux »

Élodie Potente

14 sep 2021

15
Santé
pexels-cottonbro-endometriose

On a identifié le gène responsable de l’endométriose ! « Y a plus qu’à » trouver le remède, maintenant…

Maëlle Le Corre

13 sep 2021

3
Conseils sexe
épilation-femme

Faut-il prévenir son partenaire qu’on n’est pas épilée avant un rapport sexuel ?

Sexo
ananas-vert

Il paraît que l’ananas change le goût de la vulve : intox ou vérité ?

QueenCamille

10 sep 2021

9
Quizz et Tests
bdsm-telephone

TEST — À quel point êtes-vous kinky au lit ?

Actu sexe
[Site web] Visuel horizontal-2

Un politicien canadien s’autoproclame « soldat de la rétention à l’éjaculation », un bien beau programme

Santé sexuelle
Pertes-vaginales-culottes-trous

Votre cyprine ronge le fond de vos culottes préférées (mais c’est normal, pas de stress)

Sexo
femme-tire-langue

« Mes pipes sont bof » ?! Eh bien j’ai appris à m’améliorer

Santé sexuelle
spermatozoide

L’ivermectine, faux « traitement » dangereux du Covid, ruine les spermatozoïdes des personnes qui le prennent

La société s'écrit au féminin